Nouvelle discussionNouveau message Derniers messages Recherche forum
2506 messages.      1 2 3 4 5 6 7 8   - Que faire de nos centrales nucléaires ? [15094]
Corium
11-09-2014 à 23h41
Acceder au profil du membre
la précision sur les stocks d'uranium je ne la connais pas...mais au rythme actuel en 100 à 200 ans, c'est torché.
C'est d'ailleurs l'argument des pro-génération IV pour dire qu'il faut passer à d'autres filières, par exemple les RNR type superphénix.

Anonyme, 19684 msg, 46 ans. Paris (FR-75). macina bold 2011 - In velo veritas
 Citer Alerter [332810]
Jacques74
12-09-2014 à 17h19
Acceder au profil du membre
Type Superphenix... Mais c'est magnifique !
On est encore loin d'avoir éliminé toutes les cochonneries du premier du nom...

Anonyme, 11746 msg, (FR).
 Citer Alerter [332911]
publicité
12-09-2014 à 17h19
Freemoos : le concept store dédié aux mobilités urbaines
Lien commercial -246-


Corium
12-09-2014 à 17h45
Acceder au profil du membre
6 reacteurs sont encore en lice :
www.gen-4.org


Anonyme, 19684 msg, 46 ans. Paris (FR-75). macina bold 2011 - In velo veritas
 Citer Alerter [332917]
Jacques74
12-09-2014 à 18h55
Acceder au profil du membre
Je parlais donc du modèle SFR "Sodium-cooled Fast Reactor"... une sal...rie à démanteler et c'est loin d'être fini !
Ceci sans compter les stockages de plutonium...
www.industrie-techno.com

Anonyme, 11746 msg, (FR).
 Citer Alerter [332931]

Message modifié le 2014-09-12 18:59:43 par Jacques74.
Corium
12-09-2014 à 22h47
Acceder au profil du membre
ce n'est pas l'activation du sodium qui pose problème dans les SFR (en fait des RNR du point de vue français). L'essentiel de la radioactivité n'est pas là. Je pense que les journalistes en parlent parce que cela fait peur de parler de "550 tonnes de sodium radioactif". Mais, en caricaturant, c'est comme si je disais "Han, catastrophe sur Terre il y a 1.4 milliard de tonnes d'eau radioactive" (ce qui est vrai).
Comme les lecteurs n'ont généralement pas les connaissances pour interpréter ces affirmations, elles font sensation...à injuste titre.
Personnellement je pense que les risques les plus graves liés à cette filière SFR, dans sa variante à caloporteur sodium, sont ailleurs : primo l'interaction sodium/eau, secundo la maîtrise radiologique de l'amont et l'aval du cycle (on "manipule" du plutonium ce qui est nettement plus contraignant que de manipuler de l'uranium), tertio la sûreté intrinsèque du réacteur (pour les connaisseurs, coefficient de vidange négatif).

Anonyme, 19684 msg, 46 ans. Paris (FR-75). macina bold 2011 - In velo veritas
 Citer Alerter [333014]

Messages déplacés le 2014-09-13 09:12:24 par Havoc.
Meuh
12-09-2014 à 23h27
Acceder au profil du membre
à partir de là : La bluecar bolloré ... en LLD (on vous la vend ... presque, mais pas encore !).
le boss avait déjà ouvert un sujet : la voiture électrique ... mais la production d'électricité aussi !

Nikola (tesla), 36846 msg, 67 ans. Zurich (CH-01). [mon blog] ... mon trike KMX, c'est ma porsche de retraité ... :-D
 Citer Alerter [333030]
Jacques74
13-09-2014 à 02h58
Acceder au profil du membre

Corium a écrit :
ce n'est pas l'activation du sodium qui pose problème dans les SFR (en fait des RNR du point de vue français). L'essentiel de la radioactivité n'est pas là. Je pense que les journalistes en parlent parce que cela fait peur de parler de "550 tonnes de sodium radioactif".


Il me semple pas avoir lu ou parlé de "sodium radioactif", mais d'un démantèlement toujours en cours et loin d'être terminé d'un circuit au sodium (cf superphenix)
Je pense que beaucoup de personnes à l'école ont pu observer une démonstration d'un tout petit peu de sodium dans de l'eau, c'est très zoli pour les yeux et les zoreilles ! ^^
5500 tonnes (et non pas 550), dont 4000 tonnes (radioactives) du circuit primaire (cuve) et 1500 tonnes du circuit secondaire des échangeurs de chaleur, c'est autrement plus risqué et compliqué que l'expérience de labo, surtout dans le cadre d'un surgénérateur expérimental taille réelle !

Pour le plutonium, connaissant sa dangerosité, les quantités présentes sont simplement irresponsable, tout comme d'ailleurs les dépôts provisoires de la Hague.
On pourrait ajouter à ceci son utilisation militaire, de sinistre réputation, voir les possibles actes terroristes (sabotage de dépôts).

------------

... La mise à l'arrêt de la centrale a été effectuée en 1998. En 2007, les travaux de démantèlement étaient prévus pour durer jusqu'en 2027. À cette date les quatorze tonnes de plutonium et les trente huit mille blocs de béton au sodium seraient encore conservés sur le site.

Sur le chantier de démantèlement du réacteur, 400 personnes travaillent quotidiennement à proximité de substances à risque (matériaux irradiés, sodium). Depuis 2005, la réalisation des travaux de démantèlement a été confié à un centres d'ingénierie nucléaire d'EDF : le Centre d'Ingénierie de Déconstruction et Environnement (CIDEN).

En septembre 2014, suite à une plainte du Réseau "Sortir du nucléaire", le Parquet de Bourgoin-Jallieu a décidé d’engager des poursuites à l’encontre d’EDF et du CIDEN pour négligences. Lors de plusieurs inspections menées en 2012 et 2013, l'Autorité de sûreté nucléaire a mis en évidence que le personnel n'est pas formé aux situations d'urgence et que l'organisation interne ne permet pas l’intervention efficace des secours ...


fr.wikipedia.org %C3%A9nix

Pour le dernier paragraphe (2014) voir la source ici : france3-regions.francetvinfo...ces-542868.html

... Ainsi, le personnel n'était visiblement toujours pas formé aux situations d'urgence et l'organisation interne ne permettait pas l’intervention efficace des secours. Les téléphones prévus pour les communications d’urgence ne fonctionnaient même pas correctement ! ...

Quant on lit cela, on est en droit de se poser quelques question, non ? D'autant quand on habite pas très loin.
Tout ceci pose aussi une autre question de taille : Le cout réel, la durée et la complexité des démantèlements de centrale, surtout de ce type !


Désolé Bruno si travail supplémentaire, mais il m'était difficile de ne pas répondre à Corium le bien nommé.

Anonyme, 11746 msg, (FR).
 Citer Alerter [333054]

Messages déplacés le 2014-09-13 09:13:08 par Havoc.
Corium
13-09-2014 à 10h15
Acceder au profil du membre
oui 5500 t et non 550 t, mea culpa. Mais la difficulté chimique n'est pas celle qui fait peur aux gens...il y a bien plus dangereux dans l'industrie chimique (AZF, Bopal, Seveso, marées noires, etc...).
Non c'est bien la radioactivité qui fait peur aux gens...enfin sa non maîtrise. D'ailleurs c'est bien sur ce quoi insiste les extraits que tu cites.
Quant au plutonium, encore fois, l'argument des pro-rnr est que cette filière permet d'en éliminer une grosse partie.

Le manque de culture de sûreté sur les sites concernés s'est accru avec le recours avec des entreprises extérieures, en cascade. C'est un problème que l'asn surveille de très près. Le personnel EdF est au contraire très bien formé...mais les agents sont trop peu nombreux d'où recours à des prestataires et qui sont nettement moins bien formés.

Pour info, le plutonium issu des rnr n'est pas exploitable pour les armes nucléaires.

Anonyme, 19684 msg, 46 ans. Paris (FR-75). macina bold 2011 - In velo veritas
 Citer Alerter [333110]

Message modifié le 2014-09-13 11:01:43 par Corium.
Havoc
13-09-2014 à 11h08
Acceder au profil du membre
La sécurité est donc bien affaire de moyens humains, ce qui signifie de coût. Un coût que le consommateur n'est pas prêt à assumer.

C'est ce qui me fait penser que l'industrie du nucléaire est sans avenir et qu'il ne sert à rien de s'inquiéter pour les réserves d'uranium.

Le Canard du 10 septembre fait le point sur les mesures d'urgence en cas d'accident nucléaire grave en France. C'est simple: EDF ne peut pas assumer, les assureurs ne peuvent pas assumer, l’État fait semblant de tout assumer. Je ne peux pas mieux résumer.

Bruno, Modérateur,41150 msg, 51 ans. Etampes (FR-91). [mon blog] Vtf 12km/j/Bonneville 013/Sunn Revolt/XChox/5000/Motive/Dogg brunocelerier.perso.sfr.fr/
 Citer Alerter [333127]
publicité
13-09-2014 à 11h08
Lien commercial -276-

Toniovelo
13-09-2014 à 11h21
Acceder au profil du membre

Havoc a écrit :
La sécurité est donc bien affaire de moyens humains, ce qui signifie de coût. Un coût que le consommateur n'est pas prêt à assumer. C'est ce qui me fait penser que l'industrie du nucléaire est sans avenir et qu'il ne sert à rien de s'inquiéter pour les réserves d'uranium. Le Canard du 10 septembre fait le point sur les mesures...



Exact, et au Japon, ils font "semblant" de pouvoir assumer...

Tonio, 1933 msg, 34 ans. (FR). [mon blog] VTT Giant, moteur Bafang BPM code 11 en 48v (1400w max)
 Citer Alerter [333130]
2506 messages.      1 2 3 4 5 6 7 8   - Que faire de nos centrales nucléaires ? - Lu 163631 fois. [15094]
retour en haut de page Messages récents
répondre dans cette discussion
En ce moment sur le tchat
Le 30 à 21h40 Ptit-philou Abdel, un forum c'est fait pour éplucher des jours et des jours...
Sinon tu cherches des blogs spécialisés via Google, y'en a...
Le 30 à 21h41 Ptit-philou zut, les liens sont pas complets
Google tuto montage kit velo electrique...
Le 01 à 19h53 Tabdou17 bonjour
Le 01 à 19h55 Tabdou17 où est ce que je peux trouver le forum dépannage vélo électrique, problèmes de fonctionnements .. etc.
Le 22 à 17h33 Ptit-philou Ca bug /rame le forum non ?

Moteurs et batteries pour votre vélo électrique
Lien commercial -56-