Nouvelle discussionNouveau message Derniers messages Recherche forum
103 messages.      2 3 4 5 6 7 8 9 10 11   - Dde d’aide : le Grandville en VTC de loisir pour l’été ? [17094]
Micc
05-09-2016 à 21h00
Voilà (enfin !) le moment arrivé...

Comme prévu, j’ai emprunté le proto VAE Grandville à moteur pédalier à Antoine pour l’essayer sur un ou deux parcours de Juillet. Encore un grand merci à lui.

Toute première impression.
La roue avant de ce VAE est équipée d’un blocage rapide et d’un frein à disque, comme le Grandville à moteur arrière. J’ai pu enlever la roue avant très facilement pour charger le vélo dans ma voiture. Idem pour le décharger puis repositionner la roue avant. Super !

Petit tour rapide.
Les chiffres de l’écran LCD placé côté gauche sont un poil petits pour ma vue, mais finalement de taille suffisante. Au soleil, l’écran manque un peu de contraste et une sorte de buée se forme comme m’avait prévenu Antoine, mais ce défaut devrait avoir disparu dès les 1iers modèles livrés … Ensuite, je me sens légèrement « ramassé » sur le vélo ; quelques réglages à affiner à ma taille, certainement. Enfin, je trouve la selle en mousse assez rigide, même avec mon couvre-selle en gel.
Note : le boitier situé à droite sur le guidon donne des informations très techniques ; il est exclusif au proto.

1ière petite virée avec ce VAE.
J’ai emprunté un chemin très caillouteux et bien pentu. Les suspensions me sont apparues ferment, un peu trop à mon gout sur ce chemin, et les pneus (notez : anti-crevaison) y manquent un peu d’accroche, ce qui est normal pour des pneus typés ville.
OK, ce chemin n’est visiblement pas ce qu’il préfère, mais il ne rechigne pas à la tâche. C’est donc pas mal.
Wahou, l’asservissement est TOP ! Le vélo avale cette pente dès l’asservissement n°2 avec juste un petit effort de ma part *. De plus, l’enclenchement de l’assistance est si rapide que le démarrage en côte se fait quasi sans effort.
* Antoine m’a fait judicieusement remarqué à mon retour en magasin que ce niveau est un peu trop proche des niveaux 3 et 4 ; ce (petit) défaut devrait être corrigé dès les 1iers modèles.

Retour sur le parcours de Saint-Loup-Du-Gast (voir Dde d’aide : le Grandville en VTC de loisir pour l’été ?).
Sur la route, aucun problème, ce VAE avale le goudron goulument. Même une descente un peu rapide ne l’effraie pas.
Comme les chemins un peu défoncés ne semblent pas sa spécialité, je n’ai pas trop cherché à le bousculer quand il y avait un peu de boue, un peu de bosses et de creux , un peu d’herbe ou un peu de cailloux. J’ai donc préféré y aller mollo, mais il passe les épreuves sans soucis particulier et non dénué de plaisir.

Pause remarque : j’ai calé ce texte à celui du VAE Original 700e 36V (voir VAE Décathlon Original 7E tout suspendu). En fait, j’avais envie de comparer ce Grandville à un autre VAE au prix similaire.

Alors à mes yeux, ses 2 VAE emportent des points, chacun à sa manière. Pour être juste, j’ajouterai au bénéfice du produit d’Antoine le sérieux de la réalisation (désolé D4 !), mais ça ne me parait pas l’essentiel.
Bon, ce point est quand même hyper-important, mais il y a mieux…
… Car l’essentiel pour moi est la souplesse de l’asservissement. L’asservissement seul du Grandville est déjà très agréable en soi. Mais par-dessus tout, j’ai particulièrement apprécié la souplesse de l’asservissement de ce VAE lorsque j’étais au côté de Ma Dame sur son VAE Wayscral : quel que soit les conditions, il m’était facile avec ce Grandville de faire coïncider mon rythme à celui de ma chère et tendre. Pas besoin nécessairement de jouer du contrôleur : que ma femme accélère un peu et il m’a suffi d’appuyer un poil plus sur les pédales pour continuer à l’accompagner avec le sourire ; qu’elle ralentisse légèrement et il m’a suffi de relâcher cette pression sur les pédales. Facile !
Ainsi, j’ai particulièrement apprécié nos quelques escapades !

Voilà ! Ce VAE Grandville à moteur pédalier m’a définitivement conquis.

A tel point que j’aurais bien craqué et tenté de passer commande dès que possible. Mais ce n’est pas raisonnable : j’aurais peu utilisé ce vélo maintenant puisque mes vacances sont (largement) derrière moi et mon travail me laisse rarement du temps en Aout et Septembre.
Bonus : patienter 6 ou 8 mois devrait me permettre de choisir une batterie mécaniquement mieux guidé et avec encore plus d’autonomie.

Alors Antoine, pourrais-je réserver un modèle définitif pareil que ce VAE-là ? Ne change rien (à part peut-être pour quelques améliorations) et RdV début de l’année prochaine.

P..n ! Ça va être dur d’attendre aussi longtemps…



Galerie: Velowatt Grandville à moteur pédalier (proto)


Michel, 174 msg, 54 ans. Montreuil (FR-93).
 Citer Alerter [466486]
Havoc
05-09-2016 à 21h38
Acceder au profil du membre
Une petite question: j'ai essayé ce système avec un VTT à trois plateaux et sept ou huit vitesses, je ne me rappelle plus. Je pouvais donc changer radicalement le développement à tout moment. Or, j'ai eu la sensation (partagée, je crois, par Antoine), que l'asservissement de l'assistance avait pour effet que quel que soit le développement choisi, on fournissait toujours le même effort.

As-tu eu aussi cette impression en jouant des pignons ?

Bruno, Modérateur,40698 msg, 51 ans. Etampes (FR-91). [mon blog] Vtf 12km/j/Bonneville 013/Sunn Revolt/XChox/5000/Motive/Dogg brunocelerier.perso.sfr.fr/
 Citer Alerter [466490]
publicité
05-09-2016 à 21h38
Lien commercial -48-


Micc
06-09-2016 à 08h11
Argh ! J'ai tardé un peu à écrire ce message (mon test date de début Juillet)... et je ne suis pas sûr de bien me souvenir.
Je crois que oui l'effort que je devais fournir était à peu près le même quelque soit les rapports... dans des limites "acceptables". Ainsi dans l'exemple de la toute première photo, j'ai cru bon de rétrograder au plus grand pignon. Mais mon effort était limité alors que je me souviens que dans les années précédentes j'avais du mal a grimper cette pente avec mon vélo sec (type VTT).

Michel, 174 msg, 54 ans. Montreuil (FR-93).
 Citer Alerter [466538]
G-L-
06-09-2016 à 11h22
"quel que soit le développement choisi, on fournissait toujours le même effort."

Pas très clair! Dans une montée la puissance totale (moteur plus cycliste) nécessaire dépend de la vitesse à laquelle on veut monter. Si en utilisant un développement plus court (grand pignon) le moteur continue à délivrer la même puissance et que le cycliste diminue la puissance qu'il fournit (son propre effort) il montera moins vite tout en continuant à avancer.

Georges, 1163 msg, 77 ans. Grenoble (FR-38).
 Citer Alerter [466556]
Papat-Le-Bref
06-09-2016 à 11h36
Acceder au profil du membre
Moi ça me paraît logique puisqu'en général on adapte le développement pour rester dans sa zone de confort en terme de cadence et de couple. Dans ces conditions, le moteur pédalier qui n'a pas de capteur de couple travaille autour du même point de fonctionnement également et obsorbe donc toujours à peu près la même part de l'effort.

Par contre, ce devrait a priori être le cas de tous les moteurs pédalier sans capteur de couple... non?

Papat, 13654 msg, 51 ans. Fatbike Mxus 3kw - 3800 Km En 2017 (NL). [mon blog] LiPo 18S-20Ah - Vélotaf plage 42 km/j
 Citer Alerter [466557]

Message modifié le 2016-09-06 11:46:19 par Papat-Le-Bref.
Havoc
06-09-2016 à 15h02
Acceder au profil du membre
Euh... c'est un moteur à capteur d'effort, le moteur T.

Pour préciser pour Georges, mon impression était que je pouvais faire n'importe quoi avec les plateaux, ça ne changeait rien à ma perception de la pente, ni de la difficulté.

C'est vrai que sur un vélo classique, on change le développement pour ne pas subir l'effort, mais en fait, on le subit quand-même et en plus, la vitesse s'écroule complètement.

Bruno, Modérateur,40698 msg, 51 ans. Etampes (FR-91). [mon blog] Vtf 12km/j/Bonneville 013/Sunn Revolt/XChox/5000/Motive/Dogg brunocelerier.perso.sfr.fr/
 Citer Alerter [466577]
G-L-
06-09-2016 à 16h04

Havoc a écrit :
C'est vrai que sur un vélo classique, on change le développement pour ne pas subir l'effort, mais en fait, on le subit quand-même et en plus, la vitesse s'écroule complètement.


Sur un vélo classique ma vitesse s'effondre complement (moins de 10 km/h) mais c'est grace au développement ultra-court (VTT) que je peux continuer à monter!

Avec le Bonneville je passe en mode maxi (5, alors que normalement je suis sur 3) et je ne descends que rarement au dessous de 10 km/h même dans des pentes vraiment très fortes. J'étais inquiet d'avoir un seul plateau mais finalement tout va très bien.

Idéalement il faudrait savoir quel type d'assistance convient le mieux en fonction du parcours, du cycliste et du but poursuivi (arriver quand même à monter dans mon cas, aller suffisamment vite pour d'autres )

Georges, 1163 msg, 77 ans. Grenoble (FR-38).
 Citer Alerter [466582]
Micc
06-09-2016 à 16h32
Je ne voyais pas trop l’intérêt de parler du boitier sur la droite du guidon :
    - parce que ça ne fera pas parti de l'équipement standard du Grandville à moteur pédalier ;
    - parce que je ne voulais pas trop rentrer dans le détail des informations qu'il donnait.

Au vu des quelques discussions précédentes, voici quand même un mini retour à son sujet concernant la puissance fournie :
    - pas de pédalage ou pédalage "dans le vide" -> 1 à 2W
    - petit effort sur les pédales -> 66 ou 67W
    - etc
    - gros effort sur les pédales* -> j'ai obtenu environ 500W (énorme quand même ).
* sur une courte distance
L'effort fourni par le moteur est donc bien proportionnel (par paliers) à l'effort que je fournissait.

Du point de vue des sensations, c'est formidable : le moteur accompagnait mes efforts avec discrétion. Et sans devoir jouer du contrôleur, je pouvais facilement accompagner ma femme sans presque y penser.

Facile, je vous dit

Note : toutes les informations données par ce boitier concernent le proto que j'ai eu en main ; il est probable que la version définitive diffère quelque peu

Michel, 174 msg, 54 ans. Montreuil (FR-93).
 Citer Alerter [466594]

Message modifié le 2016-09-06 16:41:59 par Micc.
Havoc
06-09-2016 à 17h18
Acceder au profil du membre

G-L- a écrit :
Sur un vélo classique ma vitesse s'effondre complement (moins de 10 km/h) mais c'est grace au développement ultra-court (VTT) que je peux continuer à monter! Avec le Bonneville je passe en mode maxi (5, alors que normalement je suis sur 3) et je ne descends que rarement au dessous de 10 km/h même dans des pentes vraiment très fortes....



Eh bien voilà ! Très bon exemple, le Bonneville Classic. Sur le Bonneville Classic, lorsque les difficultés arrivent, tu peux continuer grâce à la démultiplication de la transmission et grâce à l'assistance, mais ça va beaucoup moins vite et c'est dur.

Eh bien sur le VTT, quel que soit le plateau que je choisissais, l'effort était faible et presque toujours le même, et la vitesse ne s'effondrait pas. A la limite, la seule chose à varier était la cadence de pédalage, mais pas l'effort fourni.
*-----*
P.S.: à moins que ce système ait beaucoup changé, lorsque la batterie est pleine, il peut consommer beaucoup plus de 500W. Les essayeurs du VTT ont constaté des pointes à 26A mais également des planchers à plus de 600W.

J'ignore s'il en va de même sur le VAE que tu as essayé.
*-----*


Bruno, Modérateur,40698 msg, 51 ans. Etampes (FR-91). [mon blog] Vtf 12km/j/Bonneville 013/Sunn Revolt/XChox/5000/Motive/Dogg brunocelerier.perso.sfr.fr/
 Citer Alerter [466605]

Messages fusionnés le 2016-09-06 17:19:09 par Havoc.
publicité
06-09-2016 à 17h18
Lien commercial -302-

Micc
06-09-2016 à 17h46
Ben, je n'ai pas fait vraiment attention, probablement parce que je cherchais surtout à prendre du plaisir dans mes promenades

D'ailleurs, je voudrais en profiter pour partager un autre parcours que j’ai fait cet été avec ce Grandville : la sentine aux 4 ruisseaux.

Le parcours est une boucle qui commence à Champéon.

La sentine aux 4 ruisseaux est longue de 15km. Elle commence doucement via un chemin en dur. Au crucifix, continuer tout droit.

Un chemin en terre succède au chemin en dur ; continuer tout droit.

Un peu plus loin, le chemin continu sous un très joli tunnel d’arbres (où il faut parfois baisser un peu la tête). On arrive ensuite au croisement de 2 chemins ; prendre tout droit à travers un autre tunnel d’arbres.

La fin du tunnel débouche sur une route ; prendre à droite, puis au bout à gauche. A noter qu’il n’y a pas toujours d’indication en clair du parcours ; dans ce cas, il faut chercher une petite flèche jaune comme sur la photo précédente.

Le long de la route, on croise une petite chapelle comme il en existe plein dans la région. Un peu plus loin, il faut prendre à gauche, comme indiqué par le panneau (cette fois en clair).

Hasard d’une rencontre à vélo !

La route se termine, et un chemin prend la suite. Enfin un chemin !... C’est un peu vite dit, puisqu’on se trouve à longer un champ, puis à en traverser un autre juste avant de devoir traverser la N12. On pourrait croire qu’on s’est trompé, mais non : de l’autre côté de la route, on trouve bien un panneau (en piteux état) qui renvoi sur l’ancienne nationale.

Petite parenthèse. Une rumeur prétend que les communes environnantes tendent à négliger l’entretien de ces parcours au détriment des anciens chemins de halage et des anciens chemins de fer réhabilités. Ce que je viens de décrire semble témoigner tout du moins d’un certain laisser-aller ; j’espère que l’avenir me démontrera le contraire…

Avant la fin de ce bout de route (qui grimpe bien), il faut prendre un chemin à droite. Il faut être vigilant car je n’ai pas trouvé de panneau indicateur cette fois-ci. Si l’ancienne nationale grimpait bien, ce n’est rien par rapport à ce chemin ! Ceci dit, ce n’est pas un problème pour ce VAE et son asservissement qui en veut !

Au bout du chemin, prendre à droite sur la route. Même si ça arrive un peu tard, on croise un peu plus loin des panneaux qui confirment que la route est bien la bonne !

Une petite halte pour admirer le paysage.

Après une bonne descente (j’ai atteints au moins les 50km/h sans élan ; le vélo n’a pas bronché), il ne faut pas louper un chemin sur la droite (vous avez vu le petit panneau jaune sur la photo ?). Continuer sur ce chemin qui débouche sur une nouvelle route à droite. Là aussi, il ne faut pas descendre trop vite, car le parcours reprends à gauche (un panneau en clair cette fois le confirme) en direction du Gite La Fortinière qu’on croise un peu plus loin. Peu après, un chemin succède à la route.

Au bout du chemin, prendre à gauche (et non à droite comme le vélo semble l’indiquer). Presque au bout de cette route, suivre le panneau jaune vers le chemin à gauche. Au bout de ce chemin, prendre à droite ; c’est un sentier pédestre (tout du moins interdit aux tracteurs). Le vélo s’accommode bien de ce sentier, mais je n’ai pas osé aller au-delà de cette photo car je me suis rappelé combien l’endroit est très gadouilleux (je l’avais déjà fait en VTT avec mon fils il y a une dizaine d’années).

Alors je suis revenu sur mes pas pour reprendre cette fois-ci à droite de ce chemin (cette fois le vélo est correctement orienté !) ; la route débouche sur la N12 où j’ai dû prendre à gauche.

Un peu plus loin, prendre la direction des Manettes (il y a un petit panneau jaune sur la photo) et très vite prendre un autre chemin à droite parmi les pins. Comme ce Grandville n’est pas équipé de pneus à crampon, j’ai préféré passer cette zone à pied. Un peu plus loin, le chemin tourne naturellement à gauche et débouche sur un chemin goudronné.

Au bout, prendre à droite pour rejoindre Champéon.



Galerie: La sentine aux 4 ruisseaux

Michel, 174 msg, 54 ans. Montreuil (FR-93).
 Citer Alerter [466609]

Message modifié le 2016-09-06 18:00:26 par Micc.
103 messages.      2 3 4 5 6 7 8 9 10 11   - Dde d’aide : le Grandville en VTC de loisir pour l’été ? - Lu 19401 fois. [17094]
retour en haut de page Messages récents
répondre dans cette discussion
En ce moment sur le tchat
Le 12 à 17h25 Bascauille Bonjour... Je cherche à acheter les autocollants posés sur la batterie d'un VttAE Lapierre Overvolt FS400 année 2016 couleur vert et...
Le 14 à 20h16 Gerard18 Bonjour, qq'1 en direct ?
Le 15 à 09h35 Ptit-philou Non, pas grand monde pour lire le tchat...
Ouvre un sujet sur le forum ou trouve un post en rapport avec ta question
Le 19 à 00h16 Abdel bonsoir,
pourriez vous m ' indiquer les pages a consulter pour fabriquer par moi meme un velo a assistace electrique ? meci par avance
Le 24 à 19h56 Malaumolets Bonjour.
Que se passe t-il chez Moteuretvélo, a t - il changé de propriétaire ?
Il y a quelque temps , j' avais plusieurs fois...

Lien commercial -324-





Transformez votre vélo en vélo électrique !