Nouvelle discussionNouveau message Derniers messages Recherche forum
2431 messages.      223 224 225 226 227 228 229 230 231 232 233   - Que faire de nos centrales nucléaires ? [15094]
Havoc
18-03-2017 à 18h26
Acceder au profil du membre
Corium, je ne sais pas si la France a arrêté d'exploiter le charbon par manque de gisements. Je pense que c'est plutôt une question de compétitivité. Pour notre malheur, il me semble que le charbon est toujours là, et donc, toujours exploitable. Chez nous en Essonne, nous avons toujours du pétrole. Il ne doit qu'à son coût d'extraction trop élevé de ne pas être exploité.

Bruno, Modérateur,40590 msg, 51 ans. Etampes (FR-91). [mon blog] Vtf 12km/j/Bonneville 013/Sunn Revolt/XChox/5000/Motive/Dogg brunocelerier.perso.sfr.fr/
 Citer Alerter [504630]
Mimichris
18-03-2017 à 18h33
L'exploitation du charbon a cessé car son cout était trop élevé par rapport au pétrole, c'est le pétrole qui a cassé les mines et fichu des milliers de salariés au tapis.

Maxime, 2154 msg, 76 ans. Caux (FR-34). Kit NC 250W/36V, Cycloboost 36V/14Ah. GPS Anima+, Edge705
 Citer Alerter [504634]
publicité
18-03-2017 à 18h33
Lien commercial -319-


Matenvae
18-03-2017 à 18h52
Acceder au profil du membre
J'ai rencontré un homme retraité et âgé ancien mineur à Ales, se chauffant avec une merveilleuse petite chaudière à charbon, car il bénéficie du charbon gratuit ou presque, jusqu'en 2000 il ne pouvait acheter que du charbon ...allemand , Ales ne produisant plus, puis ces dernières années les fournisseurs ont trouvé moins cher depuis près de dix ans il chauffe au charbon chinois à Ales ! , et je présume qu'il n'est pas le seul.

Mathurin, 4528 msg, 61 ans. Marseille (FR-13). des Cybiens et 1 Istep
 Citer Alerter [504643]
Corium
18-03-2017 à 19h05
Acceder au profil du membre

Mimichris a écrit :
Et le nucléaire dans l'esprit de De Gaulle servirait au militaire, c'était bien ça la mode du moment.



Pas au début : à la sortie de la guerre, le Général ne comptait pas doter la France de l'arme nucléaire. D'ailleurs il a nommé Joliot à la tête du CEA. Joliot était communiste et pacifiste.
C'est en fait en 1954 que le choix tacite de doter le pays d'une arme nucléaire a été réellement pris, bien qu'il ne fut explicite qu'un peu plus tard.
Le programme électro-nucléaire français des années 70 est postérieur de beaucoup à ce choix et les REP d'EDF n'ont pas fourni de Pu pour des bombes. Cela n'a jamais été envisagé, au moins directement.

Anonyme, 19315 msg, 46 ans. Paris (FR-75). macina bold 2011 - In velo veritas
 Citer Alerter [504647]
Havoc
18-03-2017 à 19h14
Acceder au profil du membre
@Mathurin: ça ne ressemble pas au charbon que nous utilisons dans nos barbecue, n'est-ce pas ? Ce sont de petites boules compactes et brillantes ?

Bruno, Modérateur,40590 msg, 51 ans. Etampes (FR-91). [mon blog] Vtf 12km/j/Bonneville 013/Sunn Revolt/XChox/5000/Motive/Dogg brunocelerier.perso.sfr.fr/
 Citer Alerter [504653]
Cv63
18-03-2017 à 19h48
Acceder au profil du membre

Matenvae a écrit :
J'ai rencontré un homme retraité et âgé ancien mineur à Ales, se chauffant avec une merveilleuse petite chaudière à charbon, car il bénéficie du charbon gratuit ou presque, jusqu'en 2000 il ne pouvait acheter que du charbon ...allemand , Ales ne produisant plus, puis ces dernières années les fournisseurs ont trouvé moins cher depuis...



Nous on éclaire nos rues avec les retraités de la mine (St Priest puis Lodève)

Guy, 2406 msg, 61 ans. Le Mayet De Montagne (FR-03). Kit Moteur et Vélo roue AR sur VTT Décat
 Citer Alerter [504667]
Jacques74
18-03-2017 à 19h56
Acceder au profil du membre
Le déploiement du programme nucléaire (1958–1970)

Charles de Gaulle est investi président du Conseil par l'Assemblée nationale le 1er juin 1958. Lors du premier Conseil de défense qui se tient le 17 juin 1958, il met un terme au projet de coopération nucléaire franco-germano-italienne initié en 1957 et accélère le programme nucléaire national en confirmant la date de la première expérience française. La maîtrise du nucléaire et la détention de l’arme atomique comme arme de dissuasion sont le cœur de la politique d’indépendance nationale voulue par le Général, tant dans le domaine militaire que le domaine énergétique.

Concernant la maîtrise de l'arme atomique, l’objectif assigné est tenu. La première bombe atomique française, baptisée «Gerboise bleue» explose le 13 février 1960 sur le site de Reggane, en Algérie, à plus de 700 km au sud de Colomb-Béchar et va se poursuivre.
Schéma simplifié de la chaîne du combustible nucléaire

Pour maîtriser l’ensemble du cycle du nucléaire, tant militaire que civil, il convient de pouvoir produire son propre combustible. Il est dès lors décidé en 1958 de construire une usine militaire d'enrichissement d'uranium à Pierrelatte. Le complexe industriel doit permettre de produire de l’uranium enrichi à différents taux : 2 %, 6 %, 25 % mais aussi très hautement enrichi à 90 %. Ce dernier type de combustible est exclusivement réservé à la fabrication de bombes atomiques. Les mises en service vont s'échelonner de 1964 à 1967.
[...]
fr.wikipedia.org

Anonyme, 11541 msg, (FR).
 Citer Alerter [504675]

Message modifié le 2017-03-18 20:00:55 par Jacques74.
Corium
18-03-2017 à 21h27
Acceder au profil du membre
La direction des applications militaires du CEA est créée en 1955, dix ans après le CEA.
De 1945 à 1950, la bombe n'est pas d'actualité en France. De 1950 à 1954, des clans s'affrontent mais rien n'est vraiment lancé. En 1954, des décisions sont prises qui font que la France se donne les moyens d'étudier la bombe, même si ce n'est pas la position officielle. Dans les instances internationales, la France se positionne contre toute course à la bombe, par elle ou par d'autres, jusqu'au début des années 60 (on peut relire la position française au sein de la jeune Euratom).
En fait dès 1954, la France s'est engagée sur la voie de la bombe sans le claironner.
Pendant ces 10 ans, de 1944 à 1954, les autres pays comme la Russie et le RU, et bien-sûr les USA, ont faits de gros efforts pour développer des bombes, ce qui n'est pas la cas de la France.

Le parc de REP d'EDF a été décidé bien après et n'a pas de vocation plutonigène. L'état n'a demandé à EDF aucune modification de design* qui aurait permis de faire du Pu pour des bombes.
Les deux principales raisons de ce programme électro-nucléaire REP sont :
- le contexte géopolitique et économique : chocs pétroliers, instabilité au moyen-orient, tension avec l'Algérie, ...
- une raison économique qui a fait pencher la balance pour la filière américaine au détriment de la filière "française", dite UNGG (celle qui a fourni le Pu pour les bombes), car le coût du kWh de cette filière est moindre et que la puissance commerciale américaine a fait le reste (espoir que la France puisse exporter des réacteurs à moyen terme).

*primo : EdF n'étant qu'utilisateur de la licence us, légalement des modifications de la filière aurait exigé l'accord américain ; secundo : faire faire du Pu pour des bombes à un REP rend son utilisation électrogène financièrement inintéressante - forte baisse de la disponibilité, hausse des coûts de personnel, mauvaise utilisation du combustible. En pratique aucun REP n'a fait du Pu pour des bombes.

Anonyme, 19315 msg, 46 ans. Paris (FR-75). macina bold 2011 - In velo veritas
 Citer Alerter [504694]
Mimichris
24-03-2017 à 08h22
La suite (et fin ?) de l'article du Canard Enchaîné d'hier.

Maxime, 2154 msg, 76 ans. Caux (FR-34). Kit NC 250W/36V, Cycloboost 36V/14Ah. GPS Anima+, Edge705
 Citer Alerter [505600]
publicité
24-03-2017 à 08h22
Lien commercial -302-

Corium
24-03-2017 à 08h43
Acceder au profil du membre
Je crois qu'il y a une confusion dans l'article. Le grand carénage a pour but l'allongement de la durée de vie des centrales, en tenant compte du REX, comme Fukushima : mais on ne peut pas présenter le grand carénage comme la seule prise ne compte du REX de Fuku.

Par exemple, ce coût comprend le changement de gros composants qui aurait eu lieu même sans Fuku. Par exemple, le changement des GV.

D'ici à 2025, le coût est estimé à 55 milliards par edf. Si c'est comme dab, ce montant est sans doute sous estimé.

www.edf.fr

sinon j'ai un copain qui a rencontré Laponche, lors de l'enregistrement d'une émission radio. Il m'a dit que ce type était un "killer" en terme de communication.

Anonyme, 19315 msg, 46 ans. Paris (FR-75). macina bold 2011 - In velo veritas
 Citer Alerter [505602]

Message modifié le 2017-03-24 08:56:27 par Corium.
2431 messages.      223 224 225 226 227 228 229 230 231 232 233   - Que faire de nos centrales nucléaires ? - Lu 158915 fois. [15094]
retour en haut de page Messages récents
répondre dans cette discussion
En ce moment sur le tchat
Le 03 à 15h11 Ptit-philou Non, personne ne lit le tchat : il vaut mieux poster ses questions sur le sujet dédié ou créer un nouveau sujet...
C'est pas le 118...
Le 12 à 17h25 Bascauille Bonjour... Je cherche à acheter les autocollants posés sur la batterie d'un VttAE Lapierre Overvolt FS400 année 2016 couleur vert et...
Le 14 à 20h16 Gerard18 Bonjour, qq'1 en direct ?
Le 15 à 09h35 Ptit-philou Non, pas grand monde pour lire le tchat...
Ouvre un sujet sur le forum ou trouve un post en rapport avec ta question
Le 19 à 00h16 Abdel bonsoir,
pourriez vous m ' indiquer les pages a consulter pour fabriquer par moi meme un velo a assistace electrique ? meci par avance

Cliquez pour info
Lien commercial -248-