Ecox, le spécialiste du vélo électrique
Dossiers > Vélos électriques

Les vélos électriques Norauto / Hytracks

La chaine de magasins Norauto commercialise depuis le printemps 2006 des vélos électriques.

Norauto, ce sont des centres auto: entretien et vente d'accessoires pour automobile.

Que penser du réseau Norauto ? Avec 200 centres en France, 48 en Belgique, 38 en Espagne..., chacun pourra trouver à proximité un centre pour acheter ou faire entretenir son vélo à assistance électrique. Le vendeur que j'ai rencontré semblait mal connaitre ses produits. Normal, on retrouvait le même probleme chez le constructeur automobile Renault quand ce dernier commercialisait des vélos dans son réseau.

Par contre, on peut penser que le produit sera suivi, que ce n'est pas "un coup", car Norauto commercialise depuis 2 ans des quads et mini-moto de façon régulière, toujours par le même importateur: Deltamics (le distributeur des jantes de voitures).

A noter: Printemps 2006: "seulement" 27 centres Norauto diffusent ces vélo à assistance électrique, mais la garantie s'applique dans n'importe lequel des 200 centres.

Les 4 vélos à assistance électriques (vae) qui compose la gamme sont de conception et de fabrication chinoise. Ils commercialisés sous la marque "Hytrack".

La technologie est, pour tous les modeles, basée sur des moteurs intégrés au moyeu arriére, avec une batterie de type Ni-Mh.

On appréciera le gain de poids apporté par ce type de batterie, par rapport aux batteries plomb, et même Ni-cad.

Pour rappel rapide, les 4 principales technologies de batteries existantes sur velo electrique sont :

1) Plomb (pb),

2) Nickel cadmium (ni-cad),

3) Nickel metal-hydrure (ni-mh),

4) Lithium ion-polymère (Lipo).

Elles sont présentées ici dans l'ordre croissant de capacité pour un poids donné.

Les avantages du moyeu-moteur sont la compacité et la simplicité du système. Le gros défaut étant, quand le moyeu est placé à l'arrière, la difficulté de démontage de la roue.
En effet, mécaniquement, l'opération est compliqué par le système de fixation, et le frein à sangle. Electriquement, aucun connecteur ne permet de débrancher le moteur. Il faudra donc, lors du premier démontage, par exemple pour une crevaison, couper les fils, puis les reconnecter avec un domino electrique, qu'il faudra ensuite proteger de l'eau.

Je le rappelle, la conception est chinoise, et en Chine la main d'oeuvre est peu couteuse.

Les batteries sont amovibles, rechargeables sur ou hors du velo, et protégées par une serrure. Heureusement, car vendues à part, il faudra débourser entre 320 et 500 euros ttc pour une batterie de rechange...

Les freins:
A part le modèle "tout-terrain" pourvu de 2 disques, ces vélos sont équipés à l'arrière d'un frein à sangle, faussement appelé "frein à tambour" par le distributeur. D'une conception très archaïque, ces peu efficaces freins n'équipent plus les voitures, moto et engins agricole depuis bientot un siècle. Le probleme est qu'il n'est pas possible d'en installer d'autres, par exemple des freins v-brake, puisque les axe de fixation de ces derniers sont absents du cadre. De plus, il serait difficile de rajouter ces axes car peu de vélocistes peuvent souder sur l'aluminium.

Selle et tige de selle :
Pour les personnes de 1,75m et plus, la selle sera trop basse. La tige de selle est trop courte. Cette tige de selle, en acier, comprend un systeme permettant de faire basculer la selle pour pouvoir retirer la batterie.
Je rappelle que pédaler avec une selle trop basse génère des douleurs dans les genoux.
Une premiere solution est de prolonger la tige de selle par manchonnage intérieur, à condition d'être bricoleur.
La deuxieme solution consiste au remplacement de la selle et la tige d'origine par une tige standard, que l'on trouve chez les marchands de cycles, en aluminium, tant qu'à faire ainsi qu'une selle de meilleure qualité, avec gel. On doit ainsi pouvoir gagner 1 kg, et pedaler à son aise. Par contre, on perd la possibilité de pouvoir retirer la batterie. Mais est-ce toujours utile, dans la mesure où toutes ces batteries peuvent être rechargées directement sur le vélo ?

On remplacera également le serrage rapide de la selle par un boulon (vis+ecrou), voire un serrage antivol.

4 modeles de vélos électriques :
Velo electrique hytrack Hy440 Velo electrique Norauto / Hytrack HY440 Le Vae City-country

- Modele d'entrée de gamme.
- Prix : 795 euros ttc
- 6 vitesses
- batterie Nimh
- 28 kg

Velo electrique hytrack Hy439 Le Vae Holland Week
Hytrack HY439

Hytrack Hy439

- type hollandais, frein à disque.
- fourche telescopique
- Prix : 995 euros ttc
- 6 vitesses
- batterie Nimh
- 31kg

Mini velo electrique pliant Hytrack Hy441 Le Vae mini-velo pliant Hytrack Hy441
Mini-velo electrique Norauto / Hytrack HY441

- mini-velo pliant, cadre alu.
- Prix : 805 euros ttc
- 6 vitesses
- batterie Nimh
- 22 kg

velo electrique tout-terrain Hytrack Hy443
Hytrack Hy443

Velo tout-terrain electrique Norauto / Hytrack HY443

- faux vtt.
- suspension avant-arriere
- Prix : 970 euros ttc
- 6 vitesses
- batterie Nimh
- 39kg

Les liens :

Site Norauto

Site Delta mic


Discutons de cet article sur le forum En discuter sur le Forum

Article suivant: Velo electrique Norauto / Hytrack HY440
Article précedent: Evol City 2006 - essai d'une utilisatrice

Réagir, poser une questionProposer un articleS'abonner aux articlesConseiller l'article à un ami




A propos de cet article
Profil de Cyclurbainfos Article de Cyclurba.
Informaticien de formation, passionné d'Internet, defenseur du vélo moyen de transport urbain Gère Cyclurba depuis 1996.
site web site web

N° Article : 126
Article lu 46500 fois.
Créé le 30-04-2006 à 11h51.
Modifié le 09-05-2008 à 10h35.

Cliquez ici pour valider cet article Validation * * *

modifier cet article Mettre à jour l'article
Cliquez ici pour rediger un nouvel article Redigez un nouvel article
Discutons de cet article sur le forum En discuter sur le Forum
Liens externes
Autres articles du dossier

Tous nos articles Tous les articles