Ecox, le spécialiste du vélo électrique
Dossiers > Divers cyclisme

Les canaux de Bretagne: Rennes-Redon-Guerlédan !

'1ere écluse du parcours, à Rennes' A trois adultes et 4 enfants entre 7 et 10 ans, nous sommes partis, en juillet 1999, de Rennes pour rallier Guerlédan via Redon. Le canal de Nantes à Brest est interrompu par le barrage de Guerlédan.

A condition de ne pas les charger, et de respecter leur allure, les jeunes enfants peuvent facilement parcourir plusieurs dizaines de kilomètres par jour. Prévoir des boissons sucréees en abondance (surtout pas de light), des barres chocolatés et des bonbons.

Nous avions utilisé 2 remorques bagagères qui nous ont permis d'emmener tous le matériel sans regarder au poids. Une petite sacoche de guidon permit de distribuer les sucreries.

Kilométrage: environ 230 km, en 6 jours.

'Entre Pont-Réan et le Boel, premier bivouac'Etapes:



  1. bivouac libre entre Pont-Réan et le Boël

  2. camping municipal à Guipry

  3. bivouac libre après Redon

  4. Bivouac libre à  ? (après Josselin)

  5. Camping privé au pied du barrage.
2 crevaisons, dues aux ronces qui rampent parfois sur le bord du chemin. Retour en camionnette.

 Le plan du canal


'on se prepare pour la premiere nuitée'Entre Nantes et Guerlédan, le chemin est très carrossable


Entre Rennes et Redon, il existait alors une section en herbe, très pénible, de 20 km autour de Messac/Guipry. Grace au conseil général d'Ille et Vilaine le halage est devenu une véloroute.

Un bon site sur le canal

''Parcourir les chemins de halage, c'est voir la France coté nature: le calme, la verdure et la sécurité. En cette saison (été), on apprecie aussi la présence d'arbre tout le long du chemin.
Pour les arrets, il sera facile de trouver où pique-niquer, certaines aires sot meme amenagées pour à proximité des écluses et des ponts.
Et le camping sauvage est aussi possible dans le bout des champs, discretement, après les moissons.

'2eme nuitée, toujours en camping sauvage'La petite caravane peut s'etirer sur plusieurs centaines de metres, chacun roulant à son allure. Le papa, avec sa grosse remorque, fermera la marche.
Les enfants peuvent y participer très jeunes, pour autant qu'ils sachent faire du vélo, et si possible sachent nager. Il est rassurant de pouvoir les lacher, les laisser prendre un peu de distance, car il est impossible de  se perdre: il suffit de suivre le halage.
'passage d'un pont, le tablier est absent''Ecluse fleurie'Le petits discutent alors entre-eux, oubliant les distances parcourues, et on peut atteindre jusqu'à 60 km dans la journée.

Pas besoin de VTT, n'importe quel velo confortable convient. Les vitesses sont peu utiles, car le parcours est completement plat ou presque.


Article suivant: Cyclurba vous accompagne dans l'essor du velo electrique
Article précedent: j'ai testé deux Kits electriques vendus par velectris

Réagir, poser une questionProposer un articleS'abonner aux articlesConseiller l'article à un ami



A propos de cet article
Profil de Cyclurbainfos Article de Cyclurba.
Informaticien de formation, passionné d'Internet, defenseur du vélo moyen de transport urbain Gère Cyclurba depuis 1996.
site web site web

N° Article : 146
Article lu 15537 fois.
Créé le 22-07-2006 à 10h02.
Modifié le 22-07-2006 à 15h03.

Cliquez ici pour valider cet article Validation * * *

modifier cet article Mettre à jour l'article
Cliquez ici pour rediger un nouvel article Redigez un nouvel article
Discutons de cet article sur le forumVos réactions, sur le Forum
Liens externes
Autres articles du dossier

Tous nos articles Tous les articles