Accédez à notre site www.power-e-bike.fr
Dossiers > Vélo électrique: Essais

Maximus Tricycle VAE: Presentation et essai


'Pedicab trike & Cargo trike'Les tricycles Maximus sont les plus costauds (et aussi les plus chers) qu'on puisse trouver.
Si quelqu'un cherche à investir dans un vélo-véhicule vraiment capable de remplacer la voiture (c'est à dire transporter jusqu'à 3 adultes ou 250 kg de marchandises), avec une autonomie d'environ 45 km pour les modèles à assistance électrique, alors ça vaut le coup d'aller voir le site de plus près (plein de photos et de détails techniques).

page web du revendeur français (il s'agit de Mon Vélo Électrique, à Lyon)
www.cyclesmaximus.fr

site du fabricant anglais: www.cyclesmaximus.com

En France, Cyclocity utilise ces véhicules à Toulouse: cyclocity.free.fr

Après quelques semaines d'utilisation, voici un premier avis d'utilisateur sur le tricycle Maximus, équipé  du moteur Lynch.

Je possède un tricycle Maximus, acheté en juin dernier.


  • Rolling Chassis 101-01880 LOLC

  • Dérailleur Shimano 8 vitesses

  • Moteur Lynch Powerdrive

  • Batteries Odyssey PC 1700 (une sur le module Pedicab, une sur le module Cargo soft top)

  • Chargeur de batterie Mobitronic 915-012 TA /UK

Je vis à la campagne, dans un environnement assez montagneux. Distants de 10 à 15/20 km, les villages et communes avoisinants, notamment celui où je réside et celui où je me rends à mon travail, sont souvent perchés en haut des collines. Je me suis pour l'instant servi exclusivement du Pedicab.

Le moteur Lynch est très impressionnant de puissance et de souplesse, il avale sans problème les dénivelés les plus raides, avec ou sans passagers. Avec un peu de pratique, même le démarrage en côte se fait très aisément.
Par rapport à sa consommation d'énergie, j'ai constaté de grandes différences sur un même parcours, suivant le nombre de personnes transportées (ce qui est logique), mais aussi suivant l'intensité avec laquelle on l'utilise: peut-être une différence du simple au double suivant que l'on roule la poignée des gaz à fond, avec quasiment pas de force donnée au pédalage, ou l'inverse.

Comme le tricycle ne possède que 8 vitesses, et que son poids et le fait que le moteur est relié au système de pédalage lui donnent une certaine inertie, on a tendance à utiliser le moteur même en terrain plutôt plat (faux-plat, vent de face...je vis aussi dans un pays de vent!).
L'indicateur de niveau de charge de batterie semble fonctionner de façon plus exponentielle que linéaire: plus le niveau de charge descend, plus il descend vite! Lorsque on arrive à 20 % - 10%, le moteur perd une certaine partie de sa puissance.
Avec le genre de distances que je parcours, il m'est donc arrivé de frôler la panne de batterie. Comme ce vélo est lourd (135 kg pour mon tricycle-pedicab, la batterie pèse à elle seule dans les 20/30 kg!), monter des côtes sans assistance électrique relève de l'exploit sportif réservé aux surhommes ou aux dopés! Le pousser tout seul est aussi difficile, on est gêné par la largeur de l'arrière.

D'où les remarques suivantes, à mettre en relation avec l'autonomie annoncée de 40 à 50 km pour la batterie:


  • sur de longues distances, ne pas chercher à rouler vite, du fait de l'inertie du tricycle, il ne semble de toute façon pas fait pour ça (notamment dans les descentes, où le poids et sa répartition ont une forte incidence sur la tenue de route).

  • Mieux vaut accepter de se déplacer à 20-25 km/h maxi, donc peut-être moins vite qu'avec un bon vélo de route et de bonnes jambes, et rechercher un équilibre économe en énergie, à la fois pour le moteur et le cycliste.

  • pour un trajet supérieur à 30 km en terrain montagneux, emporter le chargeur de batterie, prévoir un endroit et du temps pour recharger en route peut éviter quelques galères.

  • si on dispose comme moi d'une seconde batterie, on peut envisager de l'emporter (chargée) dans le coffre et de changer de batterie en cours de route; n'ayant pas encore essayé, je ne saurais dire si cette opération est simple et fonctionnelle ou pas.

  • enfin, plusieurs personnes ont suggéré l'idée de relier différentes batteries entre elles, afin de décupler l'autonomie: il y a la place nécessaire dans le coffre, reste à savoir si c'est techniquement possible. Je suis complètement ignare en électricité et batteries, avis aux techniciens et bricoleurs qui auraient des propositions à ce sujet....

Prix des tricycles Maximus

Les tricycles Maximus étant modulables, pour les prix c'est un peu compliqué. C'est surtout aussi très cher, la qualité se paye. Donc, comme ils m'avaient répondu quand j'ai demandé des tarifs à Maximus, "I hope you are sitting down for this": j'espère que vous êtes bien assis !
Si on choisit une des 2 options moteurs, on arrive facilement à au moins 10 000 Euros. Mais bon, après, on va plus queuter à la pompe, et les gens s'arrêtent pour vous regarder passer avec des yeux écarquillés, ou entamer des conversations sur comment-qu'on-fait-pour-remplacer-toutes-ces-bagnoles-dont-on-peut-plus-s'passer-etc....

On peut maintenant consulter les tarifs en Euros sur le site anglais:
www.cyclesmaximus.com

_________________
"Entre des homme libres, des rapports sociaux productifs vont à l'allure d'une bicyclette, et pas plus vite".
(Ivan Illich, "Énergie et Équité", 1975).


Article suivant: Test du mini-velo electrique pliant Easymini, de Easybike
Article précedent: EasyBike EASYLAND 2006 - Essai complet

Réagir, poser une questionProposer un articleS'abonner aux articlesConseiller l'article à un ami



A propos de cet article
Profil de triclouneinfos Article de Tricloune.


N° Article : 154
Article lu 15829 fois.
Créé le 14-08-2006 à 09h17.
Modifié le 14-10-2006 à 21h37.

Cliquez ici pour valider cet article Validation * * *

modifier cet article Mettre à jour l'article
Cliquez ici pour rediger un nouvel article Redigez un nouvel article
Discutons de cet article sur le forumVos réactions, sur le Forum
Liens externes
Autres articles du dossier

Tous nos articles Tous les articles