Kit Ebike, votre vélo devient électrique
Dossiers > Vélo électrique: Essais

VeloWatt Bonneville 2006 - Essai VAE

Velo electrique Bonneville de VeloWattSeptembre 2006. La société VeloWatt confie à Cyclurba son premier modèle, le Bonneville.

Le modèle essayé fait partie de la pré-série, et certaines de ses caracteristiques revues depuis.

Bien que nouveau, le Bonneville rappelle les productions chinoises déja connues, sans pouvoir se comparer aux productions occidentales, on sent qu'il essaye d'en reprendre les critères: allure de vélo, équipement fonctionnel, aspects pratiques.

selle basculante et batterie

Batterie


Bien sûr, du fait de son encombrante batterie, on ne peut  confondre le Bonneville avec un Gitane E-bike, par exemple.


Reglage de hauteur de selleIl faut accepter cette batterie. Dans le petit monde des vélo à assistance électrique, on est plomb ou pas. Seul le plomb, et cela est toujours valable aujourd'hui, permet d'avoir à la fois une autonomie et une puissance importante pour le cout le plus faible. Ceci est important au moment de l'achat, mais aussi lors du remplacement de la batterie. Et c'est le plus facilement recyclable des constituants de batteries.

La batterie est protégée du vol par un verrou, commandé par la meme clef de mise en route.

Essai dynamique


Nous avons essayé ce vélo à assistance électrique en ville, mais aussi sur route et même en sentier de sous-bois, par temps de canicule comme sous la pluie.
A part une ampoule grillée, aucun probleme à déplorer. Une ampoule de remplacement nous a été fournie aussitot par Velowatt.
Velo electrique VeloWatt BonnevilleL'assistance est efficace, mais la puissance arrive parfois un peu brutalement. Cela est génant pour les personnes de petit gabarit (les mamies), mais aussi pour slalomer entre les voitures ou entre les arbres (en sous-bois). A maitriser, avec la coupure des freins.
Un mode éco sera rajouté sur les modeles de série, permettant à la fois de prolonger l'autonomie,mais aussi de temperer l'assistance selon les conditions.

capteur de pedalageLa détection de pédalage se fait par  un petit disque à aimants present sur le pedalier: systeme simple et fiable.
On a apprecié la présence d'un dérailleur, qui permet de conserver une cadence de pédalage constante quelque soit le profil du parcours.

Comme sur beaucoup de vélo à assistance électrique chinois à batterie plomb, l'assistance est généreuse; certains apprécient de n'avoir qu'à faire semblant de pedaler, sans reellement forcer sur les pedales, mais on peut parfois vouloir aussi faire un peu d'exercice. La position "éco" du modele de série permettra cela.

Lors de nos essais, nous avons constaté une autonomie de 91 km avant de recharger.

En fin de batterie, il ne reste plus que 2 leds allumées, puis la led "empty" (vide). Dès lors, l'assistance se coupe 20 secondes toutes les 10 secondes.

Avant coupure, nous n'avons pas constaté de baisse d'assistance. Le controleur semble donc vouloir proteger la batterie plutot que de la vider exagerement.
91 km, c'est une autonomie plus que correcte, realisée dans des conditions urbaines et peri-urbaines, avec de nombreux demarrages, peu de route, et differents pilotes inexpérimentés.
Le temps de recharge n'a pas été chronométré, les charges etant faites de nuit.

Moteur


Le moteur, 250 watts nominaux (et bien davantage en cote ou demarrage, mais parfaitement legal) propulse le velo aux allures autorisées (soit 25 km/h). Il est de technologie brushless (sans balais ni charbons), donc totalement sans entretien, et d'un bien meilleur rendement que les moteurs à charbons.

partie arriere, moteur.On remarquera sa dimension reduite, gage de discretion.
Il peut sembler un peu plus bruyant que d'autres moteurs-moyeu, tout en restant tres silencieux. Ce petit bruit trahit la presence d'une demultiplication interne par train planetaire.

Un peu de technique: cette demultiplication permet au moteur de travailler à un regime de rotation plus élevé (5,2 tours de rotor pour 1 tour de roue), et donc à un régime où le moteur offre un meilleur rendement, par rapport aux moteurs sans train planetaire (1 tour de rotor = 1 tour de roue). Ceci peut expliquer, en  partie, l'excellente autonomie du modele, et l'aptitude en cote. Le moteur est pourvu de sa propre roue-libre interne; ainsi, il n'oppose aucune résistance si l'on eteint l'assistance.

Freinage


Le freinage est assuré par des étriers v-brake à l'avant, et un vrai frein à tambour à l'arriere (et non un frein à sangle faussement appelé tambour).
L'ordre des freins est respecté, le levier gauche commandant bien le frein avant. L'action sur un frein coupe aussitot toute assistance, et allume un feu-stop.
commande de l éclairage , au guidon

Eclairage


L'éclairage est assuré par des ampoules alimentées par la batterie. J'apprecie beaucoup ce choix technique. Eclairer un velo electrique avec une dynamo me parait être une ineptie.
Les avantages sont une puissance d'éclairage (8 watts à l'avant au lieu de 3), une continuité d'éclairage à l'arret, et une facilité de mise en oeuvre : bloc feu-clignotantsun interrupteur à portée du pouce gauche !

Pour ceux qui craignent que les ampoules vident la batterie, sachez que les dynamos freinent les moteurs, et donc vident, indirectement, les batteries aussi, avec un rendement bien moindre.

Ce choix d'alimenter l'éclairage via la batterie a aussi permis d'installer un feu-stop (5 watts), commandé par les 2 poignées de frein, et des clignotants à l'arriere.
Si cela m'a semblé  peu à sa place sur un velo , j'ai fini par changer d'opinion. D'abord parce que le feu est tres efficace, avec une ampoule puissante, mais aussi parce que l'integration des 2 clignotants est particulierement reussie. En effet, le tout siege dans un ensemble monobloc bien dessiné et placé à l'abris des chocs sous le porte-bagage.
(remarque: sur le modele de l'essai, les clignotants n'etaient pas encore fonctionnels)
.Le feu arriere fait 5 watt, comme sur une moto. Gage de securité.
Un regret: l'avertisseur est constitué d'un maigre sonnette.

Transmission


La transmission est assurée par une chaine, avec un dérailleur Shimano à 6 vitesses commandé par une poignée tournante Revoshift.
Le tout fonctionne bien, rien à redire, passage des vitesses facile et rapide.
Reflexion d'un essayeur: à quoi servent les vitesses ? En effet, on peut rester en permanence en 6eme, mais le fait de descendre un ou 2 rapports dans les cotes, ou plus dans les demarrages permettra d'augmenter l'autonomie. Les moteurs electriques ont de mauvais rendements dans les basses vitesses.
Apres quelques sorties, on acquiere l'automatisme d'anticiper les arrets en retrogradant.

Pedale large.L'étagement des rapports est bon, meme si personnellement je l'aurais apprecié un poil plus long. M'sieur Velowatt, tu pourrais pas rajouter 2 dents sur le plateau ?

Aspects pratiques


commande des vitessesTout d'abord, chapeau pour la tige de selle. Enfin une tige de selle assez longue pour les grandes et grands jusqu'à 2 metres. En effet, elle permet un reglage de 58 à 83 cm ! (environ 74 cm pour une personne de 1,80m).

Un systeme de basculement de la selle permet le demontage de la batterie.
Ceux qui n'auront pas besoin de retirer la batterie, pourront  remplacer la tige de selle avec son systeme de bascule par une tige en aluminium (gain de poids).
Le serrage se fait ici par un ecrou à levier rabattable, que l'on pourrait prendre pour un serrage rapide à excentrique. D'apparence vieillote, ce systeme est tres pratique et facile.
Sur demande, il est possible d'avoir un serrage rapide.
Ensuite, pas de fausse note pour le poste de pilotage: un guidon en alu, sur une potence alu reglable en inclinaison, des retroviseurs, et des leviers de freins en alu. Les retros, bien que d'un bel aspect nous ont déçu, l'image renvoyée etant trop petite.
On apprecie la fourche sur ce type de modele. Une fourche de qualité supérieure doit équiper les modeles de série.

Un panier à l'avant: ça fait mèmère, on n'aime pas, mais quand on y a gouté, on ne veut plus le démonter. C'est réellement très pratique. A l'arriere, un large et solide porte-bagage permet de poser jusqu'à 25 kg , ou d'installer un siege pour enfant. Attention, les modeles avec fixations sur tube de selle ne conviennent pas ici.
Bien vu, les cotés du porte-bagage comprennent 2 tiges courbées qui evitent qu'une sacoche puisse entrer en contact avec la roue.

Caractéristiques


Batterie
Batterie : Plomb / 36v / 14Ah
Batterie amovible, avec antivol
Vélo utilisable batterie retirée: Oui
Vélo utilisable batterie vide: Non
Poids : 13 Kg

Moteur / assistance
Autonomie annoncée / vérifié: 60 / 90 Km
Puissance nominale moteur: 250 W (450 watts mesurés au démarrage)
Type de moteur: Brushless sensord avec réduction par train planetaire
Emplacement moteur: Moyeu arriere
Roue-libre sur moteur: Oui
Latence: 1/4 tour (3/4 à la mise en marche)

Divers

Poids total: 39 Kg
Cadre, suspension Avant, Arriere : Acier / Oui / Non
Eclairage: ampoules sur batterie avec interrupteur au guidon

Dérailleur: Shimano Ty20 6 vitesses à commande par poignée tournante
Rapports: 12-14-16-18-20-23 et   Plateaul 30 dents
Roues: Jantes 26 pouces, double-paroi profilée
Frein avant: V-brake
Frein arrière: Tambour
Antivol intégré: Non


Equipement
Béquille latérale acier avec verrouillage,
Potence alu reglable,
Panier à l'avant,
Porte-bagage 25kg
Feu stop.

Bilan Vélo electrique Velowatt Bonneville



Avantages
- Autonomie importante
- Equipements
- Suspension
- 6 vitesses
- Prix
Faiblesses
- Lourd
- assistance coupant à 22km/h


Conclusion


Ce velo n'a pas de réel défaut, si ce n'est son poids du à une batterie au plomb, simple à recharger, assurant une des meilleures autonomies du marché, avec un équipement homogène et complet.
Si l'on s'accomode du manque de maniabilité, ce vélo est pret à manger du kilomètre à moindre coût.
Variantes et évolutions prochaines :
D'après Velowatt, le Bonneville est amené à évoluer rapidement. Il existe à l'heure actuelle en version à roues de 26 pouces ou de 24 pouces. Un modèle avec batterie lithium 36v 13Ah est déjà annoncé pour novembre-décembre , le poids de la nouvelle batterie étant de 4,7 kg au lieu de 14 kg actuellement , ce vélo à assistance électrique passera sous la barre des 30 kg et pourrait acquérir ainsi une bien meilleure manoeuvrabilité ( supplément de prix environ 300 € ttc ).

Revendeurs Velowatt sur la France (liste complete sur velowatt.com Site Velowatt)

18 mars 2011: installation du CycleAnalyst sur le Bonneville 2006;
Consommations
Consommation controleur: 2w
Eclairage: 12w
feu stop: 5w
moteur: plus de 450 watts !
Consommation moyenne: 4,9wh/km, à la moyenne de 19,5 km/h
Autonomie
Distance parcourue: 77km
Conso : 10,93 Ah, 386,1wh (avec une batterie de presque 5 ans !)
conso kiometrique: 5,0 wh/km

Intensité maxi: 14,09 A
Tension initiale: 39,1v
Tension finale: 34,2v


Article suivant: Velo electrique et legislation
Article précedent: Un mini-velo pliant et Original: le Strida

Réagir, poser une questionProposer un articleS'abonner aux articlesConseiller l'article à un ami



Accédez à notre site www.power-e-bike.fr




A propos de cet article
Profil de Cyclurbainfos Article de Cyclurba.
Informaticien de formation, passionné d'Internet, defenseur du vélo moyen de transport urbain Gère Cyclurba depuis 1996.
site web site web

N° Article : 165
Article lu 25049 fois.
Créé le 15-09-2006 à 17h36.
Modifié le 21-03-2011 à 18h26.

Cliquez ici pour valider cet article Validation * * *

modifier cet article Mettre à jour l'article
Cliquez ici pour rediger un nouvel article Redigez un nouvel article
Discutons de cet article sur le forum En discuter sur le Forum
Liens externes
Autres articles du dossier

Tous nos articles Tous les articles