Accédez à notre site www.power-e-bike.fr
Dossiers > Vélo électrique: Essais

Flyer - Essai Vae

J'ai eu l'occasion de tester pendant environ un mois un Flyer.





Vous trouverez plus d'infos à cette adresse : monveloelectrique.free.fr

Le Flyer ressemble beaucoup au Lafree , mais en nettement mieux.

Tout d'abord, il dispose d'une batterie Lithium, ce qui lui donne un poids léger pour un VAE. Son moteur, au niveau du pédalier est un véritable « tracteur » : avec lui, on peut monter un forte pente (par exemple la montée de Choulans à Lyon) sans gros effort, très bien secondé par un Nexus 8. Par contre, la vitesse en côte n'est pas du même ordre qu'avec mon Bionx. On ne peut pas tout avoir ...

Son centre de gravité est très bas (du fait du moteur dans le pédalier et de ses roues de 26 ''), sa tenue de route en courbe est exceptionnelle. Enfin, il est équipé d'une fourche et d'une tige de selle suspendues, qui le rendent très confortable.

Mais son équipement ne s'arrête pas là. Les pneus sont des Schwalbe Marathon+ et il est équipé de freins à tambour, deux fois plus efficaces que les freins V-brake.

Enfin, le vélo bénéficie d'un éclairage performant, sur batterie.

Tout cela en fait un vélo haut de gamme de très bonne qualité et que l'on peut recommander. Pour un peu, ce serait un vélo « sans entretien ». Je m'explique : les freins à tambours ne nécessitent pas le même « cinéma » que des V-brakes classiques ; les pneus ont juste besoin d'un petit appoint d'air de temps en temps ; pas de problème de déraillement avec le Nexus 8. Un cardan et des pneus pleins rendraient sans doute l'entretien encore plus simple.

l
l


Pour résumer mes impressions sur ce vélo, je dirais que si un jour ma femme se met au vélo en ville, ce sera sans doute le vélo que je choisirai pour elle, sans avoir à me soucier de son état général.

Alors le Flyer serait le vélo parfait ? Quand même pas ! Mais ses inconvénients n'ont rien de contraignants.

Tout d'abord, il n'est pas possible de recharger sans ôter la batterie. C'est un peu frustrant quand on doit le faire tous les jours et que l'on a une prise électrique juste à côté du vélo. Mais enlever et remettre la batterie doit prendre environ 10 secondes : ça reste donc un inconvénient acceptable. Si on recharge moins souvent, la tracasserie disparaît.

Ensuite, les vitesses dans le moyeu ne sont pas un système très dynamique à mes yeux. En particulier en côte, il faut doser la tension de la chaîne pour changer de rapport. Si on appuie fort sur les pédales, il est fréquent que le rapport inférieur ne passe pas, sauf à ralentir, pédaler un peu en arrière, repartir, ... Ca « casse » le rythme.

D'une manière générale, le nexus est moins « sportif » qu'un dérailleur classique. Ca me fait un peu penser à la différence entre boîte automatique et boîte manuelle sur une voiture : l'une est confortable mais peu réactive, l'autre plus exigeante mais dynamique.

Enfin, je trouve dommage que l'éclairage ne puisse fonctionner sans l'assistance : rouler de nuit en économisant sa batterie n'est pas possible (ou alors pas prudent !).

Pour finir, parlons argent. Neuf, il vaut 2 300 € TTC !!! Et les batteries ne sont pas données non plus.

Mais je peux dire que la qualité et le confort sont au rendez-vous !


Article suivant: Essai du VAE V1 d'Active-France
Article précedent: Cyclurba doit il changer de nom ?

Réagir, poser une questionProposer un articleS'abonner aux articlesConseiller l'article à un ami


A propos de cet article
Profil de Fdurifinfos Article de Fdurif.
Giant Explorer + kit Bionx

N° Article : 186
Article lu 14734 fois.
Créé le 26-10-2006 à 16h13.
Modifié le 07-01-2009 à 15h18.

Cliquez ici pour valider cet article Validation * * *

modifier cet article Mettre à jour l'article
Cliquez ici pour rediger un nouvel article Redigez un nouvel article
Discutons de cet article sur le forum En discuter sur le Forum
Liens externes
Autres articles du dossier

Tous nos articles Tous les articles