Transformez votre vélo en vélo électrique!
Dossiers > Vélos électriques

L'EasyMini cru 2007 sur le pavé parisien !




'EasyMini 2007'

La précédente version a déjà fait l'objet d'un test ici.
Caractéristiques



































Poids(vélo+batterie) 21.5 kg ( 17.5 + 4 )
Cadre pliant en aluminium
Vitesses 6 par dérailleur (14-28) x 40 dents
Roues 20 pouces, jantes double parois, pneu kenda 1.75 pouce
Moteur moyeu sur roue arrière, brushless, 240 W*
Batterie NiMh, 200 W.h (24V x 8 A.h)*
Recharge
6h
Autonomie
45 km
Frein
V-Brake
équipement
garde-boue,lampe avant alimentée sur batterie, béquille latérale
Prix
750 € (vu chez TO Diffusion)
*données constructeur
 
Fournitures
Le vélo est fourni avec un chargeur de batterie, un manuel en français assez complet mais générique (ça doit être le même pour toute la gamme EasyBike).

Description générale

'Fourche'La fourche avant est en aluminium comme le reste du cadre. Elle supporte un large garde boue en plastique noir avec une protection suffisante. La fourche accueille aussi la lumière avant alimentée sur batterie avec allumage commandé au guidon.






'Potence'La potence est composée de trois tubes en aluminium, le premier relie le cadre a la charnière de pliage largement dimensionnée. Le second part de la charnière et accueille le troisième qui coulisse à l'intérieur du second pour le réglage de la hauteur du guidon. Le réglage en hauteur a une amplitude d'environ 20 cm pour s'adapter au gabarit du cycliste. Le tout est très bien fini, mais comporte à mon sens une "légèreté de conception" qui constitue le premier défaut de ce vélo. Le premier tube (qui relie le cadre à la charnière) est trop fin, et comme il est positionné à l'endroit où l'effet de levier de la potence est le plus important, il rend l'ensemble très "souple". Même si le roseau plie mais ne rond pas, cela semble très fragile. Si on ajoute que c'est lors d'un freinage brutal qu'on appliquera la force la plus importante sur la potence, je vous laisse imaginer la suite. Je ne veux pas condamner ce vélo sur une "impression", et imagine qu'il a passé les tests de résistance, mais reste dubitatif sur ce point. Peut être qu'une hauteur, de la partie du cadre qui attrape la potence, plus importante avec une équerre (comme celles qui consolide le tube de selle) rendrait l'ensemble bien plus rigide.


'Guidon'Le guidon est peu large, ce qui n'entame pas trop le confort et permet d'être plus fin dans la circulation. Il est composé de poignée ergonomique très sympathiques. Il permet aussi de contrôler l'allumage de la lumière avant via un bouton à gauche qui tombe bien sous le pouce, et d'allumer/éteindre l'assistance via un autre bouton à droite qui lui aussi tombe bien sous le pouce. Une poignée tournante indexée permet de sélectionner l'une des six vitesses. Une sonnette correcte et une jauge de capacité vient compléter l'équipement au guidon. Pour la jauge c'est le voltmètre "classique" à leds, qui permet de contrôler l'effort du moteur et la capacité de la batterie. Cette jauge donne une petite indication sans réelle précision, le kilométrage restant quand même bien plus fiable pour l'estimation de l'autonomie. Sur mon modèle, les poignées de freins coupe circuit sont inversés (frein avant à droite) par apport à la convention, a changer éventuellement suivant vos habitudes. Les gaines des freins sont oranges pour rappeler la couleur du logo EasyBike, le choix me semble discutable mais est vraiment affaire de gout. Pour ma part j'aurais préféré rassembler toutes les gaines et fils à l'intérieur des "cache câbles". Au final, l'ensemble de ces équipements est à la fois complet, ergonomique, confortable et de bonne qualité.

'Béquille'Le cadre en aluminium semble bien fini. Il est numéroté sur l'avant (visible sur la photo de potence (numéro unique ou numéro de série ?). Le passage des fils se fait au dessous du cadre. Le vélo possède une béquille arrière latérale qui donne une très bonne stabilité à l'arrêt. On peut noter l'absence de porte bagage, qui selon mes informations devrait arriver très prochainement. La tige de selle est assez longue pour s'adapter à des gabarit de 1m40 à 1m85 tout en gardant une position de pédalage « jambes tendues ». Au delà d'1m85, je vous conseille d'aller vérifier que la géométrie du cadre s'adapte à votre gabarit.





'Selle'La selle est plutôt confortable à l'usage, elle est basculante pour permettre la manipulation de la batterie. Pour compléter le chapitre position de conduite, on peut noter que le réglage en hauteur du guidon est suffisant pour être à son aise, mais que de toute façon il reste prés du corps. Cela peut choquer lorsqu'on est habitué à un vélo "grand format", mais s'oublie très vite et n'est pas gênant à l'usage.





'Batterie'Derrière la tige de selle se trouve la batterie NiMh de 4 kg d'un capacité de 24V x 8 A.h. Sa manipulation est enfantine. La batterie est verrouillable au cadre par clé. Le branchement est direct par trois contacts qui entre naturellement dans la batterie lorsqu'on positionne celle ci dans son logement. Un guide en plastique bien conçu permet à la batterie d'entrer et de sortir de son logement de manière précise et naturelle. L'interrupteur est un interrupteur à clé. Les proportions de la batterie sont agréables, et lui permettent de l'intégrer au vélo sans en surcharger l'aspect. Enfin la batterie possède un fusible accessible. Encore une fois l'ensemble est bien fini et bien pensé.


'Controleur'Le contrôleur se trouve au dessous de la batterie dans un compartiment qui est fermé de part et d'autre par deux plaques en métal munies de joint. Le modèle essayé étant un prêt, je n'ai pas ouvert ce compartiment. Les fils ressortent par le dessous. Au vue de la conception, l'eau ne peut s'infiltrer ni par le dessus ni par les cotés. Le pédalier semble standard et de bonne facture.






'pédale'Les pédales sont en plastiques et pliables. Le capteur de pédalage est composé d'une partie fixe, et d'un disque plastique intégrant des aimants qui passent devant la partie fixe lors du pédalage. Ce disque n'est solidaire de l'axe du pédalier que par frottement, en effet, on peut le faire tourner à la main autour de l'axe. Le fortement est créé par deux ressorts. L'un entre le boîtier de pédalier et le disque, et l'autre entre le disque et la manivelle. Résultat de cette conception vraiment étrange, sur mon modèle le disque était complètement voilé (non perpendiculaire à l'axe) et frottait régulièrement sur la partie fixe du capteur. Il frottait suffisamment pour s'arrêter régulièrement avant de repartir tout aussi régulièrement. Conséquence directe : une assistance en pointillée insupportable. J'ai démonté la manivelle et placer le disque sur un des ressorts. J'ai eu beaucoup de chance car au remontage, le disque était bien perpendiculaire à l'axe, et à la bonne distance pour passer devant la partie fixe.

'Derailleur'La roue arrière intègre le moteur moyeux de 240 W. C'est un moteur sans balais à engrenage. Je n'ai pas tenté le démontage de roue arrière pour voir ce que ça donnait, mais à part le fil électrique du moteur le démontage ne devrait pas poser de problème. D'ailleurs le vélo est équipé de pneu kenda traités anti-crevaison (quel traitement ? je ne sais pas). La roue libre est une roue libre Shimano 14-28. Le dérailleur est un entrée de gamme Shimano (Tourney). Il n'y a pas de feux arrière, mais un petit réflecteur ... dommage. Le garde boue est un peu juste pour une bonne protection, en effet un petit parcours sur terrain humide a occasionne des projections sur mon sac a dos. Enfin pour terminer ce descriptif on citera les réflecteurs de roue qui ne sont pas adaptés pour les roues de 20 pouces.

'EasyMini Plie''EasyMini Plie'Le pliage se fait sans difficultés, en débloquant les charnières du cadre et de la potence. Les pédales se plient aussi afin de minimiser l'encombrement. L'ensemble plié n'est pas forcément pratique à manipuler, mais est très compact.





Essai dynamique

L'assistance se déclenche dès le premier demi-tour de pédale. L'arrêt de l'assistance se fait soit par les poignées de frein (coupe circuit) soit par l'arrêt du pédalage. Dans ce denier cas le temps de latence est de l'ordre d'une seconde. L'assistance est dosée en fonction de la fréquence de pédalage et de la vitesse. Le moteur étant extrêmement silencieux, je ne peux dire exactement quand se coupe l'assistance. Assistance qui est bien programmée, présente à basse vitesse, discrète par la suite, elle n'en reste pas moins très efficace. Cependant j'ai du noter des coupures d'assistance très brèves, et relativement rares, mais bien réelles. A l'usage ces dernières ne sont vraiment pas génantes, mais cela reste un point à traiter par EasyBike si celles ci se retrouvent sur l'ensemble des EasyMini.
Mon temps de parcours pour me rendre au boulot étant quasi équivalent à celui de l'Active France testé ici. Et ce malgré des développements trop court. En effet, je n'ai jamais autant mouliné de ma vie. Ma vitesse sur le plat était de l'ordre de 25 km/h soit 92 tours/min ! En propulsion humaine, j'ai réussi a atteindre 37 km/h, et en descente 47,5 km/h. A ces vitesses le vélo reste très stable et très sur. Ce qui pour un pliant est quand même un exploit.
L'autonomie mesurée est de 45 km, soit à peine plus de 4 W.h/km c'est à dire un très bon rendement.

Conclusions
On sent que ce vélo n'est pas un coup d'essai, et qu'il est proche d'une réussite homogène. Son point noir (pour moi) reste la souplesse de sa potence. Quelques autres choix peuvent être discuter, mais le vélo atteint un très bon niveau de qualité générale, des qualités dynamiques indéniables, un poids très contenu et un moteur silencieux, ce qui pour 750 € est quand même appréciable.
Pour finir, je tiens à remercier particulièrement Antoine de TO Diffusion pour le prêt de ce vélo durant une semaine (130 km) qui m'a permis de vous faire partager mon sentiment sur cet EasyMini.













Bilan : EasyMini 2007

Avantages

Faiblesses



  • Rapport prix/équipement

  • Qualités dynamiques

  • Poids

  • Autonomie

  • Moteur silencieux



  • Souplesse de la potence

  • Développements trop courts

  • Conception du capteur de pédalage à revoir



A bientôt pour un nouvel essai :)

'EasyMini 2007'



Article suivant: Giant New Twist 2.0 - Découverte
Article précedent: Test du kit Heinzmann et infos sur kit sunstar

Réagir, poser une questionProposer un articleS'abonner aux articlesConseiller l'article à un ami




remise 10% anniversaire moteuretvelo



remise 10% anniversaire moteuretvelo


A propos de cet article
Profil de x-orinfos Article de X-or.


N° Article : 199
Article lu 9345 fois.
Créé le 04-02-2007 à 22h24.
Modifié le 24-07-2007 à 23h36.

Cliquez ici pour valider cet article Validation * * *

modifier cet article Mettre à jour l'article
Cliquez ici pour rediger un nouvel article Redigez un nouvel article
Discutons de cet article sur le forumVos réactions, sur le Forum
Liens externes
Autres articles du dossier

Tous nos articles Tous les articles