Ecox, le spécialiste du vélo électrique
Dossiers > Infrastructures cyclables

Plan de Déplacement Urbain - Rennes - Contribution à la Commission d'enquête (ex


Je trouve extrêmement louable le souci de l'Agglomération de chercher une plus grande efficacité (à tous points de vue) quant aux déplacements des habitants de son aire.
Cependant je me permettrai quelques remarques sur les actions envisagées.
[..]
Le PDU prévoit d'inviter "les entreprises à proposer à leurs salariés des solutions [alternatives à la voiture] pour changer leurs habitudes de déplacements pour aller au travail" (à l'exemple, à Grenoble, de STMicroelectronics (connue plus tristement dans la région))
Ma question est : Quid des entreprises publiques en général, et des collectivités territoriales en particulier ?

Afin d'effectuer, le plus souvent possible, mon trajet domicile-travail (Vern-Châteaugiron) et tous mes autres déplacements inférieurs à 20 km, j'ai acheté un Vélo à Assistance Electrique
(coût 2 000 €, non subventionné par l'ADEME (contrairement aux scooters et voitures électriques !) ni par mon employeur comme cela se passe en Belgique où l'employeur peut (depuis 1998) verser une indemnité de 0,15euros par kilomètre parcouru, nette d'impôts).
Or, seule une superbe route quasiment neuve, 2° rocade de Rennes, relie ces 2 villes, mais aucune piste cyclable, alors que la largeur des bas-côtés le permettrait. Quel gain cela constituerait en terme de sécurité !
Bien sûr, Châteaugiron n'appartient pas à l'agglomération, mais, au-delà des querelles politiques, les élèves de Nouvoitou se rendent aux collèges de Châteaugiron, et on arrive bien à relier par TGV et autoroutes d'Etats différents !
Les responsables du PDU ne pourraient-ils effectuer un voyage d'études aux Pays-Bas afin de constater ce qu'est une réelle politique d'incitation (très efficace)à la pratique du vélo ?

Concernant les trajets Vern-Rennes, j'apprécie énormément les pistes cyclables (ou itinéraires cyclables) vers et dans la ville-cœur. Par contre, je souhaiterais que leurs responsables les testent eux-mêmes (je suis prêt à les accompagner !). Entre Vern et Rennes, tronçons de chaussée dégradés, "rustines" de goudron (après travaux), nids de poule, voire cailloux (longtemps) perdus par quelque remorque sont légions. Et je ne parle même pas de la rue du Bois de Soeuvres (zone industrielle traversée par un itinéraire cyclable) dans laquelle les voitures garées perpendiculairement à la chaussée, reculent sans visibilité. Malheur au cycliste qui passe !
Dans la même zone, une piste cyclable (en site propre, s'il vous plaît !) a été construite pour relier le Chêne-Vert à l'axe Rennes –Angers. Dommage qu'elle soit en dévers, qui plus est recouverte de gravillons ! Sans doute pour tester les capacités d'équilibristes des cyclistes !
Dans Rennes même, il a sans doute paru judicieux aux responsables de la voirie de placer les plaques d'égouts (avec forte dénivellation) au milieu des pistes cyclables (ex : rue de Vern, en allant vers St-Hélier) plutôt que sur la partie de chaussée dévolue aux voitures ! Je vous l'affirme : les cyclistes apprécient peu !
Créer une piste cyclable ne consiste pas seulement à déposer un peu (beaucoup ?) de peinture verte sur la chaussée : Rue du Temple du Blosne, à S-Jacques, une piste cyclable a été tracée, alors qu'il n'y a que la largeur d'une voiture ; résultat : soit la voiture suit le cycliste (plusieurs centaines de mètres), soit elle …. le pousse !!! Imaginez le stress du pauvre cycliste ! J'ose espérer que la vocation unique de ces pseudo-pistes n'est pas d'augmenter le kilométrage dans un bilan chiffré de fin de mandat municipal.

Là aussi, l'exemple néerlandais (toute route est doublée par une piste cyclable protégée, quand elle ne constitue pas un itinéraire spécifique (et agréable) en site propre) gagne à être connu !

Convaincre nos concitoyens d'utiliser des modes de déplacements alternatifs demandera réflexion, concertation, efforts financiers et persévérance. Je suis persuadé que nos élus en feront montre, et leur souhaite donc bon courage.




Article suivant: Solex électrique, Made in Viet Nam
Article précedent: Réaliser un kit d'Assistance Electrique pour son Vélo

Réagir, poser une questionProposer un articleS'abonner aux articlesConseiller l'article à un ami



Transformez votre vélo en vélo électrique !
A propos de cet article
Profil de rauminet35infos Article de Rauminet35.


N° Article : 208
Article lu 8024 fois.
Créé le 07-03-2007 à 18h30.
Modifié le 20-03-2007 à 08h13.

Cliquez ici pour valider cet article Validation * * *

modifier cet article Mettre à jour l'article
Cliquez ici pour rediger un nouvel article Redigez un nouvel article
Discutons de cet article sur le forumVos réactions, sur le Forum
Liens externes
Autres articles du dossier

Tous nos articles Tous les articles