Dossiers > Infrastructures cyclables

Comparaison entre la situation du cycle électrique en 2007 en CHINE et en FRANCE


C’est intentionnellement que je n’écris pas en titre les mots vélo électrique ou VAE, car il n’y a pas en Chine de cycles à 2 roues ressemblant à un vélo européen qui serait propulsé par une assistance électrique déclenchée par le pédalage du pilote  ( Vélo à Assistance Electrique )



'voie cyclable chinoise en ville '



 



Mais il y a en Chine trois types de cyclomoteurs électriques :



 



ø      Le vélo 100% électrique : avec des allures de mobylette plus que de vélo, un poids dépassant souvent les 45-50 kgs ; une très large selle uniplace car on ne pédale jamais , un équipement pléthorique sur les embases en partie arrière du cadre (structure métallique acier repliable ) pour pourvoir au transport de 30 à 80 kgs ou plus de marchandises , aucun éclairage, aucune vitesse, un moteur de 180 watt nominal ressemblant à un grosse soucoupe volante au centre de la roue arrière ( moteur très efficace en plaine mais incapable de franchir la moindre côte au delà de 4 % ), un embryon de coffre à bagage sur le porte bagages ( on ne porte aucun casque donc on y met uniquement son vêtement de pluie ou des moufles pour l’hiver ) et un panier avant, l’alimentation est généralement fournie par une grosse batterie au plomb de 16 à 20 kgs en 48 v 12Ah , batterie logée verticalement derrière la selle ou autour du tube de cadre courant obliquement du pédalier au droit du guidon ( comme le réservoir essence de la Mobylette bleue ou orange Motobécane des années 70 , ou comme le e-solex récemment designé par de talentueux stylistes ), la vitesse ne dépasse jamais 20 km/h, le pédalage ne sert à rien sauf en cas de panne et c’est par une poignée d’accélérateur type mobylette que l’on se propulse exclusivement , l’autonomie est souvent suffisante pour 1 aller-retour quotidien : 30 à 40 kms sans aucun pédalage , car les rues des villes chinoises sont souvent totalement plates et la batterie a une énorme capacité ( 48v x 12 Ah = 576 watt heure de carburant ; au lieu du désormais traditionnel 24v x 8Ah sur les VAE européens , soit 192 watt heure de carburant uniquement ) ….le prix public de ces mob. élec est d’environ 250 à 300 euros ( 2 500 à 3 000 RMB ) ….exceptionnellement de 1 600 RMB soit 160 euros  ( foire commerciale d’un magasin Carrefour en grande banlieue de mégapole chinoise  ) 'mob élec chinois Carrefour promotion 170 euros'



 



'promo mob éléc au Carrefour local'



 



ø      Le scooter électrique : à peine plus lourd que le vélo élec ci-dessus décrit , mais avec un moteur de 350 watt nominal , pouvant emporter à 25-30 km/h maxi et après un long élan , sur une selle biplace accueillant papa-maman et l’enfant-roi-unique coincé entre papa-maman ou debout sur la plate-forme avant et s’appuyant au guidon piloté par papa ! , lui aussi ne dispose que d’une lourde batterie au plomb en 48v 12 ah le plus souvent et il est très à la mode d’enlever les pédales pour avoir le même look que les scooters européens , son prix public est à peine plus cher que le vélo électrique : rarement au delà de 3 000 rmb ( 300 euros )



 



ø      Le tricycle électrique : c’est l’engin de prédilection des petites professions du transport urbain de marchandises ; la plate forme arrière est longue et large et pourra accueillir sans difficulté 200 kgs de marchandise diverses ; sous cette plate-forme sont placées plusieurs rangs de batterie au plomb , interchangeables , souvent 3 séries de batterie 48v 12 ah, quand la première ne donne plus on passe à la seconde puis à la troisième et après 8 ou 10  heures on a déjà parcouru au moins 100 km à une moyenne guère au delà de 10 km/h ….beaucoup plus cher car production limitée à un milieu professionnel …pour un chinois investir dans cet engin est en comparaison aussi important que d’acheter un taxi Mercedes en Europe ! ( probablement prés de 10 000 RMB, soit 1 000 euros )



 



 



Tous ces engins électriques à 2 ou 3 roues ont comme dénominateur commun : une vilaine esthétique , un prix public très bas ( pour 1 européen )  – sauf le 3° type- , une vitesse assez basse, une autonomie acceptable – sauf le 3° type qui va bien plus loin- , un assez bon confort de conduite, un fonction transport passager, marchandise ou accessoires  parfaitement réussie ( nous ne ferons jamais aussi bien ) ,  un équilibre discutable, un freinage qui ne peut s’accommoder que d’une basse vitesse, une robustesse à toute épreuve ( mais avec souvent des pannes momentanées en cas de fortes pluie ..mauvaise isolation des câbles électriques et du contrôleur - donc on attend un peu que ça sèche avant de repartir !  ) , une non utilisation généralisée des pédales – si elles existent - , une absence généralisée d’éclairage en état de fonctionnement ( pourquoi ?? ),  un emploi systématique du plomb dans les batteries conséquemment très lourdes qui sont renouvelées à une cadence presque annuelle car sollicitées 330 jours sur 365 !



 



Ce ne sont aucunement des cycles de loisirs, ils ne viennent pas pallier à une envie de prendre moins souvent sa voiture ou rouler écolo. par conviction ou effet de mode ; ils remplissent une vraie fonction de transport principal



 



Et surtout ils ont la faveur des pouvoirs publics qui pour dissuader le chinois dont le niveau de vie ne cesse d’augmenter inventent des super-vignettes imposées au riche propriétaire d’une voiture à essence



 



Toute l’infrastructure des villes favorise par ailleurs l’utilisation et le parking de ces cycles électriques



'garage municipal à cycles  gardienné'





'garage vélos en gare ferroviaire'



 



Dans les entreprises on recharge facilement son cycle électrique, dans les immeubles d'habitation ( collectif et vertical sur 4 à 6 étages ds les dizaines de grandes villes dépassant le million d’habitants et dans les immenses mégapoles de 10 à 20 millions ) pas question sans ascenseur de remonter chaque soir sa batterie de 15-20 kgs , donc existence en RdC de locaux collectifs ( 1 local vélo par escalier en général ) permettent un accès facile ( souvent par digicode ) des cycles, qui est pourvu en nombre suffisant de prises électriques pour ceux de + en + nombreux ( 15% du parc cycliste ? ) qui roulent en 2 ou 3 roues électriques dans les grandes villes



 



Les villes chinoises semblent majoritairement avoir réservées des couloirs de circulation aux véhicules électriques 2 et 3 roues , totalement séparés de la chaussée des voitures



'couloir des cycles électriques et vélos'



 



L’accès par une pente adéquate entre la chaussée et le trottoir pour garer son cycle est généralisé



'accés cycles chaussèe à trottoir'





 



Pour terminer ce rapide tour du cycle en Chine il faut dire aussi que le cycle ( électrique ou non ) se répare à tous les coins de rue par l’existence de petits métiers du cycle depuis longtemps disparus chez nous 



'réparateur de cycle dans la rue'



  



'réparation pneu crevé à 2 sous ( pardon : à 2 yuan = 0,2 ct d euro )'



 



Tout ceci pour dire que si en France aujourd’hui la proportion de cycles électriques serait plutôt de l’ordre de 1 pour 1 000 des cycles consommés annuellement et non pas 10 ou 15 % comme en Chine , il y a de très nombreux facteurs qui en sont la cause , et surtout :




  1. une fonction du cycle qui n’est pas la même (transport principal et non pas accessoire )

  2. une infrastructure routière dans les villes invitant à ce mode de transport

  3. un accueil véhicule en usine, au bureau ou en immeuble collectif facilitant le stationnement et la recharge

  4. une fiscalité décourageant la propriété d’un véhicule 4 roues à essence

 



Par ailleurs faut-il penser que le prix des VAE européens est responsable du manque d’engouement des consommateurs à leur endroit ?



 



Je tiens à ce propos à préciser que je suis moi-même ( enseigne parisienne Cyclowatt ) en coordination avec un confrère  de Bourgogne ( enseigne Samui-Loisirs ) en effort de faire connaître notre gamme de VAE de marque VELOWATT ( fabrication chinoise sous notre conception et surveillance , le 1° modèle ayant été testé ds les pages Cyclurba ) , avec l’objectif d’un VAE en prix d’appel public au dessous de 600 euros dans moins de 6 mois ( mais satisfaisant pleinement les attentes du consommateur européen tant sur l’esthétique que la qualité qui sont trés éloignèes et supérieures aux standards de fabrication chinois...bien entendu ) 



 



C’est à vous – amis lecteurs - de répondre , mais en gardant à l’esprit que :




  1. votre pouvoir d’achat est en moyenne considérablement supérieur à celui d’un chinois ( 10 fois ou bien plus ) ,

  2. que le VAE européen idéal d’entrée de gamme ne sera amorti que sur des quantités annuelles de quelques centaines ( ou milliers au mieux ) alors que le modèle Chinois dont le cadre et les principaux composants sont partagés par des dizaines de fabricants chinois sera amorti sur des séries de …centaines de milliers ( ou millions ) ; aussi selon une logique industrielle incontournable d'économie d'échelle il sera à qualité égale nettement plus cher en fabrication que son petit frére chinois en sortant des mêmes usines , et une 2° fois plus cher si nous réclamons une qualité supérieure ( ce qui est le cas général ) , donc il ne faut pas s'attendre à trouver des VAE européens à 300 euros - sauf fin de série , saisie vente de lots invendus etc... -

  3. que les importateurs s’essayant à ce type de pari le feront dans un marché en balbutiement qui n’a pas confirmé sa potentialité ,

  4. dans un contexte réglementaire nécessairement très encadré ( homologation France ou Europe de mise à la route )

  5. que tout contrôle intempestif  de la puissante Administration des Douanes Françaises qui peut discrétionnairement bloquer un ou plusieurs containers pendant plusieurs semaines ( ou mois ) décourage la mise en place de politiques de prix audacieuseusement basses et rendent impossible l’absorption des risques financiers exorbitants ( les "surestaries" : jusqu'à 700 euros d'immobilisation journalière d'1 container) qu’entraînent ces mesures appliquées avec trop de zèle ( ou avec acharnement ? ) , surtout lorsque cette sanction concerne un importateur qui a respecté scrupuleusement les règles ( satisfaction aux tests d’homologation de mise à la route en France auprès d’un des 5 laboratoires agréés par l’état français  selon décret ministériel  - transmission de tous les certificats aux nomes ISO ou EMC, etc... ) . Cette information est publiée de source sure puisque 2 containers de la marque VELOWATT sont actuellement retenus à quai et/ou temporairement ou définitivement interdit à l’entrée sur le territoire français …situation à la fin Mai 2007 malgré le respect des règles et la bonne foi de l’importateur 

 



Je pense personnellement que si de grandes marques comme Giant ou de petits importateurs ambitieux (au bon sens du terme) , s’essayaient à frôler les 600 euros ttc et si notre nouveau gouvernement y allait d’une petite prime ( 100 ou 200 euros ) à l’achat d’un VAE , et si nos municipalités travaillaient en commun ( les communautés d’agglomération urbaines ont été inventées dans ce sens ) à des plans de déplacement vélo et des parkings acceptables aux abords des transports en commun , le combat serait par avance gagné ( remerciements à l'équipe en Mairie de mon lieu de vie : Rueil-Malmaison – qui semble avoir fait quelques premiers pas dans cette direction ) …mais vous avez bien lu : il y a quand-même beaucoup de SI



 



Mais de grâce ! qu’on ne nous prépare pas des taxes anti-dumping sur les VAE fabriqués en Chine ( qui seront dénommées « anti-pays-pollueur » par commodité politique ) alors que ces emplois ont en premier été créés en Chine il y a plus de 15 ans à partir d’un savoir-faire initial simple mais Chinois et que la structure de l’industrie française est devenue totalement inadaptée  à la fabrication industrielle de produits nécessitant une main d’œuvre peu qualifiée ( et ridiculement payée au regard de nos standards mais pas en regard de l’économie Chinoise )  , nous devons lutter pour le maintien en Europe des emplois à forte valeur ajoutée mais pas pour ceux dont nos ouvriers qualifiés ne voudraient plus ! 



 



Par contre notre nouveau gouvernement pourrait aussi de souvenir que les produits « amis de l’environnement » mériteraient une TVA très très très réduite , argumentation que les 2 finalistes de la campagne présidentielle se sont tous deux appropriés !  et qu’y a-t-il en matière de déplacement de plus écologique qu’un vélo électrique ?



 



Alors ???? :  Taxe anti-dumping anti-chinoise ? ( maquillée  en taxe "anti-pays-pollueur"



 



ou bien : TVA réduite sur les VAE et/ou subvention à l’achat d’un VAE ?



 



ou encore : tentative ringarde et perdue d’avance d’imposer un assemblage final en France pour hypocritement afficher une étiquette Made in France , alors que tous les composants essentiels d’un VAE sont désormais acquis depuis belle lurette à une production à 95% asiatique et plus particuliérement chinoise ! 



 



CONCLUSION :



ø      à vos papiers et règles à calcul Mrs les Ministres pour vous exprimer sans ambiguïté SVP



ø      à vos commentaires sur Cyclurba chers lecteurs et cyclistes de tous poils ( même non électrifiés ) …pour exprimer vos préférences



 



Je vous laisse donc échanger des commentaires sur ce forum si ce tableau général de la situation du cycle électrique en Chine et les moyens de remédier à la situation du vélo dans l’hexagone vous ont interpellés ! 



 



Bien à vous tous amis lecteurs  !



 



 




Article suivant: LIVRE : Fiets - La place du vélo dans la culture néerlandaise
Article précedent: Sparta Ion - Essai 2500 kms

Réagir, poser une questionProposer un articleS'abonner aux articlesConseiller l'article à un ami
Buzibi, le spécialiste du  vélo électrique
Lien commercial -60-




Transformez votre vélo en vélo électrique !








A propos de cet article
Profil de Antoine92infos Article de Antoine92.

site web site web

N° Article : 219
Article lu 9885 fois.
Créé le 23-05-2007 à 09h36.
Modifié le 23-05-2007 à 20h33.

Cliquez ici pour valider cet article Validation * * *

modifier cet article Mettre à jour l'article
Cliquez ici pour rediger un nouvel article Redigez un nouvel article
Discutons de cet article sur le forumVos réactions, sur le Forum
Liens externes
Autres articles du dossier

Tous nos articles Tous les articles