Ecox, le spécialiste du vélo électrique
Dossiers > Vélo électrique: Essais

Giant Suede - Opinion


C'est mon premier article, mais je fréquente
régulièrement Cyclurba et apprécie beaucoup les contributions et échanges
autour des VAE offerts par le site. Grâce aux avis et essais lus ici, j'ai
acquis début avril 2006 un VAE Giant Suede (version Lady) et ai effectué 2200
km depuis.



Suite à la suggestion d'Erwan sur le forum, voici une photo de ce VAE :



'Giant Suede Montpellier'





Pour compléter les évaluations sur ce modèle, voici quelques éléments de mon expérience
:




  • Trajets uniquement urbains à Montpellier, en utilisant les pistes cyclables la plupart du temps. Peu de dénivelés, sauf au centre ville. Poids total du cycliste et des bagages (une sacoche Vaude souvent pleine) : environ 58 kgs. Mon âge : 52 ans. Ma taille : 1,65 m.


  • Vitesse moyenne : 17,07 km/h


  • Vitesse maxi dans des descentes : 43,8 km/h (effectivement, comme signalé par d'autres utilisateurs, on dirait que le Suede est freiné par son système de moteur avec démultiplication interne).

Points négatifs :




  • Plusieurs déraillements de la chaîne au niveau du plateau avant. Problème signalé régulièrement par les utilisateurs. Difficulté pour le remontage de la chaîne en raison du carter de protection, on doit impérativement le démonter pour remettre la chaîne sur le plateau, sinon il faut manoeuvrer avec un tournevis et une pince à becs pointus, ce qui prend du temps. Ce problème a été correctement résolu par le changement du dérailleur arrière au bout de 850 km : remplacement du Shimano Altus d'origine par un Shimano Deore dans le cadre de la garantie. D'après le vendeur, ce dérailleur est plus puissant et évite ce type de déraillement. Depuis, je n'ai déraillé qu'une seule fois. Mais j'ai toujours les outils dans la sacoche en cas d'ennui. Compter 10 minutes pour le démontage et remontage du carter. Autre problème de chaîne : elle tape souvent dans son carter de protection, on se passerait de cette musique.



  • Perte du contact du capteur de pédalage mettant en route l'assistance après 1700 km. Retour chez le vendeur, démontage et réglage du mécanisme interne, toujours dans le cadre de la garantie.




  • La batterie perd progressivement sa capacité maximale, malgré un entretien scrupuleux et le respect des décharges préconisées par le manuel utilisateur. Neuve, je pouvais effectuer entre 60 et 70 km en position Eco. Actuellement, au bout d'un an et trois mois et 2200 km, elle ne permet plus que 50 km maximum, toujours en position Eco et sur des trajets similaires. C'est sans doute lié à son vieillissement, mais j'ignore si la perte de puissance se situe dans des proportions normales. J'ai effectué 44 recharges dont 4 restaurations (décharge-recharge). En principe, je recharge après 45 à 50 km en mode éco, avec un seul des trois voyants de puissance encore allumé. Au début, la charge demandait 3 h 30 environ, maintenant le chargeur passe au vert au bout de 2 h 30. Je préfère ne pas faire une recharge plus longue en le rebranchant.




  • Toujours sur le plan électrique, pas d'éclairage alimenté par la batterie, on doit utiliser des piles rechargeables sur les lanternes amovibles fournies (qualité vraiment basique).




  • La société Giant en France a répondu négativement à ma demande d'un manuel technique plus détaillé que celui livré avec le vélo, expliquant que toutes les réparations avancées doivent se faire chez un réparateur agrée. Il est donc difficile d'avoir des informations détaillées sur la technologie retenue et les composants utilisés. J'ai trouvé un seul document représentant le moteur Sanyo Dynamotor utilisé sur ce vélo, voir ici :


    www.jbpi.or.jp Electric Co Ltd.pdf

Points positifs :


  • Bon confort pour un usage urbain, l'absence de fourche télescopique à l'avant n'est pas gênante. Bonne selle, bonne position de conduite grâce au réglage de potence. Bons freins, mais bruyants surtout lorsque les jantes sont humides. Vélo manoeuvrable normalement, le poids total de 27 kgs ne semble pas excessif. Cependant, éviter de tomber en panne de batterie, car là, on sent l'inertie de l'ensemble et le freinage du moteur non alimenté. Sur le plat, rouler sans assistance est possible, mais ne comptez pas gravir des dénivelés importants dans cette configuration.



  • Finitions et équipements dans l'ensemble corrects. Cadre aluminium bien fabriqué, pièces et accessoires montrant l'expérience du constructeur dans la production de vélos. Porte-bagages solide, mais cocottes de freins en plastique et garde-boue ultralégers, cependant efficaces. Béquille stable et très pratique pour s'arrêter là où on le souhaite. Penser à reserrer son support car il peut provoquer des bruits de rossignol dont l'origine est difficile à détecter la première fois qu'ils se manifestent.




  • Autonomie convenable, surtout en utilisant le mode Eco. Je ne passe en pleine puissance qu'avec un fort vent de face ou dans des montées raides, autour du centre ville historique. Pour moi, il y a une réelle différence d'assistance entre le mode Eco et le mode Normal. Je n'ai pas encore essayé d'autres VAE, mais je rejoins d'autres avis sur ce forum pour juger la qualité de l'assistance plutôt efficace et puissante sur ce vélo. Il est vrai que je suis plutôt léger et que je roule souvent sur du plat... L'assistance se déclenche dès la mise en rotation du pédalier, cela permet des démarrages rapides aux feux rouges. Contrairement à l'opinion d'autres utilisateurs, je trouve que le dérailleur à 7 vitesses est très utile. Il me semble qu'il faut changer souvent de développement en fonction du profil de la voie et que cela contribue au bon rendement du vélo. Pour les montées raides, les trois grands pignons arrière sont indispensables et permettent de profiter correctement de l'assistance du moteur.




  • Bon accueil et service de la part du vendeur
    Culture Vélo à Lattes (34), pour l'instant je n'ai rien payé lors des trois
    visites à son magasin pour diverses interventions techniques (révision de
    la garantie, changement du dérailleur, réglage du capteur de pédalage).




  • Pour les curieux, voici la photo du mécanisme du capteur sur le plateau avant en cours de démontage. J'avais voulu le démonter pour tenter un réglage car je pensais que les déraillements étaient dûs à un mauvais ajustement du système... Un conseil, ne faites pas comme moi, j'ai dû tout ramener au magasin sans pouvoir effectuer le remontage. Le mécanicien a confirmé que le réglage du capteur de pédalage et le remontage de l'ensemble demandent des connaissances et un outillage particuliers ! Mais si Giant donnait des explications plus précises sur ses choix techniques et montrait des vues éclatées dans un manuel digne de ce nom, cela dissuaderait certainement les bricoleurs trop téméraires.

'Capteur de pédalage du Giant Suede'




Voilà l'essentiel de mon expérience avec le Suede. J'espère que d'autres cyclistes tentés par un VAE à un prix relativement raisonnable (1000 euros) pourront tirer profit de ce témoignage. Je suis plutôt content de mon achat et espère parcourir encore de nombreux kilomètres sans problème grave. Le rapport qualité-prix du Giant Suede est pour moi positif, il remplit correctement sa mission de vélo urbain pour les trajets domicile-travail. Et comme les autres VAE, il permet d'arriver en forme, mais pas ruisselant !


Article suivant: Cybien Sport 2007 - Essai Vae
Article précedent: un tandem électrique proposé par Cybien

Réagir, poser une questionProposer un articleS'abonner aux articlesConseiller l'article à un ami





A propos de cet article
Profil de yves_34infos Article de Yves_34.


N° Article : 228
Article lu 17006 fois.
Créé le 28-06-2007 à 21h11.
Modifié le 24-07-2007 à 23h40.

Cliquez ici pour valider cet article Validation * * *

modifier cet article Mettre à jour l'article
Cliquez ici pour rediger un nouvel article Redigez un nouvel article
Liens externes
Autres articles du dossier

Tous nos articles Tous les articles