Transformez votre vélo en vélo électrique!
Dossiers > Vélo électrique: Essais

Cybien Velox 2008 - Compte-rendu

Il y a un mois et des poussières, j'ai franchi le pas en achetant un Cybien Vélox directement au magasin de Chateaubourg (Ille-Et-Villaine).
De retour du travail cet après midi, je me penche sur mon compteur qui affiche :
522 km...
Je viens de passer la barre que je m'étais fixée à 500 km pour écrire mon premier retour d'expérience sur Cybien vélox que voici.

Contexte :

La bagnole m'emmerde : elle pollue, elle coûte cher, elle rend con, elle rend mou et elle peut aussi tuer. J'ai 35 km aller-retour chaque jour et j'avais envie de moins dépendre de la bagnole.
C'est en furetant sur internet que j'ai découvert l'existence des VAE et comme je n'étais pas prêt au début à faire le trajet en vélo classique, je me suis dit qu'il y avait une piste à creuser.
Mes motivations pour changer : mettre mon argent ailleurs que dans du gazole ou la voiture, faire du sport de façon régulière, préserver l'environnement à mon échelle et m'entraîner pour voyager un jour à vélo.
L'objectif est de remplacer au maximum la voiture sur les trajets de boulot.

Le trajet :

17.5 km par trajet avec 4 km de départementale, 8 km de piste cyclable goudronnée en campagne et 5 km de ville avec des variantes possibles selon l'humeur, la luminosité et la météo. Le tout est légèrement vallonné, peu de plat.
Eclairage nocturne inexistant sur les 2/3 du trajet.Je compte bien rouler de nuit mais je vais essayer d'éviter la pluie et les orages en consultant la météo la veille. A priori cela concerne peu de trajets à en croire les remarques des vélotafeurs réguliers.
Sur le vélo cela se traduira par : un éclairage conséquent, pas de garde-boues.



Trajet aller



Trajet retour

Pourquoi un VAE ?

J'ai été conquis par un premier essai il y a un an. Je ne pratiquais pas le vélo et j'ai pu faire mon trajet de travail en 45 minutes. Je suis arrivé à peine fatigué et à peine transpirant par rapport à un vélo classique. (trajet voiture de 25 mn à 45 mn selon les horaires).
En attendant d'acheter le vélo à assistance électrique, je me suis mis à chercher les différents modèles de vélo à assistance électrique comparables au Cybien que j'avais essayé. J'ai aussi commencé à faire les trajets en vélo classique et j'y ai pris goût. Le site Vélotaf m'a encouragé à prendre cette décision. Cependant pour un trajet quotidien, la fatigue s'accumule vite et la moyenne très variable (au maximum 26 km/h par vent arrière et au minimum 20 km/h par vent de face). Le temps de trajet est donc élastique et des coups de pompe démoralisants sont bien là.
J'ai renoncé vite au scooter électrique qui ne permet pas de s'entretenir et à l'autonomie faiblarde.

Cybien vélox, extraite du site Cybien.fr
Cybien vélox - Photo extraite du site Cybien


Pourquoi un Cybien Vélox ?

- Parce que c'est un vélo léger (21 kg) et que lorsque la batterie est hors service, il roule encore très bien (ceci étant avantagé par l'absence de frottement des moteurs désengagés).
- Parce qu'un vélo ça crève et que d'ôter la roue pour changer la chambre à air est aussi facile sur un Cybien que sur n'importe quel vélo de route. La mécanique vélo y est totalement indépendante de la partie propulsion. La partie mécanique peut être prise en charge chez n'importe quel bon vélociste.Il y a juste à prévoir une chambre à air à valve longue pour l'arrière ou un prolongateur de valve en supplément et/ou une bombe anti-crevaison.
- Parce que question autonomie, je n'en connais pas d'autre qui affiche ses performances. Avec ses 100 km annoncés, je peux me permettre de recharger après trois AR.
- Parce que c'est un vélo qui permet une pratique sportive par sa conception classique (beaucoup de vélo à assistance électrique ont une position de conduite très droite adaptée surtout pour la ville). Le vélox est un vélo de route avec un cintre plat qui trouve son utilité dans les passages urbains.
- Parce qu'il reste légal et que je ne risque pas de me faire verbalier pour non port du casque et conduite sur véhicule non homologué et non assuré.
- Parce que son essai m'a convaincu qu'il correspondait à mon besoin spécifique.

Alternatives :

Si, pour mon usage, le Cybien n'existait pas, j'aurai pu choisir à la lecture du site : Matra I-step, Swiss Flyer T8, Batavus Padova, Sparta Ion, ou un kit Vélectris sur VTC ou cadre route équpé de pneus de route (700/25 ou 700/28).
Mon second choix est un kit Vélectris car il permet d'obtenir un type de vélo assisté très proche du Cybien Vélox. 3 arguments m'ont fait pencher vers le Cybien :
- l'essai avant achat;
- je ne suis pas bricoleur;
- l'expérience accumulée par Cybien sur ce type de vélos.
Il faut aussi trouver le bon modèle de vélo susceptible d'accueillir le moteur au moyeu. Dans les vtc ou velos de route, le choix se restreint vite. "Boun", honorable membre de cyclurba, semble avoir trouvé une solution intéressante avec son nakamura kité (cf forum) Au passage, merci à lui pour ses conseils.

Spécificités techniques

- Cadre aluminium type "Slooping"
- Taille 56
- Fourche rigide
- Cintre formé VTT descente avec embouts
- Commande de puissance +/- sur cintre
- Pédales plates avec mini cale-pieds
- Selles standart type VTC
- Transmission Shimano Sora 3x8 vitesses (52/43/29 dents si j'ai bien compté)
- Freins à étrier dual pivot
- Pneus Schwalbe Marathon plus 700x25
- Eclairage avant/arrière sur batterie 12V 5W à l'avant et feu à diodes à l'arrière Busch et Muller.
- Assistance de 6 à 25 km/h
- Batterie Lithium-Ion capacité 16 Ah, tension 25 V, durée de vie 500 cycles, poids avec l'electronique : 3.2 kg
- Poids du vélo : 21 kg
- Autonomie annoncée : 100 km
Prix d'achat : 2494 euros.

Le vélox que j'ai à moi


Accessoires :

- 1 avertisseur Airzound pour engueuler les voitures qui me frôlent et avertir les véhicules en particulier dans les ronds points (garder la sonnette pour les piétons ou risque de crise cardiaque).
- 1 rétroviseur à gauche pour voir le danger arriver par derrière.
- 1 éclairage à piles de secours.


Premier contact :


L'an dernier au mois de mars, je loue un Cybien pour une semaine (type vélox). M. Orain m'accueille comme tous ses clients par une démonstration chiffrée sur home trainer puis un petit essai sur les routes autour de l'usine. Je suis emballé et rapporte l'engin à la maison pour un test grandeur nature. Je suis bluffé par l'aisance que donne le vélo et la sensation de bien être liée à l'effort modéré consenti pour le trajet. En cours d'essai j'ai la joie d'avoir ma première crevaison qui sera utile en enseignements.
Cybien est le raccourci de "CYcle BI-Energie" ce qui veut dire que ce n'est pas un vélo qui fait tout tout seul. Il demande un effort du cycliste mais vient apporter son aide précieuse dans les moments qui demandent le plus d'énergie : les démarrages, les côtes ou avancer contre le vent.
Fort de ce premier test, je décide cependant de prendre le temps de réfléchir car c'est un achat important. J'attendrai un an pour prendre ma décision définitive.


Le vélo :



Vue d'ensemble




La partie arrière avec les 2 moteur, l'anneau TPM à l'ntérieur de la jante arrière, le feu arrière, au centre le "réservélec" (batterie + électronique)




Les commandes de vitesse à droite; le compteur.





L'éclairage avant, très efficace la nuit.






Les commandes de vitesse à gauche + deux accessoires que j'ai rajouté après l'achat: un rétroviseur et l'avertisseur Airzound.An centre le commande d'assistance au guidon



Mes premiers 500 km :

Le 6 mai dernier, je prend donc livraison de mon Vélox à Chateaubourg. Je l'essaie le soir même au retour. Comme j'ai roulé régulièrement depuis le début de l'année, je sens moins l'assistance qu'au premier essai. Cependant après une courte ballade je me rends compte que le compteur fonctionne mal (en tout cas c'est ce que je crois au début). Je ne suis pas fatigué après un aller-retour sur la commune voisine. J'ai l'impression d'avoir fait 8 km.En réalité je viens de parcourir tranquillement mes 17 km à 26 de moyenne, ce n'est pas le compteur qui se trompe mais moi. Dès le lendemain j'entame mon premier trajet boulot.

Mes premiers trajets vont tourner autour de 24 km/h toujours tranquillement, j'arrive au travail décontracté sans fatigue excessive. Une petite douche et je peux commencer la journée relax.
Il me faudra une petite semaine pour m'habituer aux nouveaux rapports de vitesse, à trouver mes repères sur le vélo. J'utilise très souvent le bouton de relance au guidon qui offre l'assistance maximale dans les démarrages. Celle-ci se fait sentir très nettement dès que l'on a dépassé la vitesse d'enclenchement (6 km/h). L'assistance se coupe progressivement un peu au-delà de 25 km/h. Je m'en aperçois parce que le bruit léger des galets sur l'"anneau TPM" cesse et que ceux-ci se désengagent des roues. A partir de là, sur du plat ou de la descente, il devient facile de pousser le vélo au-delà des 30 km/h. Pour l'instant j'ai pu faire 52 km/h maxi sur une petite descente.
Le vélo offre la possibilité de rouler assez cool en étant sûr d'une moyenne correcte (24 km/h) mais on peut s'amuser à pousser un peu plus selon la forme. J'ai pu ainsi faire quelques trajets près de 28 km/h. Ma moyenne augmente d'ailleurs petit à petit depuis que j'ai commencé et est maintenant plus proche de 26 km/h que de 24km/h. Mes trajets durent maintenant 38 mn minimum et 42 mn au maximum.

L'autonomie dépasse largement les 100 km annoncés par le constructeur (il s'agit en fait d'une moyenne des utilisateurs de Cybien . J'ai effectué 3 recharges à 100 km plus ou moins 5 km d'écart avec une réserve encore disponible de 30 à 40 %. J'ai donc rajouté un trajet de plus. J'ai pu effectuer alors 149 km avec assistance et la jauge indique encore 10 à 20 % de réserve.

Seule exception : une charge épuisée au bout de 115 km avec une réserve inférieure à 10 %.
Explication : la roue arrière était voilée, le capteur dysfonctionnait et m'envoyait de l'assistance jusqu'à 30 km/h; l'autonomie s'en est trouvée réduite. Bizarrement ma moyenne n'a pas dépassé les 28 km/h, les moteurs avaient un comportement particulier comme si l'électronique était perturbée par des informations incohérentes. Après conseil auprès de M. Orain, la roue a été dévoilée chez un vélociste. Le réglage, pris en charge par Cybien a duré quelques minutes pour moins de 10 euros.
Le vélo et l'assistance ont immédiatement retrouvé leur fonctionnement normal. Dès le lendemain j'ai été surpris de faire 28 km/h pour la première fois sur un trajet avec une assistance normale.
Cela répond à une question posée sur le forum au sujet de la réaction du Cybien sur roue voilée. Le défaut, d'ailleurs n'empêchait pas la roue de tourner librement (aucun frottement sur les galets) mais perturbait le captage de la vitesse sur les rayons. Je rajouterai que quelque soit le type de vélo, il est important de dévoiler une roue rapidement car elle va entraîner des dysfonctionnement sur d'autres pièces mécaniques du vélo (je pense aux roulements) si elle n'est pas réparée à temps.

Ceci étant dit, l'autonomie va varier d'un cycliste à l'autre. Je pèse 75 kg pour 1.76m. Au test sur home trainer je développe 140 W; la moyenne des cyclistes s'établit selon M. Orain à 120 W, un compétiteur tourne à 250 W. Si l'on fait varier toutes ces données (sans compter l'habillement du cycliste, le gonflage des pneus etc...) ainsi que la vitesse souhaitée : l'autonomie peut connaître des variations importantes en déça ou au-dessus des 100 km.

La recharge :
Elle est probablement la plus longue dur VAE (entre 8h et 10h) ce qui peut constituer un inconvénient sur certains types d'utilisation. Elle garantit cependant une sécurité supplémentaire pour les batteries Lithium-Ion réputées fragiles d'une part. D'autre part, l'autonomie importante du vélo compense ce défaut.

Pour la pluie : la question est assez simple, s'il pleut sur un trajet aller : je ne pars pas. 17 km sous la pluie c'est quand même assez long et je ne suis pas assez courageux. Le défaut du Cybien souvent évoqué sur ce forum : perte d'efficacité sous la pluie n'en est plus un.
Cependant je crois pouvoir dire, sans trop m'avancer, que M. Orain a réfléchi à la question et semble avoir trouvé la solution.Je lui laisse le soin d'en informer lui même ses futurs clients.

Question confort : pas de souci particulier, le vélo est bien réglé, je n'ai senti aucune gêne depuis que je l'utilise. Il est adapté au parcours, 100 % goudronné; je ne ressens pas le besoin de suspensions.

La nuit :
VOIR pas de souci, le faisceau est suffisant pour se déplacer en sécurité. Il est même confortable.
ETRE VU : pas de souci non plus. Par précaution j'ai cependant rajouté sur mon casque : une mini lampe Trelock à diodes blanches clignotantes à l'avant. A l'arrière, un feu arrière cateye que j'ai pu fixer sur le casque. Leur position haute permet de me signaler de loin. Les deux lampes sont amovibles pour le jour. C'est une précaution que j'aurai prise pour n'importe quel vélo plus une chasuble pour la nuit.
Seul inconvénient : mes collègues se foutent un peu de moi avec mon look "Scrameustache" (les lecteurs du journal de Spirou comprendront ou "La Denrée" l'extra terrestre de "La soupe aux choux".



Conclusion :

Je ne dirai pas que le Cybien Vélox est le vélo miracle correspondant à tous les besoins. Les lecteurs attentifs auront compris que si je n'ai pas de regret sur mon choix, c'est que j'ai pris le temps de comparer l'offre au regard de mes besoins. Dans mon cas, c'est le Cybien Vélox qui est actuellement le vélo me correspondant le mieux. Il me reste à tester le vélo sur la durée. Sur ce point de vue je suis optimiste car jusqu'à présent, tout ce qu' a annoncé son concepteur correspond à la réalité.
Alors si vous nourrissez le projet de passer au VAE, prenez le temps de faire votre choix.
Au passage, merci à M. et Mme Orain pour leurs conseils...et leur patience; merci aux membres de cyclurba pour leurs avis et conseils sur le sujet.


Article suivant: Test de la potence antivol Oredon à plongeur
Article précedent: Tous à Velo: Journée du cyclisme Samedi 7 juin dans toutes les villes

Réagir, poser une questionProposer un articleS'abonner aux articlesConseiller l'article à un ami






Transformez votre vélo en vélo électrique !

remise 10% anniversaire moteuretvelo

A propos de cet article
Profil de thierry85infos Article de Thierry85.
Cybien Vélox à usage vélotaf 35 km AR

N° Article : 292
Article lu 13111 fois.
Créé le 10-06-2008 à 18h19.
Modifié le 07-01-2009 à 11h59.

Cliquez ici pour valider cet article Validation * * *

modifier cet article Mettre à jour l'article
Cliquez ici pour rediger un nouvel article Redigez un nouvel article
Discutons de cet article sur le forumVos réactions, sur le Forum
Liens externes
Autres articles du dossier

Tous nos articles Tous les articles