Transformez votre vélo en vélo électrique !
Dossiers > Divers cyclisme

S'habiller pour la pluie

Cycliste équipé pour affronter la pluie: cape poncho, pantalon et sur-bottesQuand on s'est habitué à utiliser son vélo pour faire un parcours régulier (travail, école...), on a du mal à reprendre le bus ou le métro les jours de pluie. Utiliser un équipement adapté permettra d'arriver sec sans trop compromettre le confort, la sécurité et le temps de trajet.

Tout d'abord, avant de s'équiper, s'assurer de la météo. Cliquez dans notre menu, à gauche, "Météo", et vous aurez des prévisions locales à 5 jours. S'il est marqué "pluie", c'est que vous aurez peu de chance de faire aller et retour au sec. Par contre, "Averses" ne doit doit pas vous empêcher de sortir. Une averse est très temporaire. Ne pas hésiter, dès les premières gouttes, à se mettre à l'abri et attendre 2 minutes. Cela suffit souvent, selon le vent.

Heureusement, la pluie peut tomber par intermittence, le paysage et la chaussée trempée donnant une impression contraire. L'équipement du vélo, les garde-boues, est suffisant la plupart du temps. Les vêtements de pluie ne sont utiles que sous la pluie.

Quels que soient les vêtements choisis, prévoir un sac plastique pour les ranger. L'idéal est de les laisser dans la sacoche. Sales et mouillés, personne n'y touchera.

Depuis 10 ans, ils n'ont guère évolué. Souvent, d'ailleurs, ces vêtements seront empruntés à d'autres disciplines.

Différents matériaux sont possibles, mais nous écarterons les toiles cirées (Vêtement Guy Cotten, par exemple), trop encombrants et rigides et les pvc, trop fragiles. Ces derniers se déchirent dès la première utilisation. Il reste donc la toile nylon enduite, peu respirante, mais qui suit bien le mouvement et est facile à ranger.

A savoir cependant: le nylon est peu respirant (voire pas du tout): il vaut mieux donc choisir un vêtement ample, mais qui ne gène pas le pédalage. Un vêtement trop serré, moulant, génèrera rapidement une suée, et aux endroits où la pression de la toile sur vos membres sera importante, l'eau s'infiltrera (coudes, épaules, genoux).

La cape avec capuche



La cape, ou poncho, doit être choisie en nylon, avec capuche. Fuir toute cape en plastique thermo-soudée, qui se déchire à la première utilisation.

La cape permet de conserver sa tenue habituelle, et protège suffisamment dans la plupart des pluies. On peut la compléter avec des sur-bottes, mais le pantalon de pluie n'est plus indispensable.
En effet, la cape, posée sur le guidon, protège également les jambes. Si les sur-bottes sont assez hautes, la protection est assurée pour les jambes aussi. Comme la cape ne colle pas à l'abdomen, ni aux bras, et que l'air y rentre librement par le dessous, elle est plus supportable.

Equipée d'une poche de rangement, elle prend peu de place, et s'enfile rapidement.
Cape poncho de pluie: lanière à passer dans les paumes pour maintenir la cape sur le guidon.
L'inconvénient est la prise au vent. Par vent arrière, le danger vient du relèvement de la cape, qui peut même passer par dessus tête !

Certaines capes sont équipées de deux cordons pour passer les paumes. Ainsi, on peut tendre le bras pour indiquer un changement de direction, et elles recouvrent le guidon protégeant les mains et les jambes. Indispensable, et facile à faire soit-même.

poche à l arrière. La cape se replie dedans pour le rangement. La poche permet de mettre un objet pour lester la cape et éviter que le vent ne rabatte l arrière sur la tête du cycliste.L'astuce: ma cape est équipée d'une poche de rangement à l'arrière. J'y met mon nécessaire de réparation. Ce lest me permet d'enfiler plus rapidement la cape, de l'empêcher de se relever en cas de vent arrière.
Pince pour lester l arrière de la capeA défaut de poche à l'arrière, lester avec une pince de bricolage.

Les couleurs proposées sont généralement sombres, ce qui est dommageable à la sécurité. Ne pas hésiter à y coudre un réfléchissant sur l'arrière. Un trouve dans les magasins Gosport de telles capes.

Le coupe-vent, type K-Way


Facile à enfiler grâce à une fermeture à glissière (On ne dit plus fermeture-Eclair, la marque Eclair-Prestil, française, largement copiée, ayant disparu), équipé d'une capuche réglable, et d'une poche de rangement. Il est facile à trouver et à ranger, mais il ne protège que la partie supérieure du cycliste. Comme dit plus haut, un coupe-vent serré sera trop chaud, et l'eau s'infiltrera au niveau des coudes. Complète l'habillement habituel.

La veste de quart



Efficace aussi contre la pluie, mais nettement plus encombrante à ranger. Pour ne pas avoir trop chaud, ne pas porter une veste de costume dessous.

Capuche: fermeture du col par Velcro.<br />
lacet et Tanka pour serrer la capuche.

Les capuches



Rien de plus bête qu'une capuche, mais une fois sous la pluie, les erreurs de choix se font pénibles. En effet, certaines retombent en arrière avec le vent, tombent sur le nez ou protègent incomplètement.

Un serrage par cordon, réglable avec des Tanka (marque commerciale) sera le plus pratique.

Parfois, la capuche refuse de tourner lorsque l'on tourne la tête. Dans ce cas, le casque s'impose. Enfin, pour que l'air et l'eau ne pénètrent par le col, une fermeture, par Velcro, sera le plus pratique, comme sur le modèle de la photo, bien que le cordon accroche dans le Velcro.

Le pantalon de pluie



Pantalon de pluie en toile nylon.Toujours en toile nylon, choisissez le ample et long: en effet, vous serez rarement debout sur votre vélo. Le fait d'être assis fait remonter les pattes. Un élastique le maintiendra à la ceinture.

Soyez attentif au système de serrage au niveau des chevilles. Eviter les fermetures à glissières, qui se coincent dans la toile, et les pressions, qui permettent peu ou pas de réglage, se tiennent pas ou sont dures à cliquer (photo de droite). Le mieux est, et de loin, la patte de Velcro ajustable, comme présenté sur la photo de gauche.

Bas de pantalon de pluie, fermeture par VelcroEssayez-les impérativement avant l'achat.

L'astuce: ces pantalons peuvent se trouver facilement en boutique d'accessoires pour motards. On les trouve pour une quinzaine d'euros, mais il sera difficile de trouver une autre couleur que noir.



Les surbottes


Exemple de surbotte en toile souple enduite. La semelle n est pas couverte.En toile enduite ou nylon, se portent par dessus les chaussures; s'achètent chez les accessoiristes pour motards.

Les choisir hautes, si possible pour atteindre le genou. Nous présentons ici 2 modèles, mais aucun ne nous satisfait vraiment. Mauvais tenue à la marche, mauvais serrage, peu pratique.

SurbottesNéanmoins, l'efficacité est totale.

L'idéal serait, comme pour le pantalon, une large patte de Velcro.




Elegance

Vous l'aurez constaté sur nos photos, pour l'élégance, on fera mieux. Mais qui a passé une journée dans des fringues mouillées sait que l'on retrouve son élégance naturelle en otant ces protections, sec.

Couleur


Je veux insister sur la nécessiter d'être vu, surtout pas temps de pluie. Choisir des couleurs vives (rouge, orange, jaune, fluo...) et ne pas hésiter à utiliser tous vos éclairages disponibles, même en plein jour.


Notre conseil :



Après avoir essayé diverses tenues, nous nous sommes arrêtés sur la solution suivante:
Selon la période et le milieu de travail, nous portons veste de quart légère, parka ou costume;
En cas de crachin avec port du costume, nous enfilons la cape;
En cas de pluie, si la chaussée n'est pas trop mouillée, nous enfilons la cape;
En cas de pluie soutenue, et/ou chaussée détrempée, nous enfilons cape et surbottes;

C'est le déluge, la totale: nous enfilons (dans l'ordre chronologique) : surbottes, pantalon de pluie et cape;

Si c'est une averse, nous attendons sous un porche (Proverbe allemand : mieux vaut attendre sous un porche que d'aquaplaner avec sa Porsche...).


Article suivant: Fabriquer un tandem pour enfants.
Article précedent: Le vélo

Réagir, poser une questionProposer un articleS'abonner aux articlesConseiller l'article à un ami






A propos de cet article
Profil de Cyclurbainfos Article de Cyclurba.
Informaticien de formation, passionné d'Internet, defenseur du vélo moyen de transport urbain Gère Cyclurba depuis 1996.
site web site web

N° Article : 33
Article lu 4405 fois.
Créé le 28-07-2005 à 20h02.
Modifié le 04-10-2012 à 11h42.

Cliquez ici pour valider cet article Validation * * *

modifier cet article Mettre à jour l'article
Cliquez ici pour rediger un nouvel article Redigez un nouvel article
Liens externes
Autres articles du dossier

Tous nos articles Tous les articles