Ecox, le spécialiste du vélo électrique
Dossiers > Vélo électrique: Essais

Un an avec Giant Twist Sport CS GTS

J'ai acheté mon vélo Giant il y a un peu moins d'un an, fin avril 2008.
Plusieurs choses m'amenaient au vélo à assistance électrique:

tout d'abord un surpoids chronique alimenté par l'amour de la bonne chaire et des bons vins. Pour améliorer ma santé il me fallait bouger, mais me remettre au vélo me semblait rébarbatif.
Un côté écologique, ne plus polluer pour mes déplacements quotidiens.
Un côté budgétaire, ne plus faire le plein est un atout indéniable.

Je souhaitais un vélo qui reste un vélo. J'avais essayé plusieurs modèles, et j'avoue que la sensation de pédalage du Giant m'avait séduit. On est pas sur un scooter on est bien sur un vélo, à tel point que l'on se demande un peu au début si l'assistance fonctionne. C'est quand on la coupe alors que l'on se rend compte qu'elle fonctionnait.
Quasi un an d'utilisation quotidienne donc.
En effet depuis que je l'ai acheté je n'ai pratiquement pas utilisé ma voiture. Je fais tout mes trajets exclusivement en vélo quelque soit la météo, et ce dans un rayon de 25 à 30 km.
Je n'ai pas essayé le Flyer mais sur le papier il me plaît bien. J'ai fait quelques tours de roues avec le Matra, mais j'aimerai l'essayer plus longuement.
Donc le Giant pour sa sensation de pédalage, sa batterie Lithium-ion, son autonomie annoncée (et réelle) son esthétique: ça reste un vélo.

Mon trajet quotidien Je travaille en horaire d'internat. Un premier voyage le matin à 7h et retour dans la matinée un second dans l'après midi avec retour le soir à 20h ou 22h.
Trois kms me séparent de mon lieu de travail, mais le plus souvent je rallonge (2km en plus) un peu pour le retour pour passer dans un cadre plus verdoyant et pour éviter une côte que je n'aime pas. Profil plat et faux-plat descendant pour le voyage aller. Profil plat avec courte côte plus ou moins prononcée pour le retour. Rien de bien méchant donc.

La prise en main a été simple. La tenue de route m'a semblé très aléatoire au début; je m'en suis même plaint à mon vélociste qui ne comprenait pas trop. En fait si je circulait souvent en deux roues, c'était souvent en scooter, et la façon d'aborder les courbes ne se fait pas de la même manière, ni à la même vitesse. De ce côté là donc tout va maintenant très bien.
L'assistance arrive immédiatement dés que l'on appuie sur la pédale, c'est appréciable pour les démarrages en côte. Elle se régule un peu avant 25 km/h de manière manquant un peu de progressivité à mon goût, mais je chipote.

Le confort c'est un vélo. La fourche est suspendue sur le tube et non pas sur les fourreaux et ça fonctionne très bien. Pour l'arrière c'est le tube de selle qui est amorti. C'est très symbolique mais ça vient peut être de mon poids (103kg).

Aptitude en côte Là c'est moins bien. Dans mes trajets quotidiens, ou sur des parcours vallonnés tout va bien, on sent que ce n'est pas un vélo grimpeur mais ça va bien. L'assistance m'apporte une aide efficace.

Dans les longues côtes plus prononcées, on sent que le vélo souffre, nous aussi par là même occasion, et l'autonomie s'effondre. Je parle de bonnes côtes pas de vallons. Mais là encore mon poids est peut être en cause le pauvre vélo fait ce qu'il peut mais tirer mes plus de 100kg en haut je comprends qu'il aime pas. Il faudrait que je le fasse essayer à quelqu'un de plus léger.

Autonomie les 50 km annoncés sont là. Sans doute plus dans de bonnes conditions. Je ne l'ai jamais emmené au bout parce que l'idée de rouler sans l'assistance... j'ai essayé pour voir, c'est un âne mort. L'impression que quelqu'un a attaché une caravane derrière le vélo. Je ne sais pas si ça provient du moteur qui freine, du dérailleur Nexus interne, du poids... en tout cas c'est très désagréable et inefficace.

Le dérailleur un petit bonheur de pouvoir changer de vitesse à l'arrêt, de rentrer les 7 vitesses d'un coup. Jamais de chaîne qui saute, vraiment très bien. Puisque l'on parle de la transmission, elle est encapsulée dans un cache en plastique adieu les pinces à vélo!

Les différents modes d'utilisation du vélo.
Ils sont au nombre de trois.
Le mode éco. Une puissance réduite un moteur qui régule à partir de 21 km/h suffisant dans la plupart des cas.
Un mode standard. Une puissance plus grande et une plus grande consommation d'énergie.
Un mode sport qui régule à 25km/h et qui utilise les 250 w. je ne l'utilise que rarement, seulement si je suis pressé, ou si la côte est trop dure.

Éclairage l'avant fonctionne sur la batterie et l'arrière sur pile avec déclenchement automatique en fonction de la luminosité et des mouvements du vélo. Je fais de très nombreux voyage de nuit et les piles du feux arrière ont tenu 10 mois!!! tranquillité d'esprit donc.

Béquille latérale très pratique, mais instable, il faut dire que j'ai rajouté un panier à l'avant qui tend à le déséquilibrer. J'ai trouvé le truc quand je le charge beaucoup j'appuie simplement la roue avant contre un support, mur arbre.. et tout va bien.


Bilan

Le Giant est un vélo agréable à utiliser. Quand je dis que je ne prends plus ma voiture c'est réel. Je prends plaisir maintenant à mes déplacements quotidiens. Je ne suis pas cycliste dans l'âme, pour moi aller se balader le week-end en vélo, je n'en suis pas encore là. Mais j'apprécie de retrouver la fraicheur du soir et tout simplement de sentir mon corps au travail. C'est un outil que j'apprécie d'utiliser au quotidien. L'assistance électrique enlève au vélo son côté rébarbatif. Alors bien sur ca fera rire un sportif. Mais ça permet justement a quelqu'un qui ne l'est pas de retrouver du plaisir là ou il ne pensait trouver que de la souffrance.

La peur de se faire mouiller. L'utilisation quotidienne ne pose pas de réels problèmes. Même si le temps est souvent pluvieux, encore faut il qu'il pleuve au moment où vous déplacez pour vous faire mouiller.
Puisque l'on parle d'intempéries, parlons d'équipement. Rien de très compliqué: Un poncho cycliste qui descend bien sur les bras couvrant à la fois la fourche et les gants. Des gants j'utilise ceux que je prends pour la moto ou le scooter. Les gants d'été suffisent en vélo jusqu'à 0 degrés la vitesse est moindre et l'impression de froid moins présente. Quand ça descend en dessous de 0 je prends mes gants d'hiver de moto. Un bonnet en polaire et éventuellement un serre tête en polaire également quand la température se fait froide. Un pantalon de pluie que j'utilise aussi pour la moto, mais je ne le mets que quand il pleut vraiment beaucoup, la plupart du temps le poncho suffit. Un équipement comme ça coute le prix d'un plein ça retarde un peu l'amortissement du transport en vélo mais bon..Mon trajet est relativement court je n'ai jamais eu froid. Alors que quand je reprends le scooter, la vitesse supérieure rend le froid très présent.


Sur mon vélo j'ai rajouté un panier pour faire les courses,et un compteur.
J'ai acheté mais pas encore monté des pneus avec dessin Schwalbe marathon pour limiter les crevaisons et retrouver un peu d'adhérence sur la neige. Le moteur est à l'avant et patiner de l'avant en deux roues c'est pas un must. En fait sur la neige c'est surtout le démarrage qui pose problème. Une fois que l'on roule tout va bien.

Pas de problème de fiabilité jusqu'à présent, je roule je charge je roule.........

Le bilan il se fait tout seul. Je ne prends plus ma voiture, je prends plaisir à utiliser ce mode de transport qui peut paraître contraignant de prime abord. Si ça se passe comme ça c'est que c'est positif.

Mise à jour le 09 11 2013.

Ce bon vieux Giant est toujours là, il roule tous les jours et totalise maintenant un peut plus de 20000 kms. Certes il à l'air moins fringant maintenant et son look commence à dater, mais il fait toujours son travail sans broncher.
Alors quels sont les incidents qui ont émaillés ces années d'utilisation. Hé bien assez peu, la fiabilité générale est bonne.
- le feu arrière à rendu l'âme il y a deux ans et Giant me l'a changé gratuitement.
- Le petit plastique collant qui chapeaute la console de commande s'est percée remplacement 2 euros !
- à 16000 kms le pédalier s'est mis à grincer : changement 170 euros. (mais surtout deux mois d'immobilisation)
- peut de temps après c'est là batterie qui à perdu 30% de sa capacité de manière brutale( j'y reviendrai) commande d'une nouvelle batterie coût 485 euros.
hormis cela rien. Le nexus est devenu d'une grande douceur et les vitesses passent à deux doigts. Giant semble assez réactif (je n'en dirait pas autant de mon vélociste)
La première batterie semble avoir lâché la semaine passée. cela faisait un an qu'elle travaillait en alternance avec la batterie neuve.
Je voulais revenir sur cette brusque perte d'autonomie. Elle est du je pense à une erreur de ma part. Mon vélo a été immobilisé pendant deux mois chez mon vélociste pour le changement de pédalier (!) lorsque j'ai repris le vélo j'aurai du remettre la batterie en charge avant de l'utiliser. au lieu de ça, j'ai continué de vider la batterie qui avait été chargé deux mois plus tôt. Je pense que c'est surtout ça qu'elle n'a pas aimé. donc si vous n'utilisez pas votre batterie pendant un temps long rechargez là avant de repartir.

Le bilan est donc largement positif. à tel point que j'ai vendu ma voiture. Il me reste un scooter que j'utilise de temps à autre. mais il fait moins de 1000 kms par ans.
Le Giant me sert pour tous mes trajets de moins de 15 kms. quand je dois aller plus loin je prends mon vélo couché.
La suite: la deuxième batterie a seulement un an, on peut donc imaginer qu'elle m'accompagne de nombreuses année encore. Bien sur je changerait bien pour un vélo avec plus de patate en côte plus d'autonomie voir plus de confort. l'expérience que j'ai de Giant me ferait choisir de leur rester fidèle. Toutefois le prochain vélo dépendra du système d'entretien qui l'accompagnera. Dans mon cas mon vélo s'est mon moyen de transport. Une immobilisation de deux mois pour un pédalier ce n'est tout simplement pas possible.
Michel


Article suivant: Matra MS1
Article précedent: Essai GIANT Twist Confort CS Lite

Réagir, poser une questionProposer un articleS'abonner aux articlesConseiller l'article à un ami



remise 10% anniversaire moteuretvelo


A propos de cet article
Profil de Koalalumpurinfos Article de Koalalumpur.


N° Article : 368
Article lu 7348 fois.
Créé le 28-03-2009 à 17h51.
Modifié le 09-11-2013 à 07h32.

Cliquez ici pour valider cet article Validation * * *

modifier cet article Mettre à jour l'article
Cliquez ici pour rediger un nouvel article Redigez un nouvel article
Discutons de cet article sur le forumVos réactions, sur le Forum
Liens externes
Autres articles du dossier

Tous nos articles Tous les articles