Réparateurs professionnels, déplacement gratuit
Dossiers > Vélo électrique: Essais

Comparatif Greencity Madrid contre Vélowatt NewVille

Hauts de Rueil les NewVille et Madrid en bons camarades
Rappelons que ces 2 marques ont déjà une fiche descriptive dans nos pages :
- Vélowatt NewVille 2009 ( lithium)
- à venir

Les 2 vélo à assistance électrique ( en version plomb ) sont très ressemblants en esthétique et sur le papier
Ce sont clairement des vélo à assistance électrique s’attaquant au marché du 1° prix, la marque Greencity ayant été la plus vendue dans la grande distribution en 2008 ( Auchan, Leclerc, Carrefour, Casino , Cdiscount et d’autres peut-être ), tandis que Vélowatt est une marque peu connue du grand public dont la vocation est d'être distribuée uniquement par un réseau de magasins indépendants et spécialistes du cycle surtout.

Au jeu des 7 différences entre les 2 modèles, on note:
- couleur, marque, nom, prix...
- Moteurs différents (180 watts sur le Greencity, 250 pour le Velowatt)
- Controleurs différents
- capteurs différents (effet Hall sur Velowatt, magnetique sur Greencity)
Tout le reste est techniquement identique.

Bien entendu le Vélowatt souffre nécessairement d’un désavantage au niveau du prix en raison de l’habitude actuelle des hypermarchés de baser leurs opérations de promotion ou anniversaires sur ces nouveaux produits que sont encore les VAE à l'été 2009.

Et bien entendu encore et sans surprise, si l’échange standard ou retour sans condition est systématiquement dans les 8 jours ou 15 jours d’achat un avantage indiscutable de la grande distribution , leur service SAV devient très lent et plutôt inefficace passé cette première période possible de retour. Tandis qu’à l’opposé les magasins spécialisés sont en général plus rapide et bien plus compétent lors des opérations d’entretien ou de secours durant la vie du produit.

Il restait donc à savoir si en dehors de ces conditions d’après-vente très différentes d’un réseau à l’autre, deux VAE très ressemblants pouvaient cacher 2 comportements différents.

De retour du pays du vélo et de la tulipe, je m’arrêtais donc chez une connaissance un peu perdue de vue, Antoine du magasin Cyclowatt à Houilles.
Antoine est le promoteur de la marque VELOWATT et m’avait fait essayer 1 premier modèle il y a presque 3 ans, le modèle Bonneville.
Apprécié alors des loueurs professionnels mais peu diffusé dans le grand publicle bonneville serait aujourd'hui dépassé
Le NewVille n'a plus rien à voir avec son "ancètre".


Par ailleurs ce même Antoine, collaborant avec la marque GREENCITY,est également en grande partie à l’origine des choix techniques de leurs modèles et a formé tous les techniciens des grandes enseignes sur les modèles Greencity ( et d’autres marques ?) à travers sa 2° société qui ne fait que de la maintenance: la société Watts Up Technologies , voisine du magasin Cyclowatt De sorte qu’Antoine était mon rendez-vous obligatoire pour trouver en un seul lieu ou presque ces 2 vélo à assistance électrique réunis.

L'essai a eu lieu à Rueil-Malmaison, ou habite Antoine. Rueil est une ville idéale pour tester un vélo à assistance électrique: parcours citadin, mais aussi présence de fortes cotes, de longueur significative.

L’association Rueil à Vélo ( antenne de la Fubicy ) y milite donc activement pour créer des parcours réservés aux cyclistes et évitant les plus fortes déclivités, et pour ce faire elle a fourni à la ville de Rueil un relevé cartographique des pentes rue par rue.
Les pentes que nous avons gravies ont souvent dépassées les 12% (voir cartes des cotes de Rueil).


Nous sommes donc partis Antoine et moi sur nos 2 vélo à assistance électrique très ressemblants sauf par leur coloris, le Greencity Madrid était d’un joli noir tandis que le Vélowatt était en robe grise argent de belle facture également. Nos poids respectifs sont de 85 et 63 kgs et nos ages de 54 et 46 ans, mais il ne s’agissait en aucun cas d’une compétition sportive mais d’accompagner simplement les moteurs de nos machines et non pas de les devancer, donc notre force musculaire respective ne mérite en aucun cas d’être prise en compte.

En commun, ces 2 vélo à assistance électrique disposent donc d’une assistance importante en plat comme en grimpée, l’effort humain consiste simplement à accompagner par un pédalage trés modéré en force musculaire , ils ont une autonomie limitée mais suffisante en ville ( non vérifiée mais probablement de 30 à 35 km en parcours urbain plat ), ils ont un cadre à enjambement bas idéal pour de fréquents arrêts et des roues de 26 pouces avec porte-bagage solide permettant de transporter un enfant (25kg) ou un vrai contenu dans de grandes sacoches bagagères enfin leur assise et position de conduite est de type hollandais.


Les 6 vitesses Shimano avec petit pignon en 14 dents ,puis 16, 18 , 21 , 24 , 28 dents des autres pignons et le plateau de 40 dents sont suffisants pour pédaler à une cadence un peu rapide mais raisonnable de 70 tours minutes à l’approche des 25 km/h avec les pneumatiques de 26 x 1,75 qui les équipent. Voir développements sur la calculatrice ici: Développements Velowatt Newville / GreenCity Madrid

L’attaque de très fortes pentes ( il me semble sans chuter sous 10 km/h ) démontrait très clairement le comportement suivant : les 2 vélo à assistance électrique sont incontestablement d'excellents grimpeurs , se tiennent au coude à coude et développent bien plus en puissance de crête que leurs 250 watts nominaux ( 550 watts à égalité selon Antoine mais nous n’avions aucun instrument de mesure ), ce sont 2 moteurs d’une technologie moderne ( brushless & geared = sans charbon et avec réducteur sous forme de 3 trains planétaires , mais le Vélowatt dispose en plus d'un vrai système de roue libre intégré à son moteur moyeu ) et d’un poids très contenu soit environ 3,2 kg. Ces 2 moteurs, de marques différentes, sont très ressemblants dans leurs comportements dans ces fortes pentes. Tout au plus peut-on dire que le Greencity est un peu plus bruyant à faible vitesse, mais le bruit est très relatif sur un VAE. J’ai donc envie de mettre à égalité ces 2 vélo à assistance électrique dans l’épreuve de la montée.

Puis après avoir vérifié l’état de nos freins, nous descendons en roue libre dans de petites rues assez pentues, Antoine qui est équipé d’un GPS de poignet me montrera la vitesse atteinte d’environ 47 km/h et ces 2 vélo à assistance électrique nous ont laissé une vraie impression de sécurité dans l’épreuve de la descente, avec de simples V-brakes il est vrai neufs et bien réglés.
une descente à 47 km/h dans les petites rues de Rueil

Puis épreuve de conduite urbaine et civilisée en ville de Rueil et en voie sur berges de halage de la Seine.
Ici l’écart va se creuser très nettement pour cette partie de l’épreuve. Le Greencity démarre trop lentement, il lui faut 2 à 3 tours de pédalier avant de lancer son moteur, c’est beaucoup avec un vélo à assistance électrique de 30 kg.
Par ailleurs , sa vitesse de croisière refuse de dépasser de 21 km/h et dès qu’il l’atteint il coupe son moteur sans savoir se stabiliser à sa vitesse de croisière, puis après avoir perdu 4 km/h environ le moteur rengage et propulse plus vite pour à nouveau couper vers 21 ou 22 grand maximum en plat et ceci en permanence. Bref son comportement urbain est un peu décevant, mais il faut néanmoins le rapporter à son prix habituel flirtant souvent les 300 euros en période de soldes Ce qui reste une offre imbattable, à ce jour .

Passons au NewVille by Vélowatt, et disons le franchement c’est une surprise attendue. Si son moteur silencieux ne semble pas meilleur que le Greencity , son système de démarrage ( un capteur optique intégré au pédalier ) est un vrai bonheur : moins d’ ½ tour au démarrage après arrêt complet , donc démarrer sur le plus grand développement si on a oublié de rétrograder ses vitesses n’est plus un problème , et à la moindre sollicitation après un ralentissement important le moteur redémarre presque instantanément , et oublié le coup de rein un peu brusque comme sur le Vélowatt Bonneville au 1° démarrage. Il atteint progressivement mais très vite à ses 24 ou 25 km/h de croisière et il a heureusement cette capacité à se maintenir sans effort ou application à cette bonne vitesse de croisière , qualité qui fait tant défaut au Greencity.

Nous n’avons pas testé les 2 modèles sans moteur donc en cas de panne de batterie , mais selon les dires du magasin Cyclowatt les 2 vélo à assistance électrique restent roulants sans efforts excessifs, mais à poids égal le Vélowatt disposant d’un vrai système de roue-libre intégré au moteur serait un peu plus roulant.

J'ai apprécié le poids contenu de ces vélo à assistance électrique. En effet, avec des batteries au plomb, je m'attendais à un comportement à basse vitesse un peu spécial. Là, rien. D'ailleurs, plus tard avec la batterie Lithium, le comportement reste proche.
Le Bonneville faisait 39 kg, les NewVille et Madrid seulement 30 kg.

Bien sûr, la batterie est amovible et sécurisée par un antivol à clef.

Eclairage



Bien que l'essai eu lieu de jour, j'ai apprécié le sérieux avec lequel a été traité l'éclairage. En effet,

J'ai remarqué des garde-boues légers en plastique, avec inserts métalliques alimentant les feux.
J'apprécie toujours la commande au guidon pour allumer ces feux, et l'alimentation via la batterie.
A noter également: un module fabrique du 6 volts à partir du 24v de la batterie. Ainsi, les ampoules 6 volts sont des ampoules standard dans le monde du vélo, donc facile à remplacer. Ceux qui ont des vélo à assistance électrique avec ampoules 24 ou 36 volts comprendront.

Equipements



Une béquille avec verrouillage, un bon porte-bagage, solide et fonctionnel.

Par contre, le grelot et les poignées de guidon (dures) gagneront à être remplacés à moindre frais.

Les prix



Le prix normal du Greencity Madrid est de 359 euros, avec des extrèmes entre 300 et 499 euros.
Le prix normal du Velowatt est de 690 euros, avec des promotions à 540 euros voire moins.

CONCLUSION : en situation vallonnée ou de montagne ces 2 vélo à assistance électrique grimpent et descendent vraiment bien, leurs qualités vont bien au delà de qu’on attend d’eux en raison de leur appartenance au créneau des vélo à assistance électrique bons marché en batterie plomb.

On pourrait se demander si le GreenCity n'est pas un Velowatt déguisé en super-promo, mais il apparait que le Velowatt soit un meilleur achat, la différence de prix (environ 200 euros) permettant d'acceder un trio batterie-moteur-controleur très réussi.

et le vainqueur par KO technique en parcours urbain est :

TEST additionnel mais incomplet: j'ai essayé rapidement le Vélowatt NewVille avec la batterie Lithium. sans changer de vélo, puisqu'il accepte aussi bien une batterie plomb que lithium.

Le NewVille semble un peu plus réactif, ce qui semble normal puisque son poids a diminué de 5 kg ( de 30 à 25 kg environ ), et sa vitesse de croisière en plat semble être de 25,5 km/h au lieu de 24,5 pour le modèle plomb.

On peut esperer un gain d'autonomie (10 km de plus ?).

Vous hésitez entre plomb et lithium ? L'échange plomb vers lithium reste possible pendant un mois après l'achat !


Article suivant: Vélowatt NewVille 2009 ( lithium)
Article précedent: Vélowatt NewVille ( plomb ) 2009

Réagir, poser une questionProposer un articleS'abonner aux articlesConseiller l'article à un ami


remise 10% anniversaire moteuretvelo

Transformez votre vélo en vélo électrique !



A propos de cet article
Profil de Cyclurbainfos Article de Cyclurba.
Informaticien de formation, passionné d'Internet, defenseur du vélo moyen de transport urbain Gère Cyclurba depuis 1996.
site web site web

N° Article : 397
Article lu 14371 fois.
Créé le 01-08-2009 à 17h40.
Modifié le 07-08-2009 à 10h15.

Cliquez ici pour valider cet article Validation * * *

modifier cet article Mettre à jour l'article
Cliquez ici pour rediger un nouvel article Redigez un nouvel article
Discutons de cet article sur le forumVos réactions, sur le Forum
Liens externes
Autres articles du dossier

Tous nos articles Tous les articles