Dossiers > Vélos électriques

Koga Tesla-S - 4000 km …

Petit compte rendu d'utilisation après 4000 km sur mon KOGA-MIYATA Tesla-S.
Pour dire ce qui ne pouvait être dit au bout de 650 km.


1 - Quotidien

Environ 20 km par jour avec des pics à 45/50 km sur la même recharge au bout de 2 an. La batterie tient remarquablement bien le coup ! Sur les conseils d'un membre du forum (vendeur de VAE !), je le recharge tous les jours. On dirait que la batterie n'a pas perdu un poil d'autonomie. Elle est annoncée pour durer 5 ans. Je vous en dirais plus dans quelques années.

Pas de problème particulier. Comme on dit, ça roule.

2 - Fiabilité/Longévité du vélo

Le moteur

Bon, au bout de 1992 km, le moteur a rendu l'âme sans explication ni signe avant-coureur. Je ramène le vélo chez le revendeur. En 4 jours, une nouvelle roue sans le moindre problème !
Depuis, RAS …

Le groupe chaine/dérailleurs

C'est du bon matériel. J'ai déraillé pour la première fois hier, au bout de 3980 km, et je pense que je suis en partie responsable: Grand plateau et plus grand pignon ne font pas bon ménage.
Nettoyage rudimentaire, 2 ou 3 fois maximum, avec un chiffon suivi de l'application d'une huile ZÉFAL.

Les pneus

Les pneus d'origine sont de marque Koga et sont dits "increvables". J'ai crevé 3 fois, dont 2 fois sur la roue arrière (la même semaine). Résultat, j'ai changé le pneu arrière à tringles souples (KOGA) contre un SCHWABLE Marathon à tringle rigide. Depuis, pas de problème.

Les freins

Les Magura HS/33 sont vraiment sympa. Ça freine super bien sur le sec, assez bien sous la pluie et ça mange pas trop les patins de frein. J'ai changé les 4 patins il y a peu (après 3800 km environ) 15 € les 4 patins BBB tous les 2 ans, ça me va !
Des freins hydrauliques et pourtant aucune purge ne semble être à l'ordre du jour !

Le reste.

L'éclairage, le cuir du guidon, la selle, la peinture, les gardes-boue, le porte-bagage, le cache de l'alimentation électrique, le chargeur, la console des commandes, les leviers de freins et de vitesses, les jantes: Tout est en excellent état et n'a nécessité rien d'autre que 2 nettoyages complets du vélo en 2 ans.


3 - Retour d'expérience

Avec le temps, on apprend. Et je parle aussi bien du temps dans sa dimension temporelle que du point de vue de la météo.

L'équipement du cycliste est un élément qui, je pense, est aujourd'hui largement sous-estimé par ceux qui veulent acquérir un vélo en vue de s'en servir QUOTIDIENNEMENT. Il faut s'équiper et adapter "sa garde robe" …

Quand il fait beau et qu'il ne fait pas trop froid (à partir de 18°/20° mais ce point est complètement subjectif), aucun problème !

Lorsque la pluie, le froid, la grêle, la neige arrivent, il vaut mieux être prêt..

En conséquence, voici le matériel que j'utilise au cours de l'année :

Sacoches étanches. Toute l'année !
Veste de pluie légère. (Toute l'année dans une des sacoches, au cas ou …)
Pantalon de pluie. (Toute l'année dans une des sacoches, au cas ou …)
Manteau chaud étanche. (de octobre à mars … Mais la variabilité peut être importante …)
Chaussures étanches. (Toute l'année dès la pluie menace …)
Gants.(toute l'année dans une des sacoches, au cas ou …)
Cache-nez.(Toute l'année dans une des sacoches, au cas ou …)
Bonnet recouvrant les oreilles.(de octobre à mars … Mais la variabilité peut être importante …)

Du coup, j'ai acheté :

Sacoches ORTLIEB ROLLER BACK PLUS (tissu cordura PARFAITEMENT ÉTANCHE) C'est indispensable !!! Avec un ordinateur transporté chaque jour, c'est vraiment rassurant de le savoir au sec quelle que soit l'intensité de la pluie. Coutures thermosoudées.

VESTE VAUDE spéciale vélo avec une capuche qui tient bien sur la tête ! (multiples serrages ! Cela peut paraître accessoire, mais lorsque l'on roule "vite", il faut que la capuche tienne bien ! Coutures thermosoudées.

Pantalon de pluie - celui que j'avais en moto (avec des sangles qui passent sous les chaussures …)

Manteau chaud étanche avec capuche réglable - Il faut chercher du côté des manteaux de randonnée !!! (le mien est un décathlon, une fois n'est pas coutume …) Intérieur en polaire maxi épaisseur … Et surtout, coutures thermosoudée…

Chaussures en Gore-Tex !!! C'est cher, mais ça marche ! Quelle que soit la quantité d'eau, on a les pieds au sec toute la journée !

Gants SPECIALIZED SUB ZERO - 2 paires de gants en une ! Nickel jusqu'à -7 !!! Après, de toute façon, on a froid partout dès que l'on dépasse les 20 km/h !!!

Cache-Nez en polaire fait maison - Pièce en double épaisseur de forme triangulaire … Permet de se protéger le coup et la bouche et le nez - Indispensable dès que l'on descend en dessous de 5° et que l'on dépasse les 20 km/h.

Bonnet - Péruvien avec doublure en polaire … Je n’aime pas avoir les oreilles toutes froides !!!

Vous pouvez ajouter à cela des t-shirts et des sweat-shirts respirants … Ça permet à la transpiration de ne pas faire de marque partout … Sinon, il faut rouler tranquillement …


4 - BILAN

Les jours difficiles (froid et pluie associés) sont largement compensés par le gain de forme et le plaisir de rouler les jours où il fait beau.

Vous faites des économies !

On s'habitue au mauvais temps

Alors, vous attendez quoi pour vous y mettre aussi ?


Discutons de cet article sur le forumEn discuter sur le Forum

Article suivant: la Ville de Paris rembourse 25% de votre vélo électrique !
Article précedent: Vélo Décathlon Triban Road 5 + kit Nine Continent 36V

Réagir, poser une questionProposer un articleS'abonner aux articlesConseiller l'article à un ami



A propos de cet article
Profil de Julien-72infos Article de Julien-72.


N° Article : 431
Article lu 7490 fois.
Créé le 19-10-2009 à 00h19.
Modifié le 20-10-2009 à 11h14.

Cliquez ici pour valider cet article Validation * * *

modifier cet article Mettre à jour l'article
Cliquez ici pour rediger un nouvel article Redigez un nouvel article
Discutons de cet article sur le forum En discuter sur le Forum
Liens externes
Autres articles du dossier

Tous nos articles Tous les articles