Transformez votre vélo en vélo électrique!
Dossiers > Vélos électriques

Foire Aux Questions Vélo Assistance Electrique

faq velo electrique Quelle est l'autonomie ?
La grande question ! Entre 10 et 150 km, dans des conditions réelles, en fonction de la capacité de la batterie et du niveau d'assistance. Soyez méfiants sur les chiffres annoncés par certains constructeurs. Ainsi Cyclurba a vérifié l'autonomie réelle d'un VAE en batterie plomb: entre 20 et 95 km !

En 2002, Yamaha annonçait jusqu'à 40 km pour son VAE Pas26 équipé d'une batterie Nicad. Les conditions pour ces 40 km étaient : parcours sans dénivelé, à 15km/h (!), dérailleur en position 4 (développement long).
Nous serions étonnés d'arriver à 30 km avec ce vélo dans des conditions réelles. Ne vous fiez donc qu'à vous-même en demandant un essai d'une journée, ou en demandant à un vendeur de confiance.

Dans la pratique, à quoi peut servir un vélo à assistance électrique ?

Comme dit plus haut, le vélo à assistance électrique rend des services que ne permet pas un vélo classique. Mais aussi, il apporte quelques contraintes. Batterie vide, c'est souvent un boulet à trainer. Il se prêtera peu à une utilisation sporadique et improvisée car sa batterie ne sera pas chargée. Nous le conseillons donc pour des trajets réguliers (travail, école), jusqu'à 50 km par jour, ou pour des sorties loisir en ayant rechargé la veille.

Quel est le surpoids par rapport à un vélo classique ?

Entre 6 et 25 kg, en fonction du type et de la capacité de la batterie. Cela ne se sent pas grâce à l'assistance... tant que la batterie est chargée. Le poids est plutôt gênant pour les manœuvres à l'arrêt, et pour transporter le vélo en voiture, ou dans les escaliers.

Le moteur est-il bruyant ?
Non. Au plus, on entend un ronronnement. Rien à voir avec une perceuse, un sèche-cheveu ou un aspirateur ! Ayez un avertisseur, une sonnette, en état, car les piétons ne vous entendront pas arriver.

La batterie

Que se passe t'il quand la batterie est vide ?

Cela se produit au bout d'une soixantaine de kilomètres, ou seulement 15 selon les marques. Il est alors possible de faire une recharge "express" de quelques dizaines de minutes, donnant une autonomie de quelques kilomètres, ou de pédaler, comme sur tout vélo. Bien sur, les vélos à assistance électrique sont plus lourds.

Comment sait-on que la batterie est bientôt déchargée ?

Plus que les voltmètres ou autres indicateurs lumineux, cela se sent dans les cotes, qui se gravissent plus lentement. On peut aussi utiliser un petit compteur kilométrique que l'on remettra à zéro après chaque charge. Les indicateurs sont néanmoins très utiles pour connaitre l'état de la batterie avant la sortie. Comme pour les téléphones portable, les indications de charges résiduelles (jauge) sont souvent très approximatives.

Quels sont les types de batterie ?

Batteries Pb (Plomb): Elles sont lourdes, mais le prix est bas. Elle ne souffrent pas d'effet mémoire. Pour conserver longtemps ces batteries en bonne forme, évitez, lors d'une utilisation, de décharger complètement la batterie, ou de les laisser trop longtemps déchargées. Les recharger au moins une fois par mois. Elles craignent le froid, et leur puissance décroit avec la température. En cas de gel, lancer le vélo par pédalage avant de mettre le contact. Cela réveillera la batterie en douceur. Les voitures sont équipées de batteries au plomb, mais pour les VAE, les fabricants utilisent une mélange eau-acide gélatineux et non liquide. Elles supportent donc d'être inclinées, mais pas renversées.

Batteries Ni-Cad (Nickel-Cadmium): Elles sont plus légères, mais chères. Elles souffrent d'un effet mémoire, c'est à dire qu'il faut décharger presque complètement la batterie pour pouvoir la recharger complètement. Si l'on charge une batterie ayant encore 25% de charge, notre batterie n'offrira que 75% de sa capacité. Les batteries NiCad se conservent déchargées. On rencontre ce type de batteries en modélisme, dans les camescopes ou les baladeurs. Le cadmium est un métal lourd très polluant, elles sont donc en voie de disparition, remplacées par les Ni-mh.

Batteries NiMh (Nickel / Métal Hydrure): Voisines des batteries NiCad, les batteries NiMh stockent plus de puissance à volume égal. Bien entendu, le prix est plus élevé, mais elles souffrent moins de l'effet mémoire.

Batteries Lithium (Li-io ou Li-Po) La technologie des batteries pour téléphones mobiles arrive aux vélo à assistance électrique. Ce sont les meilleures, à ce jour. Elles associent un de meilleurs rapport poids/puissance, une grande souplesse d'utilisation, pas d'effet mémoire, une grande puissance instantanée. Le défaut ? eh oui, évidemment, c'est le prix, mais aussi des problèmes de mise au point et de sécurité.

Autres : Aprilia a présenté un prototype de VAE à pile à combustible (hydrogène liquide). D'autres constructeurs, dans le secteur automobile, investissent dans la recherche sur ces piles à combustible, qui semblent l'avenir prochain des véhicules électriques. On en parle aussi pour les ordinateurs portables. Voir Science et Vie, juillet 2002.

Contrairement à ce que l'on pourrait penser, la capacité des batteries NiCad est peu supérieure à celle des batteries Plomb. Et comme les Nicad sont chères, les constructeurs en mettent moins, sacrifiant ainsi l'autonomie. L'autonomie maxi est alors doublée sur les batteries au plomb.

Quelle est la durée de vie d'une batterie ? Plusieurs années. Entre 350 recharges pour une batterie au plomb, et jusqu'à 1000 recharges pour une batterie Nicad, ou encore 10.000 km. Soit au moins 2 ans pour une utilisation régulière. On trouve les batteries de rechange au plomb à seulement 100 euros. Récemment sont apparues des batteries Nickel / Métal Hydrure (NiMh), qui à poids égal contiennent 3 fois plus d'énergie que les Nicad. Mais elles sont chères et peu de vélos en sont équipés (MBK)...

Que faire quand la batterie est vielle ? En acheter un autre, ou, si on est un peu bricoleur, la démonter pour en changer les éléments. En effet, ces batteries sont des coques contenant plusieurs éléments standards, achetables à l'unité. Par exemple, une batterie au plomb de 36 volts est composée de 3 sous-batteries de 12 volts, de dimension standard. Pour les batteries Ni-Cad, il s'agit de batons également interchangeables. Un tournevis, un fer à souder puissant suffisent.

Où peut-on recharger la batterie ? La batterie est généralement amovible. On peut donc la retirer du vélo pour la recharger, ou la laisser sur le vélo. Une prise 220 volts suffit.

Peut-on utiliser un panneau solaire pour recharger la batterie ? Il faudra un grand panneau, du type de ceux qui équipent les camping-cars. Un petit panneau installé sur le vélo mettra plusieurs jours pour recharger votre batterie.

Le freinage pourrait-il contribuer au rechargement de la batterie ? Egalement, la batterie pourrait-elle être rechargée dans les descentes, tout cela pour augmenter l'autonomie ? Le rechargement des batteries au freinage, cela existe sur les voitures Toyota Prius. Mais c'est surtout un moteur essence auxiliaire qui recharge les batteries. On trouve sur les camions le systeme de frein electromécanique Telma, mais celui-ci brule ses calories dans une résistance. En effet, charger une batterie plomb avec des courants de forte intensité pose problème. Quant au rechargement lors des descentes, supporterait-on de rouler 25 km/h alors que naturellement le velo irait à 38 ? Les vélo à assistance électrique Matra offrent un systeme de récupératin d'energie, surtout valable dans les descentes de montagne. De toutes façons, l'autonomie trouvera toujours une limite. Aucun capteur solaire, eolien, aucun système de recharge en freinage ou descente, ne permettra une autonomie illimitée. Aujourd'hui, on peut compter sur une autonomie de 100 km (Vélos Cybien . C'est déja pas mal, pourquoi ne pas en profiter dès maintenant ?

Apports du vélo électrique
Vais-je gagner du temps sur mon trajet ? En ville, un vélo électrique permet une moyenne d'environ 20 km/h (ce qui est plus qu'une voiture, avec le stationnement). En campagne, la moyenne approche les 25 km/h. Si sur vos trajets, avec un simple vélo, votre moyenne est inférieure à ces valeurs, vous gagnerez du temps. Sinon, vous risquez d'en perdre.
Peut-on transporter un enfant, tirer une remorque ? Généralement, les VAE sont prévus pour supporter 100 kg de charge. Il faudra donc que votre poids, celui des passagers ou bagages transportés et tractés ne dépassent pas 100 kg. Au delà, dans les côtes ou lors des démarrages, le moteur ne pourra pas fournir la puissance nécessaire. L'assistance sera coupée afin de protéger le circuit électrique. Si votre parcours n'est pas trop valonné, si votre vélo à assistance électrique est équipé d'un dérailleur, c'est sans probleme.

Est-on vraiment aidé dans les cotes ?L'assistance prend en charge l'ascension, parfois sans aucun effort de la part du cycliste. Avec le vélo de CNC, sans vitesses, mon garçon de 12 ans a gravi une cote de 9% avec son petit frère de 30kg sur le porte-bagage ! Bien sur, la vitesse décroit nettement, mais la cote est avalée lentement mais surement. Une cote à 5% se gravi à 15km/h sans effort avec un vélo à assistance électrique.

Les vitesses sont-elles nécessaires ?Comme sur un vélo classique, elles permettront d'avaler plus facilement les côtes et démarrages, d'aller plus vite dans les plats et descentes sans mouliner. Même avec l'assistance, elles ont encore leur utilité. On trouve 2 technologies sur les VAE: le dérailleur classique (avec 7 vitesses en général), ou les vitesses dans le moyeux, Shimano Nexus (de 3 à 7 vitesses). Attention, sur les modèles motorisés dans le moyeu arrière, il ne sera pas possible d'adapter ultérieurement un dérailleur.

Divers

Peut-on électrifier un vélo normal ?
Il se vend des kits comprenant un moteur, une batterie, une centrale de contrôle, le câblage, et pour certains, une poignée d'accélération. Le vélo ainsi équipé devient un "vélomoteur", car il n'est pas équipé de capteur de pédalage. D'autres kits contiennent un capteur de pédalage permettant au vélo kitté de rester un "vélo". Les prix des kits (environ 600 euros) sont aujourd'hui quasiment les mêmes que ceux des VAE (entre 750 et 1500 euros). Cependant, cette formule permet de concevoir un vélo à assistance électrique à son gout, plus léger, mieux fini, pour un cout parfois moindre. A suivre (voir le (voir le forum, qui est très actif sur ce sujet)


A part le prix et les équipements, qu'est-ce qui différencie les VAE ?
On trouve des technologies différentes, simples ou sophistiquées. Après avoir testé plusieurs VAE en détail, notre choix se tourne vers les solutions les plus simples: batteries au plomb, moteur dans le moyeu, sur la roue avant. Ils sont plus agréables, efficaces, silencieux, fiables... et en plus, ils sont nettement moins chers ! Egalement, les vélo à assistance électrique plus legers, à base de kit à batterie Lithium.


Faut-il un age minimum, un permis, une assurance ?

En France : Le vélo à assistance électrique, homologué, est considéré comme un vélo. Donc pas d'age minimum, pas de permis, de casque, de carte grise... Il faut une assurance responsabilité civile, comme pour tout vélo (multirisque habitation par exemple). Les assureurs ne le savent pas toujours, par méconnaissance : il s'agit bien d'un vélo assisté, et non d'un vélo motorisé. Comme tout vélo, l'assurance vol est à prendre à part.

Au Canada : age minimum de 14 ans, permis cyclomoteur pour les moins de 18 ans, assurance ?, casque vélo obligatoire. Possibilité de ne pas emprunter les voies cyclables.(précision: les moteurs font au Canada 400 watts contre 250 watts en France)


Je suis très intéressé par l'achat d'un Trotty Andruet. C'est une sorte de scooter électrique. Est-il, comme le sont les vélo à assistance électrique (vélo assités électriques) ou les Solex, considéré comme un vélo ?
Non. Ce deux roues, comme tous les scooters électriques, n'est pas un vélo à assistance électrique, car il n'oblige pas à pédaler et sa vitesse est supérieure à 25 km/h. Dès lors, il est considéré comme cyclomoteur, à la condition qu'il ait été homologué comme tel par les Mines pour aller sur route ouverte. Dans ce cas, il faudrait que le pilote ait plus de 14 ans, ait un casque homologué, que son véhicule soit assuré, qu'il ne dépasse pas 45 km/h... comme pour tout cyclomoteur. Attention, contrairement à ce que pensent certains, le Solex est un cyclomoteur comme un autre: port du casque, assurance, 14 ans...

Et les trottinettes électriques ?
Les trottinettes, électriques ou non, ne sont autorisées sur voie publique, y compris les voies cyclables et trottoirs que sous 8 km/h. Idem pour les patins à roulettes. Assurance responsabilité civile, mais poursuites possible en cas d'accident. N'achetez pas de trottinette électrique, elles sont totalement inutiles ! Certaines trottinettes sont homologuées routes; elles sont alors assimilées à un cyclomoteur.


Est-il possible de payer son vélo à assistance électrique moins cher en le ramenant de Chine ?
Oui, mais il faudra vérifier qu'il satisfait la règlementation française, qui est moins souple que la règlementation chinoise. Et les vélo à assistance électrique vendus pour le marché chinois ne sont pas adaptés à l'Europe.

Est-ce cher un vélo à assistance électrique ?
On en trouve de très fonctionnels dès 700 euros.


Existe t'il des aides de l'état pour l'achat d'un V.A.E. ?
Par le biais de l'ADEME, l'état donne des aides financières pour l'achat de véhicules propres éléctriques, voitures, cyclomoteurs, mais rien pour les VAE, sauf pour les entreprises et collectivités (225 euros !). Espérons que cette injustice disparaisse, ce qui ramènerait le cout d'un vélo à assistance électrique à 700 - 225 = 475 euros !


Comment fonctionne l'éclairage ?
Il est curieux de retrouver le traditionnel système à dynamo des vélos normaux sur certains VAE. Heureusements, d'autres VAE utilisent la batterie pour alimenter l'éclairage. L'avantage est la puissance du phare, l'éclairage permanent, et une grande autonomie, même si la batterie est déchargée.


Je suis convaincu. Où puis-je acheter mon VAE ?
Comme tous les VAE ne se valent pas, le mieux est de s'adresser directement aux constructeurs ou distributeurs, qui vous donneront l'adresse de votre revendeur. Voir aussi notre page Magasins et fournisseurs spécialisés en vélo électrique

Certains distributeurs font livrer les vélo à assistance électrique par transporteur. Comment se passe le service après vente dans ce cas ?
Le mode de distribution peut se faire de 2 façons: par un réseau de distribution, ou livraison par transporteur. Dans ce deuxième cas, on peut difficilement faire renvoyer le vélo par la Poste en cas de panne. Ces distributeurs proposent parfois un prix de vente nettement plus avantageux, mais peuvent aussi envoyer des pièces gratuitement en cas de panne. Tout cela est à négocier et doit être inscrit sur la facture. (remarque: la loi francaise oblige à livrer un vélo entièrement monté et réglé.)

Ayant lu tous vos essais, je suis un peu perdue, je n'y comprend rien dans les différents systèmes. Quelle marque me conseillez-vous ?
En fonction de votre besoin, vous trouverez réponse à votre question ici : Choisir son velo electrique

b]Mais j'aimerais quand même essayer avant d'acheter, est-ce possible ?[/b]
Pour essayer un VAE, demandez à votre revendeur. S'il refuse, on peut penser qu'il ne fera pas plus d'efforts pour assurer le service après vente. En 2006, des boutiques spécialisée en vélos électriques apparaissent; elles vous apportent le choix, le conseil, le service après-vente, et la possibilité de faire un essai. formidable, non ?

Retour au menu Vélo Electrique


Discutons de cet article sur le forum En discuter sur le Forum

Article suivant: Vélo électriques : Le vae idéal
Article précedent: Vélo électriques : Présentation

Réagir, poser une questionProposer un articleS'abonner aux articlesConseiller l'article à un ami



remise 10% anniversaire moteuretvelo


Transformez votre vélo en vélo électrique !

Accédez à notre site www.power-e-bike.fr

A propos de cet article
Profil de Cyclurbainfos Article de Cyclurba.
Informaticien de formation, passionné d'Internet, defenseur du vélo moyen de transport urbain Gère Cyclurba depuis 1996.
site web site web

N° Article : 5
Article lu 60709 fois.
Créé le 28-07-2005 à 10h09.
Modifié le 12-02-2008 à 22h48.

Cliquez ici pour valider cet article Validation * * *

modifier cet article Mettre à jour l'article
Cliquez ici pour rediger un nouvel article Redigez un nouvel article
Discutons de cet article sur le forum En discuter sur le Forum
Liens externes
Autres articles du dossier

Tous nos articles Tous les articles