Kit Ebike, votre vélo devient électrique
Dossiers > Club et assos

vélorution beauvaisienne

Ah ça ira, ça ira, ça ira ;
les automobilistes...
Une phrase qu'on entendra peut-être à la première Vélorution de Beauvais le 28 mai 2011.
Et si l'inter-mobilité et la place qui est sensément due à la petite reine nous était restituées.
Grâce à elle, cette population se réveille et s'élève, elle qui depuis toujours vit dans la peur mitigée du bonheur de vivre pleinement sa place d'humain avec sa bicyclette.
Ainsi pourrait-on parler des cyclistes sous toutes leurs formes alliant rapidité, liberté, conscients de leur environnement, et souvent de leur sentiment de néo-citoyens.
Une petite « Vélorution » juste pour nous rappeler que les cyclistes existent, que la route fait partie de leur quotidien.
Ho et puis zut !
Qu'enfin les têtes tombent, que les états généraux de la circulation urbaine soient levés. Qu'enfin nous nous penchions sur les alternatives possibles de cette civilisation, agissons en hommes debout conscients et impliqués dans ce qui leur sert de village : notre bonne vieille Terre. Terre sur laquelle il est peut-être plus aisé d'apprendre à vivre ensemble que de courir après quelques vaines chimères de pouvoir.
S'il est vain d'attendre que l'on mette en place des plans de déplacements, une société qui développe l'artisanat, la proximité, le libre arbitre et l'échange, les initiatives et le commerce.
S'il est vain également de prétendre tout changer en un jour, d'atténuer un peu le caractère d'urgence permanent que nous impose l'organisation de nos vies.
Il est peut-être moins vain de se réunir, d'allier nos compétences, de recréer des villages comme dans le temps, même à l'échelle de villes, de se soutenir mutuellement et de s'entraider.
Il est moins vain aussi de se mobiliser ensemble contre ce qui nous dérange ou ceux qui nous asservissent et rongent notre bien être tout aussi dangereusement qu'un cancer ronge la santé d'un individu. S'arrêter un temps sur cette nouvelle forme d’addiction qu'est la course effrénée pour un salaire toujours plus important afin de subvenir à nos nécessités.
Cette Vélorution toute cycliste qu'elle soit ne devrait pas être la seule, qu'elle devienne une réunion nationale de tous les citoyens avec ou sans objectifs avoués : pourquoi les automobilistes ne feraient-ils pas un week-end par mois la grève de la station essence par exemple et ceci à l'échelle nationale ?
Pourquoi, parmi vous lecteurs, n'y en auraient-ils pas qui proposeraient à leurs concitoyens d'organiser une grève de la télévision, ou bien encore le dépôt d'emballages devant les multinationales, les supers marchés, etc. ?
Vélorution pacifique et pacifiste, une simple façon d'arrêter le bruit et la machine, de retrouver un peu de sérénité et de contact avec l'environnement et la nature. Combattre en se regroupant ce nouvel esclavagisme insidieux dans lequel nous sommes tombés. Imaginer un événement à l'échelle d'une ville ou d'un pays, peut-être d'une nation désireuse d'instaurer un peu plus de cohésion sociale et de le signaler. Imaginer un instant que tous les français qui ont envie d'exprimer quelque chose ce jour là, cessent toute activité et fassent une minute de silence pour accepter le deuil de leur liberté perdue et qu'ensuite il crient à gorges déployées :
« Le roi pétrole est mort, vive la petite reine ! ».
Le 28 mai à 11 heures moins vingt la France pourrait s’arrêter une minute et rappeler à tous et à elle même également qu'elle est le pays de la liberté, de l'égalité et de la fraternité, trois idées qui font cruellement défaut dans notre quotidien... et avoir une brève pensée vers ceux pour qui la Vélorution est en route.
Amis Beauvaisiens qu'à cet instant tous les vœux de réussite se dirigent vers vous et vous témoignent soutient et gratitude dans cette démarche populaire pleine de bons sens. Que cette initiative fasse parler d'elle, qu'elle colporte les rumeurs de changement et le vent de liberté qui insuffle conscience, confiance, enthousiasme et prodigalité à tous ceux qui ont envie de changer de comportement non pas face à la société, mais à l'organisation qu'on nous y propose et qui ressemble à tout sauf à une proposition raisonnable de civilisation et de bien-être pour les générations à venir.
Que Beauvais ce jour devienne l'épicentre d'un élan citoyen, démontre les deux commandements du cycliste vivant : prudence et courtoisie, rassemble les portes-parole des idées de propositions de civilisation et d'humanité pour demain. Ça commence aujourd'hui.
Qu'on entende le bruit de vos sonnettes, trompes et grelots dans tout l’Hexagone, que votre enthousiasme et votre bonne humeur (souvent par tous les temps) contamine le pays tout entier et qu'aucun laboratoire n'ai le temps de préparer de vaccin.

À Beauvais, le 28 mai 2011 à 10h30, il sera moins vain...


Rassemblement de la masse critique populaire à partir de 10h00 à la Vélo-station (ancien buffet de la gare).

Cette masse critique populaire pourra se retrouver le 25 juin à la mairie du XVIIIe arrondissement à Paris pour la fête du vélo car vos voisins parisiens ne manqueront pas votre rendez-vous et feront écho à votre démarche.
Attention automobilistes, les vélorutionnaires sont en roue libre avec le vent dans le dos.

Luqy, un sympathisant parisien.



Petits rappels de circonstance :

Le vélo, une solution pour résorber le trou de la sécurité sociale
A côté des dépenses, l’usage de la bicyclette se traduit également en économies. « S’il y a une chose à retenir, c’est son impact sur la santé publique », souligne Nicolas Mercat. S’appuyant sur une étude danoise basée elle-même sur une méthodologie de l’OMS (Organisation Mondiale de la Santé), il évalue à 5,6 milliards d’euros l’impact du vélo sur la santé en France. Trente minutes de coups de pédale par jour seraient suffisantes pour réduire d’un tiers les risques de mortalité. Cette pratique régulière serait bonne contre les maladies cardio-vasculaires, certains cancers, l’obésité, le diabète de type II et même la dépression.
Source : l'Express

La consommation de vélo dans le monde
La France est le 4e pays consommateur de vélos par habitant devant l'Allemagne, la Grande Bretagne et la Chine, avec 5,7 vélos pour 100 habitants, après le Japon, les Pays-Bas et les Etats-Unis.
Source : www.encyclo-ecolo.com


Aux Pays-Bas, le vélo va plus vite que la voiture Par SOPHIE PERRIER
www.liberation.fr Libération le 21/09/2000 Extraits
Les Pays-Bas sont le seul pays au monde où il y a plus de vélos (17 millions) que d'habitants (16 millions).
Les enfants, même les très jeunes, vont à l'école à deux-roues, et un tiers des Néerlandais se rendent à leur travail à vélo. Etudiants, avocats, professeurs: le vélo est à la mode parmi toutes les classes sociales. Ces dernières années, les douches se sont multipliées au bureau et certains employés laissent au travail un costume propre qu'ils enfilent en arrivant. Le vélo est ici aussi banal qu'un stylo... Aux Pays-Bas, il y a désormais 19 000 km de pistes cyclables, en ville et entre les villes, Souvent, les pistes cyclables sont de véritables chaussées, séparées de celles des voitures, qui protègent parfaitement les cyclistes. Les pistes, d'ailleurs, ne s'arrêtent pas aux villes: elles parcourent tous les Pays-Bas et longent souvent les routes. Les cyclistes passent sur le haut des digues, profitant de la vue sur la mer, tandis que les automobilistes passent dans le creux et ne voient que la campagne.

Les politiques publiques en faveur du vélo
En 2008, le linéaire cyclable en milieu urbain (pistes,  bandes  et double sens cyclables, couloir de bus autorisés) est égal à 0,29 mètre par habitant.
Dans les véloroutes et les voies vertes, c'est-à-dire hors milieu urbain, les collectivités ont investi 150milions d’euros, soit une moyenne de 2,4 euros par an et par habitant.




La première Vélorution de Beauvais départ samedi 28 mai 2011.
Départ de Paris prévu à 7h45 :

Paris – gare de Paris-Nord (75010) - Arrivée Beauvais – gare de Beauvais (60000)
Départ : le 28/05/2011 à 07h48
Arrivée : le 28/05/2011 à 09h02
Temps de parcours : 1h07mn - 0 correspondance

objectif : envahir la ville.


et rendez-vous :

à la Mairie du XVIIIe le 24 juin 2011.
Vous induire en horaires auprès de la Mairie !


Article suivant: Essai des pédales magnétiques et chaussures Mavic EZ-Ride
Article précedent: Kit Cycloboost Extrème 1000 watts: présentation, installation et essai

Réagir, poser une questionProposer un articleS'abonner aux articlesConseiller l'article à un ami





A propos de cet article
Profil de Luqyinfos Article de Luqy.

site web site web

N° Article : 574
Article lu 2778 fois.
Créé le 25-05-2011 à 10h18.
Modifié le 25-05-2011 à 10h18.

Cliquez ici pour valider cet article Validation * * *

modifier cet article Mettre à jour l'article
Cliquez ici pour rediger un nouvel article Redigez un nouvel article
Discutons de cet article sur le forumVos réactions, sur le Forum
Liens externes
Autres articles du dossier

Tous nos articles Tous les articles