Transformez votre vélo en vélo électrique!
Dossiers > Vélos électriques

Velo electrique et crevaisons: facilité de reparation

Comme tout vélo, le vélo à assistance électrique est à même de connaitre la crevaison.

Or, sur la plupart des vélo à assistance électrique, le moteur fait egalement office de moyeu. Donc, en cas de crevaison de la roue motorisée, il faudra la démonter.

Sur le vélo à assistance électrique chinois de Eve (voir temoignage sur Cyclurba), les crevaisons se suivent et deviennent un cauchemar.

Jean-Pierre, son mari arrive à reparer sans demonter la roue, en
dejantant partiellement le pneu, mais cela est peu confortable et favorise les problemes de pincement au remontage.

'Vélo electrique: fixation de la roue arriere motorisée' Pourquoi est-ce si penible ?

En l'occurence, le moteur de son vélo electrique CNC/OSD est situé sur la roue arrière. L'axe du moteur fait donc office de serrage de la roue, mais aussi du porte-bagage et  de la bequille. De plus, il est "attaché" au vélo par son court fil d'alimentation et par 2 vis de reglage du parallellisme. Enfin, une fois l'axe libéré, il faut retirer  la roue: elle est très lourde, et le garde-boue enveloppant la retient.
Cliquez sur la photo pour zoomer. Vous comprendrez mieux le problème.



Et il n'est pas le seul: la chaine, retient la roue. Même en avançant cette dernière au maximum, il n'est pas possible de degager le pignon. Il faut démonter le garde-chaine pour pouvoir faire sauter la chaine, coté plateau, et liberer la roue !

Pour bosser un peu confortablement, il faudrait presque retourner le velo (35 kg).

Enfin, le fil d'alimentation n'a pas de connecteur, pour désolidariser la roue du vélo. Je me demande d'ailleurs comment cette derniere a pu être montée.

Jean-Pierre a donc du couper ces fils, et les reconnecter ensuite avec un  domino électrique. Un coup de ruban adhesif assure (!) l'étanchéïté.

Je vous conseille donc, avant de signer le cheque, d'exiger  une demonstration de demontage de la roue motorisée.

Prenez une photo de la grimace du vendeur,  j'en suis preneur. Sinon, la grimace, c'est vous qui la ferez en réparant vos crevaisons.

la suite : les chambres à air increvables...


Sur certaines marques, le vendeur répondra que ses vélo à assistance électrique sont équipés de chambres à air "increvables". Beau mensonge. J'ai testé (voir article) les chambres garnies de ce produit-miracle. Effectivement, cela peut fonctionner sur certaines crevaisons, mais pas assez pour qualifier les chambres "increvables".

La seule solution indiscutablement efficace serait les pneus pleins (voir article), mais ils sont chers (75 euros la paire), et moins confortables.

Autre solution: confier la réparation à un vélociste, mais s'il accepte une fois, il refusera les fois suivantes.


Article suivant: Salon du bourget (véhicule du loisir) 2005
Article précedent: Vélos électriques : Règlementation (législation)

Réagir, poser une questionProposer un articleS'abonner aux articlesConseiller l'article à un ami



A propos de cet article
Profil de Cyclurbainfos Article de Cyclurba.
Informaticien de formation, passionné d'Internet, defenseur du vélo moyen de transport urbain Gère Cyclurba depuis 1996.
site web site web

N° Article : 77
Article lu 25220 fois.
Créé le 29-09-2005 à 00h00.
Modifié le 30-10-2005 à 10h13.

Cliquez ici pour valider cet article Validation * * *

modifier cet article Mettre à jour l'article
Cliquez ici pour rediger un nouvel article Redigez un nouvel article
Liens externes
Autres articles du dossier

Tous nos articles Tous les articles