Cliquez pour info
Dossiers > Vélos électriques

Vélo électriques : Le vae idéal





Après avoir essayé plusieurs modèles, nous avons dressé le portrait robot du "vélo assisté électriquement " idéal. vélo électrique

Préambule:

Il n'y a pas un vélo à assistance électrique idéal, mais autant que d'utilisateurs et d'utilisations. Notre vélo à assistance électrique idéal est un modele utilitaire, pour se rendre à la fac ou au travail, pour se déplacer en ville, par tous les temps, pour transporter divers paquets et sacs, ou éventuellement un enfant.

Présentation :


Il aurait son moteur sans balai dans le moyeu, installé sur la roue avant. Une batterie au plomb conséquente, amovible, de fort ampérage, lui assurerait une confortable autonomie. Le chargeur, automatique, serait intégré dans la batterie. Le capteur serait à base d'ILS (interupteur à lame souple, en fait 2 petites lames sous vide d'air qui se touches sous l'influence d'un aimant), facilement remplacable.


Le freinage serait assuré par des freins v-brake. Un dérailleur à 6 vitesses, avec commande par poignée rotative, permettrait de pédaler à son rythme. Un compteur kilométrique inamovible permettrait de gérer la charge de la batterie.


Il serait équipé d'une solide béquille placée au centre, ou d'une latérale stable, d'un large et profond panier à l'avant, d'un éclairage branché sur la batterie, actionnable avec depuis le guidon, d'un avertisseur sonore puissant, éventuellement électrique.


Les feux avant et arrière seraient sans ampoule , à leds, et l'arrière disposé sous un large porte-bagage qui le protègerait des chocs. A l'avant, le phare serait sous le panier.


Pour le protéger du vol, son allure serait discrète. Ses roues seraient fixées avec des écrous, éventuellement des écrous anti-vol, et la selle pourrait se régler facilement en hauteur, sans outil, mais ne pourrait pas se retirer. Bien sur, la batterie serait protégée avec un antivol. Un antivol d'appoint, s'actionnant d'une main, serait intégré, pour les arrets minute
Pour les hommes, ou les femmes ne désirant pas sacrifier la rigidité du cadre pour faciliter l'enjambement, une version à cadre fermé serait proposée.


Dès sa conception, il serait tenu compte de la possibilité d'installer facilement des compléments tels que siège pour enfant, top-case, sacoches, remorque pour enfant ou bagagere. Les roues supporteraient un usage quotidien grace à leur jantes alu double-paroi, avec des chambres auto-obturantes, et apporterait un confort suffisant grace à leur diametre de 24 ou 26 pouces.


Explications :


Moteur :


Moteur sans balai : pour son silence, son rendemment, son absence d'entretien.


Placé en moyeu : Avec un moteur placé dans le moyeu, il n'y a plus de transmission, donc pas de bruit, de pertes, d'entretien.


Sur la roue avant : Pour une meilleure répartition des masses, un démontage de la roue simplifié, et une totale liberté d'installer ou remplacer le dérailleur sur l'arrière.


Batterie :


Au plomb, pour son excellent rapport capacité/prix, et sa durabilité, ou d'autres technologie plus compactes, si fiabilisées.


Chargeur :


Généralement, les chargeurs sont petits, de la taille d'un appareil photo compact. Alors autant l'intégrer dans le vélo à assistance électrique, pour l'avoir toujours avec soi. Il devra être démontable, pour son remplacement. Autre possibilité: le chargeur n'est pas integré, mais il comprend un interrupteur.


Eclairage :


Aujourd'hui, on sait faire des éclairages puissants à base de leds (ex: feux arrières de la Peugeot 307 cc). L'avantage des leds, outre leur basse consommation électrique, est leur endurance: elles sont indestructibles. Les ampoules, elles, s'usent et sont sensibles au vibrations. De plus, sur les vélo à assistance électrique, elles sont généralement à la tension de la batterie, soit 24 ou 36 volts, donc pas évidentes à trouver dans le commerce.


Allure discrete et cadre fermé :


Les vélo à assistance électrique distribués se séparent en 2 groupes : les chinois, qui veulent ressembler à un cyclomoteur ou un scooter, et les occidentaux qui au contraire recherche le style de classiques vélos.


Le vélo à assistance électrique idéal serait basé sur un cadre classique (donc discret), tels ceux qui équipent les vélos de ville, VTT et VTC, le moteur pourrait être d'une couleur tout aussi discrete (noire ?) et les batteries dissimulées dans des sacoches lattérales arrières.


Protection contre le vol :


Le fait de retirer la clef de contact ne suffit pas à proteger un vélo à assistance électrique. Un antivol de mise en oeuvre rapide, bloquant une roue, pourrait etre complété d'un U pour les arret plus longs.


Le vélo à assistance électrique étant souvent utilisé par plusieurs membres de la famille, la hauteur de la selle doit etre variable, et permettre de s'adapter aux plus grands. Il ne doit pas etre possible de retirer la selle ou sa tige sans outil


Le prix

N'étant pas encore un produit de masse, et utilisant des composants couteux (moteur, batterie),  les vélo à assistance électrique restent  cher, par rapport à une automobile (quelques 4 ou 5 vélo à assistance électrique valent autant qu'une Twingo). Un prix calculé "juste" permettrait de ne pas se limiter à une clientele "Bobo"  ou  écolo-branché.



Article suivant: Vélo électrique : le témoignage d'Eve
Article précedent: Foire Aux Questions Vélo Assistance Electrique

Réagir, poser une questionProposer un articleS'abonner aux articlesConseiller l'article à un ami



A propos de cet article
Profil de Cyclurbainfos Article de Cyclurba.
Informaticien de formation, passionné d'Internet, defenseur du vélo moyen de transport urbain Gère Cyclurba depuis 1996.
site web site web

N° Article : 8
Article lu 23224 fois.
Créé le 28-07-2005 à 10h21.
Modifié le 24-10-2006 à 20h53.

Cliquez ici pour valider cet article Validation * * *

modifier cet article Mettre à jour l'article
Cliquez ici pour rediger un nouvel article Redigez un nouvel article
Liens externes
Autres articles du dossier

Tous nos articles Tous les articles