Freemoos : le concept store dédié aux mobilités urbaines
Cette page, vue 2125 fois, fait partie des velos de Jaisoif
Voir l'ensemble de ses velos.
Voir les velos de tous les membres.

Voter pour cette page    ( note moyenne : 7/10 pour 3 votes)

Peugot eC03.100

Voici le second VAE du foyer : un Peugeot eC03.100.
Enfin Peugeot, c'est un bien grand mot parce que je ne crois pas qu'il y ait une seule pièce d'eux sur ce vélo.






Ce billet n'a pas encore de photo...

Changement pneus

5355 km, pneu arrière qui commence à être usé (2 crevaisons en tout) et surtout il y a une merde que je n'arrive pas à virer, il faut que je déjante : go, je change les pneus.

Jantes de largeur 19C
Pneus d'origine : Vredstein active tour (622x37). 38 mm en réalité.
Idéalement je voulais plus gros mais pas beaucoup de place alors prendre 42... pourtant le continental de mon épouse fait bien moins que les 47 mm affichés...

Je tente des continental contact en 42 mm et une fois montées ils font 38 mm !

***

Voulais remplacer le frein arrière par un BR-IM81 mais trop onéreux.



Cliquez ici pour afficher une aideDate: 2017-05-21 20:52:51  [ Avertir billet douteux ]



Ce billet n'a pas encore de photo...

Seconde expérience de SAV

Le 02/11, j'ai à nouveau eu besoin de faire appel au SAV. Cette fois j'ai contacté celui, distant, du revendeur auprès duquel j'ai acheté mon VAE (Vert-Event-Angers).

Cela s'est très bien passé. On m'a demandé de faire des tests. Puis on m'a envoyé des pièces (reçues le 21/11) qui ont répondu à mes attentes.
Je viens de renvoyer la pièce source de mon problème (controleur qui faisait "chanter" le moteur) et une dont je n'ai pas eu besoin (capteur de vitesse).

Expérience très satisfaisante.

NB : le controleur reçu est programmé différemment de celui d'origine (ou ce dernier était en vrac dès le départ) et le plus gros défaut de ce vélo se voit corrigé (la coupure de l'assistance à 25 km/h était totale, elle ne l'est désormais plus, un courant continue d'être envoyé au moteur et évite ainsi l'effet "yo-yo".

Cliquez ici pour afficher une aideDate: 2015-11-24 13:10:33  [ Avertir billet douteux ]



Quelques éléments sur les composants du vélo

Quelques éléments sur les composants du vélo

La planche de photos en taille "lisible" est accessible ICI

La première photo est celle de la connectique du chargeur et de la batterie.
La batterie (11Ah pour mon modèle) est souvent identifiée E-going.
En fait c'est une batterie "Phylion".
Item number C8705058-1-11BK
Model number JCEB360-11
On la trouve en ref. SF-03 sur le site de Phyllion : ICI
Le numéro de modèle du chargeur est JCLC084V42M (Joycube / Phyllion)

Les deux photos suivantes sont celle du moteur. Un 8-Fun SWXK dit "Brushless" alimenté par 3 fils.

Les 4 photos suivantes représentent le controleur : LSW936-8. tout bien moulé / soudé avec la connectique de la batterie. Il y a quelques caractéristiques visibles sur la photo.
Il est relié aux autres composants via une prise femelle 13 pins.

Ces autres composants sont :

- coupure sur le frein avant (photo 8).
- capteur de vitesse sur roue arrière (photo 9 - L-Sensor C8705058-12).
- console (photo 10).
- PAS (capteur de pédalage - pas de photo).

J'aurais bien aimé voir la connectique utilisée pour relier le tout mais c'est gentiment rangé dans le cadre et j'ai préféré ne pas essayer de tout sortir.

Cliquez ici pour afficher une aideDate: 2016-09-17 22:21:35  [ Avertir billet douteux ]



Ce billet n'a pas encore de photo...

Juin 2015 : panne

Je relate ici UNE expérience de recours au SAV d'un VAE Peugeot sous garantie. Je vais essayer d'être objectif. Pardon pour la tartine

Le SAV Peugeot est assuré par Cycleurope (comme Gitane et d'autres marques). Il faut passer par un vélociste du réseau pour en bénéficier.

LA PANNE :
Du 19 au 22/06/2015, j'ai des coupures régulières d'alimentation de la console de mon VAE lorsque je m'arrête. A ce moment, la batterie ne réagit pas au bouton de test du niveau de charge qu'elle comporte (alors qu'avant plantage le niveau de charge était à + de 50% sur la console).
Le redémarrage de la console est aléatoire. Quand je réussis à la faire repartir, les leds de test du niveau de charge de la batterie retournent une information correcte (+de 50% de charge).

Sur le vélo, la batterie se charge.
Hors vélo, le chargeur ne la voit pas. Des fois les leds de la batterie fonctionnent, des fois pas, des fois certaines clignotent.

De ma fenêtre, la batterie (au minimum) a un coup dans l'aile.

DEROULEMENT DU DEPANNAGE
Le 23/06, je dépose mon vélo chez un vélociste : Damien Cycles à Dammarie Les Lys (le vélo a été acheté en ligne à un magasin revendeur Peugeot d'une autre région).

08/07 : j'appelle (1 à 2 fois par semaine) le vélociste : il me dit qu'il va relancer Cycleurope et me rappeler pour me tenir informé. Les heures passent, pas de rappel. Je rappelle : à défaut de pouvoir les joindre (le service technique ?) le vélociste a pu avoir un commercial (?!) qui lui a dit "on va voir".
Cela ne semble pas très pro., je commence à m'inquiéter.

Toujours le 08/07, j'envoie un mail à Cycleurope (qui restera sans réponse) pour leur demander de booster le dépannage.

10/07 : nouvel appel au vélociste. Il a vu le commercial Cycleurope en matinée. Ils pensent que le chargeur n'est pas en cause.
Le chargeur ? … Je m'inquiète de plus en plus. Le vélociste, pour "me rassurer", me dit qu'un dépannage peut durer 2-3 mois (c'est comme ça dans le vélo) et qu'il ne sert à rien / ne faut pas écrire en direct à Cycleurope (déjà, ça communique un minimum).

17/07 : nouvel appel : rien n'a bougé.
Vu de ma fenêtre, 3 semaines viennent de passer pour rien. Je ne comprends pas et aucun discours ne vient me rassurer, au contraire.
J'écris au vélociste et à Cycleurope pour leur dire que le délai de dépannage est en train de s'allonger sans avancée significative et que si cela se confirmait je ne manquerais pas de les mettre en demeure de me restituer mon vélo réparé.

20/07 : réponse de Cycleurope, ils vont voir ça avec le vélociste et m'invite à le contacter pour trouver une solution.

21/07 : j'appelle le vélociste. Il a essayé de joindre Cycleurope de son côté (sans succès (la routine…)). Il n'a pas eu d'appel de leur part.
Donc aucune avancée. Je lui confirme l'envoi d'une mise en demeure. Ca l'énerve un peu, il se sent mis en cause, me dit d'envoyer la mise en demeure à Cycleurope. Il me fait passer quelques messages … je travaille comme je veux, je suis mon propre patron, je n'ai de compte à rendre à personne… c'est trop facile, vous achetez votre vélo sur internet et venez le faire réparer chez moi… si vous n'êtes pas content, je vous le refile votre vélo et voilà.
Je tente de lui expliquer : je m'adresse au réseau de dépannage de la marque Peugeot et suis inquiet de la tournure que prend ce dépannage sous garantie. Inquiétude à laquelle personne n'a répondu. D'où la perspective de la mise en demeure qui sert à rappeler l'obligation de réparation d'un bien sous garantie et de prendre date si la situation perdure.
J'informe également Cycleurope par mail de ma démarche (je l'ai déjà fait mais leur redis qu'il serait plus pertinent de se pencher sur la batterie que sur le chargeur…).

30 mn plus tard je reçois un mail de Cycleurope pour me dire qu'ils viennent de demander le rapatriement de la batterie pour expertise.
Un mois pour qualifier l'incident et faire rapatrier la pièce apparemment concernée ??!!

Le 22/07, je vais voir le vélociste. Il ne m'avait pas donné de preuve de dépôt du vélo… Il me dit ne jamais en donner mais m'en fait une sans problème. Il me gratifie également de quelques propos très… commerçant du type "je ne comprends pas ce qui vous chiffonne, ça suit son cours, tout est normal, ce n'est qu'un vélo, ce n'est pas comme si c'était votre jambe… Là vous allez faire chier le monde avec votre démarche, qui vous dit que le gars qui s'occupe de votre dossier ne va pas avoir envie de se le garder sous le coude le temps des vacances ? Vous allez encore perdre un mois et vous serez bien avancé…
"
Le jour même, envoi de la mise en demeure en recommandé avec AR.

Le 30/07, j'écris à Cycleurope pour leur demander s'il serait possible, en raison des prochains congés d'été du vélociste, de retourner la batterie à mon domicile.
Réponse le jour même : les tests de la batterie se termine demain, Mr XXX va voir s'il est possible de me renvoyer la batterie directement.

Le 31/07, je retourne chercher mon vélo chez le vélociste (des fois que Cycleurope accepte de me retourner directement la batterie).

Le 04/08 : je reçois la batterie chez moi ! Ouf ! Youpi ! 6 semaines quand même.

CONCLUSION :

Il y a le délai que je trouve conséquent et la gestion en elle-même qui a été pour moi LE POINT NOIR. Sur le ressenti client, la qualité perçue du service : il y a du progrès à faire.

Damien Cycles à Dammarie Les Lys : … comment dire … c'est un autre monde que le mien. Un entrepreneur local a pour moi vocation à établir une certaine proximité, une certaine confiance avec ses clients. A plus se soucier de leur intérêt que le fait un grand groupe, sinon à quoi bon…
Donc là, j'ai eu "le mur" digne d'un grand groupe, accompagné d'un discours au mieux attentiste, au pire … déplacé.
Donc sans moi dans le futur, sans mes proches, et je l'espère sans les gens qui ne manquent de nous interpeller sur nos VAE.

NB : il n'a jamais été chercher le recommandé qui lui a été présenté le 24/07. Le courrier m'est revenu. Un détail qui en dit long au regard des propos tenus.

Cycleurope : je ne sais pas si quelque chose a merdé ou si c'était là un fonctionnement "normal". D'autres retours permettraient d'enrichir le sujet. Je note que j'ai à la fin eu chez Cycleurope un interlocuteur qui a fait preuve de souplesse, ce n'est pas rien de nos jours ! Sans ses réponses à mes sollicitations, je n'aurais pas eu mon vélo réparé au 04/08.

Cliquez ici pour afficher une aideDate: 2015-11-24 13:05:51  [ Avertir billet douteux ]



Premiers kilomètres

Premiers kilomètres

Mon souhait initial était de me trouver un vélo de même famille que celui de mon épouse (Matra I-Flow N5+). Comprendre à enjambement bas, tenue assez droite et moyeu Nexus. Cela pour faire de la ballade et quelques trajets de boulot pour me rendre chez mes clients. Et je voulais trouver cela à un tarif sensiblement inférieur à celui du Matra.
Je guettais donc depuis la fin de l'été 2014 et… rien ne correspondait à mes critères (surtout le prix).


En solution "de secours", j'avais zieuté le "Belleville". Pas de moyeu Nexus, mais un vélo facilement dépannable à bon prix. Puis je suis tombé sur le Peugeot à un très bon prix.
Je l'ai pris en version 11Ah pour avoir une meilleur autonomie en assistance 3 et pour tenir compte du fait que l'autonomie diminue avec l'âge de la batterie.
Je l'ai pris en taille M car la taille L ne me laissait qu'un à deux cm de marge et je trouvais que cela était trop juste (je mesure 1m79).

Donc :
Cadre à enjambement bas, moyeu Nexus 7 vitesses, freins V-Brakes à l'avant, frein Roller Brake à l'arrière, moteur roue avant (8-fun), un pare-jupe (il est rare que j'en mette), roues de 28 pouces (jantes 622x19), pneus Vredstein (622x37) active tour (valves Dunlop… ok, je commande des adaptateurs. Et mettez des pneus plus résistants à la crevaison sur les VAE de ce type les gars !).
Un jeu de tendeurs est fourni mais je ne vois pas comment l'utiliser (il est tendu à bloc pour relier deux fixations).
Bon point : il a un antivol Axa defender de série.
Autre bon point pour le couvre-chaîne intégral.

La console donne accès aux 3 modes d'assistance (censés être 15 – 20 et 25 km/h), au niveau de charge de la batterie (4 voyants) et à l'allumage des lumières. Un mode piéton est également disponible. Elle possède un port USB mais ne mentionne pas la vitesse ni le kilométrage (obligé d'acheter un compteur à 10 € !). Elle offre la possibilité de rétrograder dans les modes d'assistance jusqu'au mode 0 (pas possible sur la Matra). Et la possibilité de régler l'accélération (vive ou douce).

La batterie possède des voyants (5 led) permettant de vérifier son niveau de charge "hors vélo".
Traditionnelle fourche "Suntour" et tige de selle suspendue.
Garde boue métal (sans bavette).
Béquille latérale (j'étais devenu amateur de béquille centrale et je dois dire que le Peugeot est plus stable sur sa béquille latérale que le Matra sur sa béquille centrale).

Dès les premiers kilomètres, j'ai laissé tomber le mode d'accélération doux pour le mode vif. Car la réalité des mots est qu'il ne s'agit pas d'un réglage de la vivacité de l'accélération mais de la réactivité / latence avec laquelle elle va se manifester : ce n'est pas du tout pareil !
Au démarrage, l'assistance est présente très rapidement.
Les modes d'assistance 1 et 2 correspondent à mes yeux à 2 niveaux de puissance délivrée (calés un peu bas à mon goût) et non à une vitesse "visée". Car selon que l'on soit sur un faux plat où que l'on ait du vent de face, on ne sera pas à 15 km/h en mode 1 ni à 20 km/h en mode 2. Le vélo n'essaie même pas, il délivre progressivement son seuil de puissance et y reste (plus ou moins selon le pédalage).
Le Matra I-Flow agit différemment et tente de maintenir le 15 et le 20 km/h.
C'est donc différent dans la gestion de l'assistance mais dans les deux cas c'est très fluide. La Matra a un côté "mobylette" et invite à pédaler dans la semoule. Ses modes d'assistance 1 et 2 sont plus rapides que ceux du Peugeot.
Le Peugeot est plus humain dans ses réactions. Je n'ai pas encore assez de recul mais je pense que cela doit être bénéfique pour l'autonomie de la batterie.

La coupure sur le mode 3 (Peugeot) est totale. A env. 25 km/h, ça coupe. Le vélo ralentit jusqu'à env. 23.5 km/h et hop, ca repart jusqu'à 25, et recoupe, etc.
Je m'étais habitué au stabilisateur de vitesse du Matra et c'est LE point que je trouve mal fait sur le Peugeot. Mais il faut peut-être que j'accumule plus de kilomètres car selon le niveau de charge de la batterie, c'est le genre de sensation que l'on peut ressentir différemment.

Il me semble que le moteur 8-Fun se fait plus entendre que la TranzX du Matra. Et le fait de plus entendre le moteur rend sa présence et sa "gestion" plus perceptible (accélération / coupure). C'est mental, certes, mais ça fait ressentir des choses que l'on ressent moins avec un moteur plus silencieux. Ceci étant, j'ai l'impression que passées les premières dizaines de kilomètres le moteur se fait plus discret.

Le vélo est très roulant (toujours par rapport au Matra I-Flow). Aucun problème à pédaler sans assistance alors que sur le papier le Peugeot est plus lourd que le Matra. Surement un effet de la monte en 622x37 sur le Peugeot et en 559x47 sur le Matra.

La Matra me semble plus "doux" sur un bon revêtement, le Peugeot plus confortable sur un revêtement moyen. L'un dans l'autre, ça se vaut, on se sent en confiance avec les deux.

Le Roller Brake arrière du Peugeot (Shimano IM-BR-45)… heu… ça s'appelle un frein ça ? Un frein à l'accélération, certes. Sinon c'est à peine un ralentisseur. J'ai commencé à revoir ma manière de freiner pour tenir compte de la spécificité de ce type de frein. Mais bon, le jour où il me faudra démonter la roue arrière, je changerai la chambre à air pour en mettre une avec une valve Schrader, le pneu pour mettre un Continental Ride plus ou Contact II ou Schwalbe Energizer plus, le frein pour mettre un IM-BR-80.

Sur la console, aucun témoin ne permet de savoir si la lumière est allumée ou éteinte. C'est peut-être du détail mais je me suis fait avoir hier, je croyais l'avoir mise… et non !

La finition / intégration de l'électrification est d'un bon niveau mais un poil en dessous du Matra.
La forme du Guidon du Peugeot ne facilite pas la pose d'un panier à l'avant à cause des courbures que cela occasionne au niveau des cables quand on veut les plaquer contre la potence. Et courbures dans les câbles = tensions que l'on ressent dans les freins et lors du passage des vitesses. donc pour l'heure je n'ai as insisté.

Il y a des petits plus sur le Peugeot (rétrogradation sur la console / Antivol Axa / carter de chaîne intégral (perdu sur la version 2015 de l'I-flow)) et d'autres trucs en plus sur le Matra (console avec vitesse, kilométrage, estimation d'autonomie, témoin d'allumage des feux / gestion assistance à 25 km/h).

A prix de vente équivalent ou proche, l'avantage va au Matra. Mais la réalité est que l'on creuse facilement l'écart tarifaire existant entre le prix public de ces deux vélos. Et là j'ai donné l'avantage au Peugeot.

Cliquez ici pour afficher une aideDate: 2015-02-21 18:39:04  [ Avertir billet douteux ]





Signaler ce blog à un ami
> Le blog de vos vélos   (2 commentaires)
Lclaurent1
02-06-2015 à 14h01
Bonjour, j'hésite encore à acheter le peugeot ec03-100. Peut-être votre expérience sur ces quelques mois d'utilisation me feront pencher d'un côté ou de l'autre. Quand est il à l'usage ? Si vous deviez racheter un vélo électrique, reprendriez vous celui-ci ? Avez vous constater des points forts/faibles autres que ceux dont vous parler dans votre article ? Merci pour votre témoignage.
Bonne route!
Laurent.
Mb44
20-02-2017 à 00h03
Bonjour,

Je suis détenteur d'un vélo électrique Peugeot Cycles eC 03.100 depuis plusieurs mois et j'en suis très satisfait.

Cependant, je rencontre un problème suite à une crevaison de la roue arrière.

En effet, je souhaite changer la chambre à air et j'ai donc besoin de démonter la roue arrière (puis de la remonter) mais je n'ai aucune notice et impossible de trouver des informations sur le net pouvant me guider dans cette démarche.

Avez-vous une notice ou un tutoriel qui me permettrait d'être guidé de démonter/remonter la roue arrière de mon vélo électrique Peugeot Cycles eC 03.100 ?

Si oui, pouvez-vous me la transmettre ? Si non, pouvez-vous m'aider par le biais de quelques explications ?

Je vous remercie d'avance de votre aide.

Je précise que je ne souhaite pas le faire réparer en atelier, mais que je souhaite le faire moi-même pour plus d'autonomie.

Pour me contacter, rendez-vous sur mon site : goo.gl
Voir les commentairesAjouter un commentaire