SP-2:.### Z01### Conseil achat vélo electricque pliable Forum Cyclurba.fr. Choisir son vélo, VAE ou classique, en fonction de ses besoins et gouts

Nouvelle discussionNouveau message Derniers messages Recherche forum
63 messages.      1 2 3 4 5 6 7   - Conseil achat vélo electricque pliable [24586]
Havoc
04-06-2019 à 19h25
Acceder au profil du membre
Un pliant ne se destine pas du tout à des cyclistes de petite taille. Il y a des pliants en taille XL, comme n'importe quel vélo.

Bruno, Modérateur,48683 msg, 53 ans. Etampes (FR-91). [mon blog] Vtf 12km/j/IntercontinentalBBS/Sunn Revolt/XChox/Motive/Dogg
 Citer Alerter [618296]
Franlink
04-06-2019 à 23h28
Pareil KTM je connais les motos Orange également mais en vélo c'est une première.

Le Vektron alala il fait rêver... Mais bon 3000 euros le Tern c'est au dela de mes petits moyens de futur vélo taffeur.
Je me suis amusé hier à trouver des Tern D7i d'occaz et ça se trouve à moins cher que vendu en magasin entre 900 et 1100 euros , j'espère faire vite une bonne affaire et par la suite voir pour l'électrifié là j'aurai fait une excellente affaire :)

Je me suis baladé aussi sur un forum Bromptonnien et quelqu'un a décortiqué le fameux vélo à la loupe avec l'ensemble de ses défauts avec les plus vieux modèles jusqu'à maintenant avec les améliorations faites... et je ne pensais pas voir la liste si longue.
Brompton s'est pliable certes, léger certes, pas encombrant certes, ça a son propre look encore certes. Mais à en lire c'est loin de la perfection et 1500 euros pour un vélo pliable prenium ça en ferait réfléchir plus d'un.

Je copie/colle les énumérations pour partage elles ne sont pas de moi.

""
- Fond de jante qui recouvre mal les têtes de rayon et le fond de la jante sur les modèles pré-2013 => problème résolu avec les jantes double paroi (le nouveau fond de jante est jaune tandis que l'ancien est bleu)
- Chambre à air bas de gamme (la valve est assez fragile) => Changement du bouchon de la valve sur la gamme 2018 (et peut-être de la chambre à air)
- Pneus Brompton avec des sculptures totalement dépassées et dont la résistance à la crevaison est loin d'être la meilleure => Nouveaux pneus Schwalbe Racer sur la gamme 2018 qui devraient apporter un léger mieux, même si ce n'est pas encore la panacée en terme de résistance aux crevaisons
- Jantes double paroi post 2013 sans témoins d'usure
- Jantes double paroi post 2013 fragiles (elles s'usent vite)
- Rayons pleins d'un autre âge (lourds car gros diamètre)
- Moyeu avant totalement dépassé (montage cône/roulement à bille classique) et peu étanche. La version Superlight était très fragile. Tous les modèles (acier et Superlight) étant équipés de ce moyeu depuis plusieurs années maintenant => Le nouveau moyeu Superlight est revenu au catalogue avec la gamme 2017
- Modèle Superlight qui deviennent de plus lourd et intègrent de moins en moins de pièces spécifiques (titane et alliage) par rapport aux modèles acier à équipement équivalent
- Fixation par écrou de la roue avant avec des écrous de dimension non standard (problème détacté par Patrick57). Absence de serrage rapide
- Poignées de frein en mousse post-2013 et pré-2017 fragiles => Problème qui semble résolu avec les nouvelles poignées de la gamme 2017
- Poignées des modèles post 2018 moins agréables au touché avec leurs stries
- Poignées sur les anciens modèle pré-2013 collées impossible à enlever sauf à les découper au cutter => point réglé avec les poignées 2017
- Peinture fragile
- Vernis des Raw Lacquer et des Black Lacquer fragile
- Garde boue légers mais fragiles (en plastique)
- Axe du pivot du triangle arrière difficile à déposer sans utiliser d'outils spéciaux pour enlever les 2 vis de fixation (la première s'enlève facilement, l'autre tourne ensuite dans le vide)
- Pneu avant qui marque la peinture au niveau de la boite de pedalier et du petit tube de renfort. Ce point est encore plus criant avec des pneus cloutés Schwalbe Winter
- Acier bas de gamme qui rouille et mal protégé (voir entre autre l'affaire de Xenophon) => Point légèrement amélioré sur la version Nickel Plated qui coûte cependant plus cher qu'un modèle acier
- Fourche équipée de pattes d'un autre âge (tubes pincés, soudés et embouti pour fixer la roue)
- Evacuation de l'humidité difficile avec des risques de corrosion rapide de l'entretoise du triangle arrière => Ce point semble avoir été partiellement résolu par une construction un peu différente du pontet (cf affaire de Xenophon)
- Entretoise inférieure (pontet) du triangle arrière trop proche du pneu (notamment pour les Marathon+ qui sont plus épais que les Kojak). Avec la saleté incrustée dans le pneu, on vient abîmer la peinture sur le pontet
- Impossibilité de monter des pneus ballons
- Casse de triangles acier et titane (une dizaine de cas recensés à ce jour) au niveau de la base droite près du pivot
- Casse de cadres (un au niveau du raccord entre le tube principal et le tube de selle, un autre devant la charniere principale) sur des velos âgés de 13 ans seulement
- Entraxe de la roue arrière (110 mm au lieu de 135 mm) ne permettant pas de monter les moyeux classiques du marché sans forcer sur les bases
- Entraxe de la roue avant non standard (74 mm au lieu de 100 mm)
- Pompe Zefal livrée sur les modèles acier qui ne pompe pas grand chose
- Absence de pompe sur les modèles Superlight
- Standard des pneus ERTO peu courant avec un choix plus limité que pour d'autres vélos
- Câbles de dérailleur et du moyeu arrière non standards
- Gaine du frein avant coupée volontairement en 2, ce qui laisse rentrer l'humidité
- Soufflet des étriers de frein qui s'usent rapidement et finissent à la longue par se craqueler => Problème qui devrait être résolu avec le nouveau soufflet de la gamme 2018
- Etriers de frein dépassés et qui freinent mal sous la pluie (frein à disque ou V-Brake sur la quasi totalité des autres vélos) => Léger mieux avec les nouveaux étriers de la gamme 2018 (étrier de forme un peu différente et patins plus longs
- Patins de frein Fibrax dont l'usure est rapide du fait qu'il y a peu de matière
- Absence de dispositif pour ouvrir les étriers de frein afin de dégager facilement les roues sans devoir dégonfler les pneus
- Absence de fixations pour installer un porte bidon (même sur les Dahon/Tern ça existe)
- Pédale de droite en plastique fragile
- Pédale de gauche lourde et fragile
- Absence d'oeillet filetés pour fixer le tringles de garde boue (présent néanmoins côte gauche de la fourche)
- Chaînette du moyeu BWR non protégée contre les chocs => Ce point devrait être résolu sur les modèles 2017
- 2 commandes de vitesses alors que sur la quasi totalité des vélos à vitesses intégrées, il n'y a plus qu'une seule commande depuis bien longtemps
- 6 vitesses maxi alors que la quasi totalité des moyeux du marché offrent à minima 7 ou 8 vitesses et jusqu'à 14 vitesses
- Système 6 vitesses spécifique obligeant à pédaler pour changer de pignon et à ne pas pédaler pour changer de vitesse dans le moyeu
- Impossibilité de monter un pignon de plus de 17 dents sur le BWR 2 pignons classique sans découper les bases du triangle arrière ou faire des modifications type TPW
- Moyeu arrière BSR et BWR impossible à graisser sans ouvrir le moyeu (absence d'un bouchon comme sur les anciens modèles qui permettait de lubrifier le moyeu sans l'ourvrir)
- Roulettes d'origine en plastique de tout petit diamètre empêchant de rouler sur un sol qui n'est pas parfaitement lisse sans frotter et abîmer le garde boue
- Roulettes avec vis de diamètre différentes sur le porte bagage => Ce point a été résolu
- Roulette arrière de garde boue de piètre qualité (pas de roulement scellé)
- Commandes en plastique d'une autre époque exposées aux chocs => Point qui sera résolu en 2017 avec les nouvelles commandes
- Sonnette combinée avec le boîtier 2 vitesses sur les 2/6 vitesses (impossibilité de séparer les 2 qui sont indissociables) => La sonnette post 2017 sera combinée avec le levier de frein de droite
- Vis des couvercles des boîtiers de commande sur les modèles pré-2017 qui sont petites, différentes et fragiles (les pans BTR des têtes s'abîment vite)
- Visserie en acier qui rouille, notamment celles qui fixent le plateau au pédalier (mais pas uniquement)
- Jeu de direction en acier lourd et d'un autre âge
- Les modèles L une fois pliés penchent du côté droit faute de stabilité sur 3 points (seule la roulette télescopique semble améliorer les choses)
- Délais de livraison parfois très longs => Ce point pourrait être réglé avec la nouvelle usine
- Impossibilité de mettre un T-Bag sur un modèle S d'origine sauf à se mettre dans une situation dangereuse ou changer de leviers de frein pour autoriser ce montage
- Sonnette sur les mono et 3 vitesses bas de gamme qui sonne à la moindre aspérité du terrain => Problème qui semble résolu sur les modèles post 2015 avec une sonnette montée sur tourelle
- Réglage de la tension du câble de dérailleur d'un autre âge (crantage au lieu d'une molette) => Ce point semble résolu avec la nouvelle manette 2017
- Boîtier de pédalier à moitié en plastique bas de gamme d'un autre âge
- Boîte de pedalier non surfacée, ce qui génère des écarts avec certains boitiers de pédalier dont ceux à roulements externes
- Asymétrie du boîtier de pédalier par rapport à l'axe du cadre
- Absence d'extracteur de pédalier intégré
- Cavalier de charnière qui tournent dans tous les sens et se coincent lorsqu'on déplie le vélo et qu'on veut rouler avec (Brompton n'a toujours pas adopté les cavaliers asymétriques développés par un certain nombre d'équipementiers)
- Nombreuses pièces en plastique indignes d'un vélo de ce prix
- Support du phare avant qui finit par casser avec les vibrations (problème détecté par Xenophon)
- Galets de tendeur de chaine en plastique qui s'encrassent vite et compliqués à nettoyer
- Dérailleur qui s'encrasse avec la pluie et la poussière et qui se bloque à la longue (problème de passage du grand vers le petit pignon)
- Ressort du dérailleur qui semble provenir d'une agrafeuse bas de gamme
- Pédalier de qualité moyenne (alu coulé) et moulage approximatif
- Standard BCD 130 un peu grand au regard des développements nécessaires pour un BWR (le standard BCD 110 aurait été préférable)
- Protège plateau en plastique fragile (les vis de maintien sont vissées dans le plastique)
- Prix du vélo important et en total inadéquation avec la qualité générale du vélo
- Prix élevé par rapport à d'autres modèles concurrents comme les Dahon ou les Tern
- Augmentation constante des prix chaque année sans aucune évolution majeure et non justifiée par la seule augmentation des prix des matières
- Poids important (en moyenne de 12 kg) et qui augmente chaque année au lieu de diminuer (modification du pédalier et des leviers de frein en 2013 qui ont rajouté du poids, rajout du dispositif pour le réglage de la hauteur en 2015 et du système d'éclairage du cadre en 2016/2017...)
- Toolkit toujours pas au point (la qualité de la 1ère version était inadmissible) et absence de certains outils pourtant indispensables
- Nouveautés qui ne portent principalement que sur du cosmétique (nouvelles palettes de couleur avec quelques petites modifications d'une année à l'autre) ou ne relève que du gadget (éclairage du cadre par exemple)
- Un modèle électrique qui tarde à sortir malgré tous les ingénieurs qui travaillent sur ce projet => Problème qui semble résolu avec le eBrompton prévu courant 2018 et déjà en prévente
- Bloc frontal en plastique qui marque la peinture lorsqu'on le dépose
- Clip de maintient de la potence pliée (fixé sur le coté droit de fourche) qui marque la peinture lorsqu'on le dépose (pour le remplacer par exemple ou si on exerce un effort en rotation trop important) du fait de la rondelle éventail
- Plongeur de la potence qu'on ne trouve pas en pièce détachée (s'il casse, c'est foutu)
- Selle plastique inconfortable bas de gamme et lourde
- Suspension qui ressemble plus à un affreux boudin qui se déforme totalement indigne d'un modèle de ce prix (Riese und Müller fait mieux sur les Birdy)
- Tige de selle en acier bas de gamme très lourde
- Système de fixation par pentaclip lourd et totalement dépassé
- Compatibilité avec les pièces standards du marché limitée
- Catadioptre ou feu arrière sur les modèles E ou L trop bas et dépasse à peine du garde boue (modèles L) ou du pneu (modèles E) avec une visibilité vers l'arrière limitée. Modèle lourd et volumineux
- Nouvelles manettes un peu déroutantes à utiliser pour descendre les vitesses et fenêtre de visionnage des vitesses trop petites
- Manettes post 2017 dont le mécanisme est trop fragile d'après quelques utilisateurs qui ont été contraints de les remplacer suite à des problèmes d'utilisation notamment en randonnée
- Difficulté d'indexer correctement 3 pignon à l'arrière, notamment celui du milieu du fait du système de dérailleur utilisé par Brompton

Que peut-on conclure de cette liste ?
Globalement, même si Brompton a apporté des réponses à certains problèmes précis, la liste des défauts récurrents demeure impressionnante. Fort heureusement, certains points évoqués ne sont pas rédhibitoires et relèvent plus du détail, mais ne doivent cependant pas être occultés.
Le Brompton reste un vélo fonctionnel, très bien pensé sur le plan de la mécanique du pliage avec de nombreuses qualités, mais mérite des composants de meilleur standing au regard de son prix pour devenir une référence incontournable.
Les concurrents comme Dahon et Tern produisent de bons vélos à des tarifs bien inférieurs.

Macadam

Mise à jour le 30 février 2017
Avant dernière mise à jour le 22 décembre 2017
Dernière mise à jour le 13 janvier 2019 ""

Anonyme, 25 msg, (FR-59).
 Citer Alerter [618354]
publicité
04-06-2019 à 23h28
Transformez votre vélo en vélo électrique
Lien commercial -333-


Ptit-philou
05-06-2019 à 10h16
Tiens quand on parle de KTM - KTM se rapproche de l'indien Bajaj

www.ebike-generation.com

Bajaj souhaitent développer une plateforme électrique commune dont la production pourrait intervenir dès 2022.

Centrée sur les scooters et les motos électriques, la collaboration officialisée entre les deux constructeurs visent des engins dont la plage de puissance varie entre 3 et 10 kW. L’idée : parvenir à développer une plateforme commune qui pourrait être utilisée sur les modèles électriques des deux marques.

Un partenariat dont la concrétisation n’est pas pour tout de suite puisque la mise en production des premiers véhicules issus du partenariat n’est pas attendue avant 2022. Une production qui sera assurée par Bajaj sur son site de Pune, dans l’Etat indien de Maharashtra.

Pour KTM, cette alliance stratégique représente une étape supplémentaire dans le domaine de la mobilité électrique et un « complément logique » aux activités électriques déjà mises en place par le groupe par ses différentes marques, dont Husqvarna et Pexco.

A noter que les deux constructeurs n’en sont pas à leur première collaboration. Bajaj, qui détient actuellement 48 % du groupe autrichien, réalise déjà plusieurs motos essence pour les marques KTM et Husqvarna à destination du marché international.

Philippe, 1026 msg, 44 ans. Nantes (FR-44). BMW Cruise e-Bike/ Naka. E-City 68/ Vastro Geco/ Matra e-Mo+
 Citer Alerter [618402]
Vélopromeneur
05-06-2019 à 12h35
Juste pour la nostalgie, dans les années 80 j'avais acheté d'occas une viellle Husky 240 WR (double amortisseurs AR et moteur à air avec de grosses ailettes), elle était estampillée "made in Sweden", j'ai encore en mémoire le bruit de cette motos (un crépitement bien spécifique à cette marque) que l'on ne retrouve plus dans notre monde "normalisé".
Tous ça pour dire que les montées en régime rageuses et agréables à l'oreille d'un moteur 2 ou 4 temps ne seront bientôt plus qu'un souvenir que les prochaines générations pourront seulement télécharger sur internet.

Anonyme, 119 msg, (FR-07). [mon blog]
 Citer Alerter [618433]
jean-75
05-06-2019 à 16h34
Acceder au profil du membre

Pour compléter les informations sur les Brompton, c'est un véhicule conçu pour être plié le plus compact possible, en plus de de tous les défauts cités, le seul réglage possible est la hauteur de selle, si vous modifiez la position du guidon le vélo ne se plie plus. C'est au Cycliste de s'adapter à la position imposée par le vélo du coup le rendement est assez faible, j'avais un Dahon pliant, je l'ai fait essayer à plusieurs Bromptonistes convaincus, ils sont tous revenus surpris par l'efficacité, la réactivité, la qualité du freinage, du Dahon comparé au Brompton.

Pour ma part je suis un partisan du vélo pliant pour mes déplacements inter-modal, depuis début 2013 je roule sur un Flyer Faltrad dont le cadre à été conçu par Dahon à moteur Panasonic 36V équipé de batteries de 555 W/h, 486 W/h et 432 W/h, je rentre avec lui d'une randonnée de plus de 670 km sur 8 jours j'ai pris le train 4 fois sans aucun soucis. Je prends régulièrement le TGV avec mon Flyer pour me déplacer partout, il rentre facilement dans les compartiment à bagage. J'ai déjà parcouru plus de 16 000 km avec ce super vélo et vais continuer a rouler à partir en intermodal.

Pour avancer sur le sujet du vélo pliant électrique avec la définition de Franlink, difficile choix, entre un vélo haut de gamme à plus de 3 000 euros, les vélos milieux de gamme, ou les vélos entrée de gamme de super marché difficile choix.
A mon sentiment tu devrais essayer beaucoup de vélos équipés de motorisation variées pour te faire une idée du ou des modèles te plaisant, à piloter, à plier, à transporter, au poids différents, tu devra trouver le compromis te convenant le mieux, à mon sentiment prends le vélo te plaisant le plus même s'il est au dessus de ton budget 2 options s'ouvrent : le trouver d'occasion ou patiente jusqu'à avoir les fonds, si tu prends plaisir à rouler avec ce vélo tu l'utilisera beaucoup du coup il sera pus économique qu'un vélo premier prix dormant dans ta cave ou ton garage. Si tu ne trouves pas ton bonheur dans les VAE tu peux envisager de te monter un pliant à partir d'un vélo te convenant que tu motorisera.


Jean, 3317 msg, 63 ans. Paris (FR-75). [mon blog] Kalkhoff Agatu 28 000km, Flyer pliant 15 000km.
 Citer Alerter [618483]
Franlink
05-06-2019 à 23h12
Merci pour ton avis Jean-75, c'est vrai tu as raison, il faut se dire si on est dans une démarche sérieuse, que son vélo on va pas faire 1 mois avec non non mais des années en tout cas c'est mon objectif, si j'ai un vélo qui me fait 15 ans ou plus je serai très content sans nul doute !
Le Tern D7i électrique me tenté bien vraiment ! 2100 euros aie aie ça pique ^^ même si ça a l'air d'être du solide, j'ai vu passer quelque promo sur ce vélo mais c'est pas à coter.
A voir, sinon je me rabatterai sur le Tern D7i non électrique que je passerai moi même en électrique quand mes finances me le permettront :)

Anonyme, 25 msg, (FR-59).
 Citer Alerter [618558]
Enry75
05-06-2019 à 23h36
Une trottinette 400€ - 700 € ferait l'affaire et tu fumera même les vélos.
Il y en a de plusieurs dimensions de roues et d'autonomie tu pourra la mettre sous
ton bureau et la recharger pour le retour , fan et frais comme un gardon.

Anonyme, 814 msg, (FR-75).
 Citer Alerter [618559]
jean-75
05-06-2019 à 23h42
Acceder au profil du membre

Pour les vélos pliants un des grand spécialiste est Dahon, de très bonne qualité, bien fini suffisant pour une large partie des utilisations, un peu moins cher que Tern plus haut de gamme.

Un vélo pliant est sollicité pour le fiabiliser, à chaque pliage et manipulation, vous risquez d'abimer le dérailleur, je te conseillerais de choisir un modèle a boite de vitesse, plus solide, demandant moins d'entretien, de réglages.


Jean, 3317 msg, 63 ans. Paris (FR-75). [mon blog] Kalkhoff Agatu 28 000km, Flyer pliant 15 000km.
 Citer Alerter [618560]
jean-75
05-06-2019 à 23h58
Acceder au profil du membre

@Enry75 la majorité des trottinettes sont des véhicules n'ayant pas reçu d'agrément pour circuler sur la voie publique, à tout moment elle peuvent être interdites, tu aura perdu ton investissement.
Je vois mal un utilisateur faire régulièrement 20 km aller plus 20 km retour dans la journée sur une trottinette ou vas tu rouler ? sur la chaussée mélangé aux véhicules ou tu est difficile à voir, sur les voie vélos pas toujours bine balisées, difficile de transporter des choses, de faire des courses, contrairement à un vélo avec des sacoches je fais régulièrement mes courses alimentaires.


Jean, 3317 msg, 63 ans. Paris (FR-75). [mon blog] Kalkhoff Agatu 28 000km, Flyer pliant 15 000km.
 Citer Alerter [618561]
publicité
05-06-2019 à 23h58
Lien commercial -48-

Enry75
06-06-2019 à 00h40
Paris est pleine de trottinettes en location avec la bénédiction des pouvoirs publics, la dernière réglementation 14 avril 2019 oblige les trottinettes à l'assurance je ne l'ai pas lue mais si ils imposent l'assurance et 20kmh max, cela veut dire que l'agrément est bien là.

Lis la discussion sur les nouvelles normes VAE et trottinettes , il y'a une video aussi.

Anonyme, 814 msg, (FR-75).
 Citer Alerter [618566]
63 messages.      1 2 3 4 5 6 7   - Conseil achat vélo electricque pliable - Lu 1571 fois. [24586]
retour en haut de page Messages récents
répondre dans cette discussion
En ce moment sur le tchat
Le 19 à 22h17 Ptit-philou Stop les questions dans le tchat ! Ouvrez un sujet sur le forum, merci...
Le 20 à 18h01 Briselevent bonjour
j'ai un velo matra 2013 istep tourer 48volt/422w Je voudrait savoir si quelqu'un a des problème de renouvellement de pièces...
Le 21 à 07h42 Havoc Depuis 2013, Matra Cycles est passé dans le giron de Easybike et le système BionX délaissé.
Le 26 à 21h24 Bubu89 Bonjour
Comment garder l'heure sur l'ordi de bord des moteurs bafang
Le 27 à 10h09 Ptit-philou Bonjour, il faut poser la question sur le forum ;-)
Pas assez de place et de visibilité dans le tchat...

Lien commercial -48-



Accédez à notre site www.power-e-bike.fr

Transformez votre vélo en vélo électrique !

Accédez à notre site www.power-e-bike.fr

Transformez votre vélo en vélo électrique !

Accédez à notre site www.power-e-bike.fr


Transformez votre vélo en vélo électrique !