SP-2:.### Z01### Des aimants collés sur la jante pour un inédit moteur brushless fait maison ! Forum Cyclurba.fr. Vos astuces

Nouvelle discussionNouveau message Derniers messages Recherche forum
173 messages.      1 2 3 4 5 6 7 8   - Des aimants collés sur la jante pour un inédit moteur brushless fait maison ! [4658]
Gerard74
18-09-2009 à 22h46
Acceder au profil du membre
Allez, encore un essai : on fait 2 jantes concentriques : une intérieure fixe et une extérieure qui roule sur la première et là, on a un moteur de 60 cm de diamètre C'est d'ailleurs un système que j'ai vu sur les voitures Sbaro...

J'attends les objections...

Gérard, 156 msg, 66 ans. Machilly (FR-74). A quand les télécabines en ville ?
 Citer Alerter [70973]
Gerard74
18-09-2009 à 22h53
Acceder au profil du membre
Alain, n'abandonne pas si vite ! avant de faire quoi que ce soit de concret, il faut bien malaxer les idées et là je sens du répondant. C'est en triturant des idées biscornues que la lumière jaillit (parfois, mais pas toujours )..

Gérard, 156 msg, 66 ans. Machilly (FR-74). A quand les télécabines en ville ?
 Citer Alerter [70974]
publicité
18-09-2009 à 22h53
Réparer et entretenir son vélo soi-meme
Lien commercial -178-


Lalain
19-09-2009 à 07h24
Quand je discute de trucs innovants sur les forums, je suis souvent un des rares à passer à la pratique. C'est facile de discuter de théories mais pourquoi le faire si ce n'est pas pour ensuite faire du concrêt ?

Les bobines ne coûtent pas très cher:
3 exemples en 12V
On peut en mettre une à 4 en série dans le montage étoile en fonction de la tension: 12, 24, 36 ou 48V.
Le régulateur electronique: en 60A
et son boitier de programmation:
pour 8$
ce boitier est une révolution: En 5 secondes, il permet facilement de changer beaucoup de réglages: Tension de coupure pour proteger les batteries, pente d'acceleration, pente de freinage, timing jusqu'à 26 degrés pour brushless à grand nombre de pôles.
En 24V je ne trouve plus la reference du contrôleur seul la voici avec un moteur:
combo
Au dessus de 24V le matériel Chinois pour vélo est beaucoup moins cher que le matériel de modelisme, mais je ne sais pas s'il y en a avec freinage réglable.
Pour les aimants, tout se trouve facilement exemples d'aimants mais il faut bien calculer avant pour ne pas se tromper dans les intervalles ni tomber sur un nombre impair
Prévoir aussi une bonne quantité de colle epoxy
En 24V le prix total n'est pas excessif et le système d'Ordinerf dans le 1er discussion est assez simple à monter pour ne pas avoir besoin d'en chercher d'autres.

Alain, 361 msg, 54 ans. Neuves Maisons (FR-54).
 Citer Alerter [70981]
Membre74
19-09-2009 à 08h45

gérard74 a écrit :
Allez, encore un essai : on fait 2 jantes concentriques : une intérieure fixe et une extérieure qui roule sur la première et là, on a un moteur de 60 cm de diamètre


Une roue en forme de train epicycloïdal !

Membre74, 4408 msg. Ce membre n'est plus inscrit.
 Citer Alerter [70985]
Gerard74
19-09-2009 à 23h45
Acceder au profil du membre
Je vois qu'il y en a du matin et d'autres du soir...

Filomat, Franco Sbaro appelle ça une roue-jante, mais je pense que c'est hors de portée d'un bricoleur, même très doué : il faut déjà 2 jantes qui puissent d'emboiter l'une dans l'autre assez précisément et pouvoir glisser un système de billes entre 2 car finalement, c'est un roulement à billes géant. Mais peut être quelqu'un est inspiré par cette idée et sait déjà comment on pourrait faire pratiquement ou l'a même déjà fait pour une autre application. C'est bien ce qui s'est passé avec l'idée des aimants sur la jante.

Alain, je retire déjà beaucoup de satisfaction en essayant de réfléchir sur des principes théoriques, alors que tu m'as l'air d'aimer plutôt la réalisation pratique.
Personnellement, avant de me lancer dans du concret, je veux être sûr que tous les problèmes sont résolus sur le papier. Et même comme ça, on a 9 chances sur 10 de tomber sur des problèmes qu'on n'avait pas vu au départ. Je pense que c'est la force de ces discussion sur forum de mettre au jour tous les problèmes potentiels auxquels ont peut s'attendre, de chercher des solutions alternatives et de procéder par cycles successifs. Avec un peu de chance, on peut rencontrer des théoriciens costauds capable de calculer et quantifier les idées de base. Au final, même si le projet se révèle irréalisable, je ne serais pas du tout frustré et j'aurais l'impression d'avoir appris quelque chose qui me servira peut être une autre fois. Je suis d'ailleurs persuadé qu'on apprend plus de ses erreurs que de ses succès...

J'ai l'impression que tu as une autre approche : tu essaies de construire quelque chose et tu vas le modifier jusqu'à ce que ça fonctionne comme tu veux. Je ne dis pas que ça ne marche pas, puisque tu as déjà de belles réalisations à ton actif, mais c'est une démarche plus solitaire... mais je crois que sur ce projet, tes connaissances et compétences seront primordiales si on veut avancer vers une solution viable.

Pour en revenir à la technique, la question est donc : comment peut on transmettre autant de puissance sur une longueur effective de 10 ou 20 cm que l'on transmet dans les 60 cm de circonférence d'un moteur moyeu ? D'un autre côté, on a vu que le couple à transmettre peut être 3 fois plus petit puisque le bras de levier est 3 fois plus grand...

Les exemples de bobines que tu indiques dans ton lien ont des puissances de 8 Watts. Est ce qu'on n'aurait pas meilleur temps d'en bobiner nous mêmes sur un noyau en fer à cheval qui viendrait agir sur les 2 faces de la jante (comme une pince de frein). Pour protéger les aimants, on pourrait les coller à l'intérieur de la jante avec les 2 pôles pointant transversalement vers les 2 branches du fer à cheval. Il faudrait commencer à faire des croquis... Est ce qu'on sait quelle est l'orientation magnétique des aimants ?

Gérard, 156 msg, 66 ans. Machilly (FR-74). A quand les télécabines en ville ?
 Citer Alerter [71066]
Lalain
20-09-2009 à 09h11
La société Phenix international, dont je n’ai aucun rapport, travaille sur des moteurs spécifiques pour les roues d’autos électriques. Voici un article du Science et vie N°1096 page 48:
« En alliant les nouveaux aimants permanents surpuissants à base d’alliages néodyme-fer-bore à une géométrie inédite à flux axial, Phenix-i est parvenue à concevoir un moteur léger et compact (16 kg pour 30cm de diamètre et 13 cm d’épaisseur) de 15KW aux performances remarquables. L’intérêt est que ce moteur tourne à petite vitesse, ce qui permet l’entraînement direct des roues. On obtient ainsi un rendement supérieur à 90% qui, associé à un poids divisé par 2 par rapport aux moteurs actuels, se transforme en un gain d’autonomie de 30% environ. (...) Cette nouveauté a été expérimentée par Michelin sous l’appellation Active Wheel. »

Voici le site du fabricant: Phenix

L'idéal serait certainement de faire tous les calculs et de se faire les bobines, qu'on pourrait fixer sur le triangle de cadre qui tient la roue arrière pour placer le poids idéalement.
On peut même envisager des kits avec des flasques de roues en plastique qui intègrent les aimants aux bonnes places, pas trop près du pneu.
Moi je fais tout mes bricolages avec juste une perceuse et une dremel. J'aurais pu être partant pour coller des aimants sur la jante, fixer des bobines "au plus facile" et essayer différentes configurations avec mon electronique de modelisme.
Là, on se dirige vers un truc où "il y aura moyen" de faire un truc génial en théorie, mais que personne ne va expérimenter. Sauf peut-être un industriel

Alain, 361 msg, 54 ans. Neuves Maisons (FR-54).
 Citer Alerter [71072]
Gerard74
20-09-2009 à 20h50
Acceder au profil du membre
Finalement, je vais suivre l'exemple d'Alain et certainement me lancer dans une motorisation avec aimants sur jante. Mais ça ne sera pas pour un vélo électrique, mais pour un gyroscope sur roue de vélo dont je ne parlerai pas pour l'instant. Dans ce cas, la puissance nécessaire n'est pas très grande mais par contre la vitesse doit être assez élevée. Je n'ai aucun doute qu'avec le matériel indiqué par Alain, la roue va tourner et vite. Ci joint un croquis pour faire un moteur synchrone monophasé mais à fréquence asservie par capteur Hall. Ce moteur peut tourner dans les 2 sens et doit être démarré à la main. Par contre, je ne sais pas si on peut trouver une électronique générique pour ce type de fonctionnement. Y a t-il un électronicien dans la salle ?

Alain, comment placerais-tu les 3 bobines par rapport aux aimants pour un moteur triphasé ? Utiliserais- tu un contrôleur sensorless ou mettrais-tu des capteurs Hall ?

Par contre, pour un vélo électrique, si on veut résoudre les points déjà soulevés et obtenir plus de 50 Watts avec un rendement dépassant 20%, je rejoins aussi l'avis d'Alain : il faudra en passer par du matériel professionnel et par des développeurs industriels. Mais ça n'empêche pas qu'on peut faire avancer les choses en y réfléchissant et en "proposant" des solutions astucieuses. Pour moi, si je peux acheter dans le commerce des moteurs roue optimisés grâce à nos contributions et qui correspondent à mon attente, je serais parfaitement heureux. Le lien mentionné par Alain vers la société Phenix me semble très intéressant dans ce sens. On peut toujours essayer de proposer nos solutions à ces personnes qui trouveront peut être l'application commerciale intéressante.

Gérard, 156 msg, 66 ans. Machilly (FR-74). A quand les télécabines en ville ?
 Citer Alerter [71167]
Gerard74
20-09-2009 à 21h01
Acceder au profil du membre
Et pour résoudre le problème de la salissure magnétique des jantes, ne pourrait-on pas utiliser l'équivalent d'un moteur triphasé asynchrone avec une jante en pseudo "cage d'écureuil" comme sur le dessin. L'aimantation de la jante se fait uniquement en face du stator par induction lors du glissement. Le problème du poids évoqué précédemment serait aussi résolu par l'absence d'aimants et le prix sera aussi certainement moins élevé. La pièce à optimiser dans ce cas est la jante qui devrait être construite en acier feuilleté avec des conducteurs en cuivre ou en alu selon le dessin. Je vais essayer de voir ce que ça donne avec une simple jante acier si on lui ajoute des bandes conductrices comme sur le schéma. Je vais essayer de vernir la jante et de peindre des pistes conductrices avec de la peinture argent.

Gérard, 156 msg, 66 ans. Machilly (FR-74). A quand les télécabines en ville ?
 Citer Alerter [71169]
Lalain
20-09-2009 à 21h12
Sans hésitation un contrôleur sensorless puisque ce n'est pas pour des vitesses faibles

Alain, 361 msg, 54 ans. Neuves Maisons (FR-54).
 Citer Alerter [71174]
publicité
20-09-2009 à 21h12
Transformez votre vélo en vélo électrique !
Lien commercial -292-

Lalain
20-09-2009 à 21h36
Je n'ai jamais essayé le système d'Ordinerf. A mon avis, ça tourne mais pas vite. Cela ne me semble vraiment pas adapté pour faire un gyroscope !

La cage d'ecureuil n'est pas facile à faire. Il me semble qu'éloigner la piste des aimants à 8 ou 10 cm du bord est bien meilleur.

J'ai ajouté une photo du moteur Phenix. Il y a beaucoup de bobines !

Alain, 361 msg, 54 ans. Neuves Maisons (FR-54).
 Citer Alerter [71178]
173 messages.      1 2 3 4 5 6 7 8   - Des aimants collés sur la jante pour un inédit moteur brushless fait maison ! - Lu 330752 fois. [4658]
retour en haut de page Messages récents
répondre dans cette discussion
En ce moment sur le tchat
Le 22 à 00h38 Simo2016 Bonsoir
J'ai un problème avec mon vélo batavus padova easy : E0003 afficher sur display, le mode électrique ne fonctionne pas
Le 22 à 08h37 Havoc Obsolescence programmée:« Nous sommes navrés de lire que vous avez des problèmes avec la batterie de votre vélo. Le dysfonctionnement...
Le 23 à 11h19 Paul67 Hello tout le monde, y a t' il qq qui a une expérience dans le débrayage VAE Bosch?
Le 23 à 11h20 Paul67 débridage , pas débrayage
Le 23 à 13h31 Havoc Tout ce que tu recherches est sur le forum et aussi dans les articles.